Lettre à mon ami Jean Charest

Salut Jean,

ça va toi? Tu passes un bel été?

Ben oui, c’est encore moi Joël.

Pour ma part, je te dirais que j’ai passé un bel été jusqu’ici mais pour être franc, j’ai pas mal le cerveau dans le Jell-O par les temps qui courent. Tsé Jean, si j’étais de mauvaise foi, je te sortirais le prétexte classique comme quoi je fais le plein d’énergie afin d’être prêt pour la prochaine campagne électorale mais je te bullshiterais. Et puis, tu le sais Jean, toi pis moi, c’est zéro bullshit notre relation. C’est pas de la bromance mais bon…

Si je t’écris aujourd’hui, c’est que je désirais te venir en aide.

Vois-tu, hier, j’étais à une épluchette de blés d’inde et puis là, deux oncles à ma blonde m’ont jasé des prochaines élections. Ça allait plutôt bien sauf que là, un d’eux a avancé que si tu avais planifié celles-ci au début septembre, c’était dans le but de fucker le vote étudiant. Là, sache Jean qu’en temps normal, je t’aurais immédiatement défendu en traitant l’oncle de ma blonde d’ignoble mais je n’avais tellement pas vu venir le coup que j’étais comme sonné.

Tu aurais dû me voir, j’avais les yeux qui roulaient dans leurs orbites et j’en tremblais.

Donc l’oncle de ma blonde a continué en affirmant qu’à cette période-là, la plupart des étudiants qui auront déménagé et changé de ville ne seront tout simplement pas en mesure de s’inscrire sur les listes électorales. Bref, quelque chose dans le genre…

Là, de ma voix tremblotante, j’ai défié l’oncle de ma blonde: « Oui mais, quand même que ce que tu disais était vrai, ça n’aurait pas de sens parce que c’est pas correct et comme Jean Charest est un gars correct, il ne pourrait pas planifier quelque chose de pas correct. »

Et le pire dans tout ça Jean, c’est que les deux oncles à ma blonde ont continué en me racontant que tu avais choisi cette période-là pour plein d’autres raisons. Genre que pendant l’été, les gens ne s’intéressent pas trop à la politique, que la crise étudiante est moins dans l’esprit des gens, que la Commission Charbonneau n’aurait pas encore fait trop de dommages à ton parti, que bla bla bla et que bla bla bli bla blo…

Et puis quelques heures plus tard, je pensais encore à tout ça. Là, pardonne-moi Jean, je m’en confesse mais pendant un court instant, j’ai douté de toi. Pendant quelques secondes, la théorie a fait du sens.

Mais bon, comme la nuit porte conseil, en me levant ce matin, j’ai encore repensé à tout ça et j’en suis venu à la conclusion que si l’affaire des listes électorales était vraie, tout ça ne serait qu’un pur hasard. Il y a toujours bien une limite à te prêter de mauvaises intentions.

Enfin, si je te dis ça, c’est pour prévoir le coup. Parce que si tu n’y avais pas pensé, faudrait tout de suite avertir les étudiants d’être vigilants et de s’assurer qu’ils n’auront pas de problèmes à s’inscrire sur les bonnes listes électorales.

Je sais que tu le feras parce que tu fais toujours tout ton possible pour faciliter le scrutin auprès des personnes âgées donc…

Et c’est signé, ton ami Joël.

PS: Je t’ai trouvé super bon dans ta pub où tu étais tout blanc. En tout cas, on ne pourra pas t’accuser de ne pas avoir de sens de l’humour. Faut avoir du guts quand on est politicien d’accepter de jouer dans une pub de sacs à déchets.

/

Afin de vous assurer d’être bel et bien inscrit à la liste électorale, composez le 1 888 ÉLECTION (1 888 353-2846)

Commentaires

commentaires

Vous aimerez aussi :

12 thoughts on “Lettre à mon ami Jean Charest

  1. Conclusion épique, merci Joël 🙂

  2. Je reste convaincue que bien du monde sont comme tes oncles, pas niaiseux pantoute, et qu’ils voient pas le jeu de ton ami Jean. Étudiants comme pas étudiants.

  3. Joël c’est rendu que je retweet tes textes avant de l’avoir lu parce que je sais que je vais rire et que je vais aimer.

  4. Luc Vaillancourt

    Grand naïf, va!

  5. Isabelle Larrivée

    AH Bon! Ben merci de nous en aviser, Joël! Ça ne m’aurait pas effleuré l’esprit!

  6. Jean Charest

    Merci.

    -signe Jean Charest

  7. Lise

    Ils ont bien raison les mononcles…

  8. J’te l’avais bern dit mon neveu ! Charest y pense à toutt, mais toutt de travers !

    Mononclegilbert

  9. Marie-H

    Quelle finale!

  10. Max Le Sourd

    Impossible de vérifier.. leur système défaillant aujourd’hui pour des raisons «hors de leur contrôle».. y a-t-il un autre moyen?

    1. Joël Martel

      Via internet!

Laisser un commentaire