Détester la beauté physique?

Détester la beauté physique?

On dit à ces personnes qui aiment avoir un beau physique par le biais du maquillage ou de la chirurgie esthétique qu’elles sont superficielles. En tant que féministe, ça me dépasse. On incite toujours les gens à faire ce qu’ils et elles désirent, mais lorsqu’ils et elles le font, ils et elles sont jugés(es). Pour cette jeune femme qui a mis du temps chez la coiffeuse ou Sephora, il ne faut pas oublier la notion de plaisir, qui est un besoin qui nous habite tous et toutes. Pensez-vous vraiment que c’est plaisant d’aller chez le gynécologue ? Zéro moins une barre. Plaisir ressenti à s’acheter des petites gâteries ? Inestimable pour la personne qui en profite. Si ce plaisir est de se dorloter avec des produits de beauté, pourquoi serait-il moins légitime ?

Lire la suite

Dix rêves du temps des Fêtes

Dix rêves du temps des Fêtes

Au moins on aura fait l’effort pour que les assis et les contents de leur sort et du sort collectif attrapent le goût de rêver eux aussi. De rêver autre chose que d’acheter n’importe quoi pour se donner l’illusion de participer à quelque chose. De rêver à autre chose que la même chose que leur voisin. De trouver le temps nécessaire pour dormir un peu, fermer la télé qui leur vide le cerveau tout en le remplissant avec de la pub de chars et des comiques d’ici qui règlent leur consommation entre deux rires nerveux. De se parler entre eux et aux autres avec plus de 140 caractères et de cesser de modifier leur profil Facebook comme si la planète s’en préoccupait. Voici mes dix rêves du temps des Fêtes.

Lire la suite

J’ai serré la main de l’impuissance

J’ai serré la main de l’impuissance

J’étais donc encore animé d’un fort sentiment de naïveté et de pensée magique. Ce genre de positivisme effréné qui te permet de croire que toi, tu ne laisseras plus jamais de telles atrocités se produire de ton vivant. Ce genre de naïveté qui t’incite à croire que toi, si un autre génocide se dessinait à l’horizon, tu serais le premier à faire pression sur ton gouvernement afin qu’il intervienne au plus sacrant. Pire, j’avais la tête gonflée par cette confiance typiquement juvénile qui me poussait à croire que moi, avoir été un citoyen responsable et éveillé en 1994, j’aurais pris l’avion et me serais présenté à Kigali afin de m’attacher symboliquement à un arbre pour convaincre Tutsis et Hutus d’enterrer la hache de guerre.

Lire la suite

DANGER! Présence de gaz naturel liquéfié

DANGER! Présence de gaz naturel liquéfié

Les projets de terminal méthanier ont beaucoup de mal à obtenir l’acceptabilité sociale des communautés locales. En 2004, le projet Rabaska, un terminal méthanier sur les rives de Lévis, a dû affronter une vaste mobilisation citoyenne. La question sécuritaire était au coeur de l’argumentaire opposé au projet. Alors que de nouveaux projets méthaniers se présentent en sol québécois, est-ce que la population connaît tous les risques qu’ils encourent s’ils les acceptent? Le projet Énergie Saguenay est un projet d’exportation de Gaz naturel liquéfié (GNL) par le fjord du Saguenay, incluant more »

Lire la suite

Au sujet d’un procès fortement médiatisé

Au sujet d’un procès fortement médiatisé

J’entendais les chroniqueurs, journalistes et autres animateurs de la radio parlée/radoteuse locale spéculer sportivement – comme ils réduisent à peu près tout ce qui se passe dans l’actualité à une game de hockey- sur les chances «d’Yves» de s’en sortir, sur le professionnalisme et les qualités quasi magiciennes de son avocat, de sa force de confondre les policiers et autres enquêteurs/experts, des moindres détails de l’accusé durant le procès, ses mouvements de cils, les réactions de ses proches, des parents de victimes, etc.

On a rempli du temps d’antenne et des pages et des pages des quotidiens locaux pour profiter de la «bonne histoire» comme disent les journalistes américains. A good story qui n’en finit plus.

Lire la suite

Trump et Tremblay, même combat

Trump et Tremblay, même combat

Le maire Tremblay semble un avant-gardiste dans le domaine de la politique populiste. Il la pratique depuis qu’il est au pouvoir, soit depuis près de 20 ans. En y réfléchissant un peu je me suis mis à établir des correspondances entre le futur président désigné des États-Unis et Jean Tremblay pour voir à quel point les deux hommes correspondent. Évidemment, le maire de Saguenay n’utilise peut-être pas les mêmes expressions vulgaires, racistes, sexistes et violentes que le multimillionnaire américain. Mais sur beaucoup de points, les deux partagent le modèle populiste de droite qui se répand de plus en plus autant en Europe qu’en Amérique.

Lire la suite

Cabaret JR : on se soucie de qui?

Cabaret JR : on se soucie de qui?

Admettons qu’on mette de côté l’argument de l’argent. Tout le monde se doute que des femmes dans un bar de danseuses, ce n’est pas ce qui rapporte le plus de revenus. Admettons qu’on mette de côté le fait que ce bookeur parle des travailleuses de son établissement comme d’objets, le message qu’il lance est que SES filles ne se sentent pas en sécurité, elles se font intimider. Par d’autres femmes. Je pense qu’on commence à tenir une partie du problème. Ce dont on devrait se préoccuper, bien avant de jouer à la police des moeurs, c’est de la sécurité des filles qui travaillent dans ce cabaret.

Lire la suite

Liberté d’expression: 80 organisations nord-américaines dénoncent Résolu

Liberté d’expression: 80 organisations nord-américaines dénoncent Résolu

Le 15 novembre dernier, une coalition de 80 organisations des États-Unis et du Canada a lancé une publicité condamnant Résolu pour ses attaques à la liberté d’expression. Parmi les ONG membres de la coalition figure Équiterre, la fondation David Suzuki, le centre des droits constitutionnels basé à New York (Center of Constitutional Rights), et des fondations consacrées à la santé comme le Breast cancer fund. La publicité a été publiée en pleine page dans le New York Times.

Lire la suite

Bulle de gaz sur le Saguenay

Bulle de gaz sur le Saguenay

Pendant que plusieurs projets de GNL sont tablettés, deux firmes d’investissements américaines créent l’entreprise GNL Québec et présentent, avec une confiance qui défie toute logique économique, leur projet baptisé Énergie Saguenay.6 Tout doit être construit de zéro: un gazoduc de 650 km entre l’Ontario et Saguenay, une usine de liquéfaction à Grande-Anse et les installations portuaires sur les rives du fjord du Saguenay afin d’approvisionner 160 navires méthaniers par année. Les investissements nécessaires à sa réalisation sont évalués à 7,5 milliards de dollars.

Lire la suite

Trump et la modernité radicale

Trump et la modernité radicale

Nous vivons dans une époque de chiffres. On aime ce qui se compte, et donc les sciences exactes. On a l’impression que les nombres donnent de la légitimité. Quand l’économie se plaque sur des analyses mathématiques complexes, on se sent en contrôle. L’ère du quantitatif a pourtant des failles. Les chiffres des sondages n’ont servi à rien, les analyses scientifiques des sciences politiques non plus (comme le démontre le dernier Québec Science). Il faut parfois s’attarder à ce que les gens expriment pour comprendre un mouvement social. Ce sont ceux qui étaient sur le terrain (Rafael Jacob, Michael Moore) qui ont saisi les chances véritables de Trump.

Lire la suite