Bonne campagne Jean!

Salut Jean,

Tu as passé une belle journée hier?

Tout d’abord, désolé de te déranger encore aujourd’hui. Tu vas commencer à me trouver fatiguant hein?

Hihihi.

Je t’écris ce matin Jean car hier, j’ai mangé beaucoup de patates chips en plus d’une grosse barre Mars avant de me coucher. Et là, tu t’en douteras, j’ai passé une très mauvaise nuit. Si au moins j’avais la verve pour te mettre en mots tous ces rêves bizarres et ambigus qui ont meublé cette nuit…  Par exemple, j’ai souvenir  d’avoir rêvé à un vieil homme tout vêtu de latex qui me pointait du doigt et me faisait signe de le suivre dans une pièce et aussitôt entré dans ladite pièce, le vieil homme en latex a éclaté d’un rire fou en me disant que c’était un piège et là, je me rendais compte que j’étais au resto Chez Allaire et que Jocelyn Turmel venait me demander quelle était ma commande. Tu vois le genre? T’ai-je précisé qu’à la fin de ce curieux rêve, j’étais assis à la même table que Stéphanie Couillard?

Bref Jean, j’ai fait bien des rêves étranges mais mon inconscient m’a aussi fait sombrer dans le cauchemar. Imagine Jean. J’ai rêvé à un Québec où tu n’étais plus premier ministre. C’était terrible. Dans ce Québec cauchemardesque, plus personne ne travaillait. Le Québec entier était peuplé d’étudiants. Ils criaient sans arrêt et étaient très agressifs. Ils cassaient même des vitres avec un genre de rayon laser qui sortait de leur carré rouge.

Écoute Jean, je t’écris ça et j’en shake. Je ne te cacherai pas qu’en me réveillant, j’étais très à fleur de peau et puis là, hop, je vois dans le journal que tu vas déclencher les élections aujourd’hui.

C’est fou quand on y pense parce que tu n’en avais jamais parlé jusqu’ici que tu annoncerais sous peu des élections et là, je fais un rêve super détaillé à ton sujet puis le lendemain, tu annonces ça.

Je me suis même demandé si ce n’était pas mon rêve qui t’avait donné cette idée-là. Hihihi.

En tout cas, je te souhaite une belle campagne électorale et sache que je serai là pour te défendre jusqu’à la fin. Lorsque j’entendrai encore quelqu’un chialer à propos de la loi 78 ou de l’île d’Anticosti, tu vas voir que je vais le boucher en lui disant que… Anyway, je trouverai bien au moment opportun.

Ton ami Joël

PS : Joue la carte de l’humour pendant la campagne. C’est une de tes grosses forces.

Commentaires

commentaires

Vous aimerez aussi :

4 thoughts on “Bonne campagne Jean!

  1. Éric

    Merci Joël pour le sourire, même si cette campagne sent déjà pas bon.

    Comment tu dis que ça marchait le truc laser dans le carré rouge?

    1. Joël Martel

      Un peu comme les rayons d’amour des Calinours sauf que là, c’était des rayons de connaissance. 😉

  2. Matthieu Bonnier

    Moi, aussitôt que ça parle de Watatatow, j’capotte !!!

    …Pis après j’dérape dans l’mille.

Laisser un commentaire