Le génocide économique – Ça se passe près de chez vous

new_marielle (1)

Bon, je me mêle encore d’économie. La dernière fois que je l’ai fait, on m’a traitée de marxiste finie avec mes idées utopiques. Je ne suis pas économiste. Tant pis, je me lance quand-même.

Cette semaine, j’ai visionné un petit vidéo d’une douzaine de minutes sur un phénomène qui m’a drôlement sonné une cloche. Un phénomène qui existe depuis les années 50, mis en place par les États-Unis pour prendre le contrôle sur les ressources naturelles un peu partout sur la planète: les tueurs d’économie. Résumé de manière très vulgaire, le hitman économique a une seule mission: endetter un pays pour l’obliger à liquider ses ressources à prix ridicules, au profit de grosses corporations, tout en faisant porter le fardeau de la dette à la population. Ç’a commencé en Iran en 1953. C’est en train de se passer chez nous.

John Perkins (le gars dans le vidéo), résume la pensée d’un livre qu’il a publié en 2004 Confessions of an Economic Hitman.

« La dette est une arme utilisée pour conquérir et asservir des sociétés, et les intérêts sont ses munitions principales. Et, comme la majorité vit en ignorant cette réalité, les banques en association avec les gouvernements et les corporations continuent à étendre et perfectionner leurs tactiques de guerre économique, générant de nouvelles bases, telles que la Banque Mondiale, le Fonds Monétaire International (FMI), tout en inventant un nouveau type de soldat: l’assassin économique. »

J’ai partagé ce vidéo sur Facebook, en étant convaincue que personne n’irait l’écouter. Je ne suis qu’une activiste de gauche qui partage des centaines de trucs par jour, et l’économie, en gros, ça nous emmerde. Voilà précisément où je veux en venir. L’économie nous emmerde, parce qu’on ne se sent pas apte à juger ce système extrêmement complexe bourré d’experts qui se contredisent. Mais ce vidéo-là m’a profondément perturbée. Et je pense que nous devons nous prendre en charge, nous informer et considérer que ça fait partie de la solution.

Je ne n’irai pas trop en profondeur dans ce sujet. J’aurais peur de dire des aberrations, puisque je suis loin de l’expertise économique. Mais quand j’entends les Martineau, Duhaime, Gendron, Elgrably-Levy et autres bien-pensants de la droite dire qu’on est dans la marde, endettés, que chacun doit faire sa part… ça me dresse le poil. Le lien est hypothétique. Mais il me semble que ça ressemble drôlement à ça. Une dette impossible à payer. Un fardeau social qui nous fait liquider nos acquis en tant que société. Et la vente de nos ressources naturelles à des grosses corporations pour des prix ridicules et sans redevances pour le peuple.

Pendant ce temps, nos chauve-souris sont en voie d’extinction et Georges le solitaire, la dernière tortue de mer géante, vient de s’éteindre. Ce génocide va beaucoup plus loin que l’économie. Il atteint la planète tel un cancer. Un jour, ce sera notre tour.

Commentaires

commentaires

Vous aimerez aussi :

8 thoughts on “Le génocide économique – Ça se passe près de chez vous

  1. Benoit Galarneau

    « Un fardeau social qui nous fait liquider nos acquis en tant que société. »

    Triste réalité: Il est important de se rendre compte que ces « acquis » ont été rendus possible grâce à l’endettement depuis les années 70. Et cette dette perdure.

    Nos acquis (non-payés) nous rendent prisonniers et votre dénonciation du génocide économique est tout autant valable ici qu’en Afrique. Le plan Nord en fait foi.

    Nous habitons peut-être une maison trop grande qui appartiendra toujours à la banque à qui d’ailleurs, nous continuons d’emprunter pour l’entretenir.

    Tiens, j’ai l’impression de parler comme un gars de droite ou un « lucide ». Drôle comment devant la dette (le corporatisme financier) droite et gauche peuvent se ressembler.

    Mais qui est prêt à déménager dans une maison plus petite afin d’être souverain et sans dette?

    1. Marielle Couture

      C’est que dans une telle situation, que l’on rame à gauche ou à droite, on est tous dans le même bateau…

  2. Emperator

    Avez-vous remarqué qu’au début de la vidéo il y a une fleur de lys sur la crosse du fusil? :p

  3. Le livre de ce Perkins a été fortement critiqué parce qu’il contenait trop d’aberrations et de sophisme (voir: http://www.washingtonpost.com/wp-dyn/content/article/2006/02/26/AR2006022601265.html). Il y a une logique fallacieuse derrière ce genre d’argumentaire: celle de détourner la critique étoffée du capitalisme et de ses ravages en élaborant des théories farfelues qui ne tiennent pas la route.

    L’idée, c’est que le capitalisme n’a pas besoin d’exécuteur de basses œuvres pour opérer ce genre de logique; la dynamique même du système et de ses institutions (FMI, par ex.) font la job par eux-même (ça n’empêche pas que certains individus – G Soros dans les années 1980, par ex.) de pouvoir faire des coups d’éclats désastreux.

    De plus, dans notre cas, il n’y a aucune menace quelconque de prise de dette (la logique exposée dans la vidéo s’applique au tiers-monde).

    Ce genre de propos simili-conspirationnistes nuisent à la critique-même des dérives du système économique car ils passent sous silence les véritables enjeux tout à fait connus, documentés et analysés qui posent véritablement problème.

    1. Marielle Couture

      Merci infiniment pour ces précisions, monsieur l’économiste 😉 Alors me voici aux prises avec les théories conspirationnistes. Mais expliquez-moi quelqu’un… Pourquoi je n’y comprends rien? Qu’est-ce qu’on peut faire pour changer la donne?

    2. Que ce livre à été grandement critiqué n’est pas là une grande surprise . Plusieurs doivent avoir un réel désire de miner sa crédibilté . C’était là un évidence . Si par exemple je décidais de m’en prendre à Wallmart ou Mcdonald en affirmant différents supposés faits négatifs à leur endroit. J’imagine fort bien qu’ils se donneraient corps et âme pour me démolir sur la place publique et cela par tout les moyens inimaginables et cela même si mes faits étaient absolument réels et fondés .

  4. […] génocide économique – Ça se passe près de chez vous http://www.gg.gg/6xh […]

  5. merci de votre vigilance à nous informer.

Laisser un commentaire