Commentaire sur la manifestation à Saguenay – Tous opposés aux propos du Maire de Ville Saguenay

Commentaire sur la manifestation à Saguenay – Tous opposés aux propos du Maire de Ville Saguenay

Suite aux propos tenus par le maire Tremblay la semaine dernière, je me suis rendu ce soir, à l’instar de plus d’une centaine de concitoyens et à l’invitation de l’un de ceux-ci, à l’hôtel de ville de Saguenay pour signifier mon désaccord avec ces positions aberrantes qui attirent la honte sur notre population. J’ai senti le besoin de manifester ce désaccord à cause de la malhonnêteté des médias électroniques nationaux. Car ils ont préféré la croustillante « clip » colorée issue d’une tranche précise de la population, que je me garderai de qualifier, à une approche journalistique honnête et pondérée.

Or, la séance du conseil d’arrondissement sur laquelle se polarisait l’événement de ce soir a été prématurément levée sous prétexte d’un débordement provoqué justement par l’attitude non-réceptive des élus. Celui-là hochant désespérement de la tête, celui-ci laissant tomber des bras dépités. Dépités de l’expression citoyenne en action, une chose à laquelle nos élus ne semblent pas s’habituer.

On n’a pas pris le temps d’écouter. On a dit, textuellement, que parler de démocratie et de son exercice, c’était parler de la pluie et du beau temps. On a aussi dit qu’on perdait du temps à écouter les reproches d’un citoyen. On a donc sous-entendu l’impertinence des propos de la population, juste après avoir forcé ces citoyens, venus nombreux, à écouter disserter des échevins sur le bruit des mobilettes ou sur les places de stationnement en ville. L’un d’eux, perspicace, a même profité de la forte présence médiatique pour faire ses annonces. Comble du cynisme.

Alors, je pose en vos pages cette question qu’on ne m’a pas laissé le temps de poser à nos élus municipaux. Si ces derniers n’ont pas le temps de parler de démocratie ni d’entendre leurs citoyens, parce qu’ils sont trop occupés aux cadastres et aux requêtes individuelles, de quel droit gèrent-ils des enveloppes culturelles? De quel droit se prononcent-ils sur des questions identitaires? La réponse, j’en ai bien peur, ne viendra pas de nos échevins. Elle viendra, j’espère, dans longtemps peut-être, d’une population qui aura pris conscience de sa profonde aliénation.

Stéphane Boivin

Citoyen et natif de Chicoutimi
21 août 2012

Commentaires

commentaires

Vous aimerez aussi :

4 thoughts on “Commentaire sur la manifestation à Saguenay – Tous opposés aux propos du Maire de Ville Saguenay

  1. Pauline Lavoue

    Je vous souhaite sincèrement que la population se reveille. C’est trop frustrant cette fin de non recevoir. On est derrière vous, gens sensés de Saguenay.

  2. Jonathan St-Gelais

    Jean Tremblay, Bachar al-Assad, même combat.

  3. Ils ont préféré parler de la pétarade des scooters, plutôt que de la pétarade de leur maire dans tous les médias nationaux. Ils n’ont pas écouté leurs citoyens et après leur avoir fermé l’assemblée au nez, ils ont envoyé leurs chiens courir après les manifestants qui avaient pris la rue pour crier ce qu’ils n’ont pu dire à leurs Conseillers.

  4. Jean Coulombe

    Malgré tout, cette manifestation ça corrige l’image! Cela démontre que le Saguenay n’est pas que le Royaume de La La Tremblay et que la population, lorsqu’elle se réveillera, a quelque chose de meilleur à offrir au reste du Québec que ce dinosaure et ses admirateurs!

Laisser un commentaire