Val-Jalbert – Lettre à Bernard Généreux

Val-Jalbert – Lettre à Bernard Généreux

Bonjour M. Bernard Généreux, J’ai entendu votre entrevue avec Louis Arcand, à la radio. J’aimerais répondre à quelques-unes de vos interrogations en même temps que je vous soumettrai les miennes. Revoyons-donc votre entrevue. Que Jacques Asselin, Maire de LaDoré, remette en doute les profits potentiels du projet de centrale dans la chute de Val-Jalbert, qu’il s’interroge sur l’absence d’ajustement des coûts, de l’impact de cette mise à jour sur les prévisions financières et sur le fait que les retombées de ce projet soient inégales ne m’étonne pas une seconde. Plusieurs more »

Lire la suite

On a la rue, ils ont La Presse

On a la rue, ils ont La Presse

Quelle ironie! Après avoir exposé, dans une somme considérable d’articles, les dangers pour un état démocratique de laisser la rue lui dicter sa conduite, voilà que La Presse bat les pavés virtuels pour se porter à la défense des riches et faire pression sur le gouvernement. Il faut admirer la force de frappe de ce nouveau mouvement social, que l’on devrait surnommer les carrés d’or en référence à ce qu’ils valorisent par dessus tout: le pouvoir économique. Une petite semaine d’éditoriaux indignés et de chroniques annonçant l’exil imminent des mieux more »

Lire la suite

BEATA SOLITUDO

BEATA SOLITUDO

Ne sois pas triste si je suis trop sévère avec toi. Ma guerre sera avec toi. Ou toi, tu seras dans ma main. Ou moi, je serai dans ta main.   Je reproche parfois à des amis ou à des membres de ma famille de ne pas s’intéresser à l’actualité. Pour des raisons que j’ignore ou que je ne partage pas, ces gens choisissent consciemment – ou non – de sublimer certaines réalités, de rester en surface, de faire dévier les conversations trop sérieuses, d’exclure les polémistes. Je sais, je more »

Lire la suite

Grève étudiante : l’épreuve du feu

Grève étudiante : l’épreuve du feu

On n’en a pas beaucoup parlé après les élections. Et pour cause! D’autres nouvelles ont pris le dessus, dont l’attentat contre la nouvelle Première ministre, les résultats étonnants de l’élection du 4 septembre et l’importance d’avoir élu pour la première fois une femme à la tête de notre gouvernement. Pourtant, ce fut pour moi la fin d’une grève qui aura duré sept mois puisque mon département a été parmi les premiers à déclencher la grève, le 13 février dernier. Au niveau personnel, cette grève fut extrêmement difficile. D’abord parce que more »

Lire la suite

Les croisières du Maire

Les croisières du Maire

Il était temps d’arriver quelque part. Nicolas Bouvier, L’usage du monde, 1963, petite bibliothèque Payot   Le maire de Saguenay charrie, il nous charrie allègrement. Depuis longtemps déjà. Vous ne vous en souvenez pas ? Le voilà maintenant qu’il célèbre presque tout seul le débarquement de la 100 000e croisiériste de ses «gros» bateaux qu’il veut nous vendre depuis bientôt sept ans. Pour lui, c’est LA solution à tous nos problèmes économiques, touristiques et politiques. Une vieille dame de Shurton Stogursey Bridgwater Somerset en Angleterre, Mary Shillaker, qui aurait pu se more »

Lire la suite

Ils ne lâcheront pas le morceau

Ils ne lâcheront pas le morceau

Je n’ai pas lu encore les journaux de ce vendredi matin, mais je fais le pari qu’il y aura plusieurs chroniqueurs et éditorialistes aujourd’hui (et demain, après-demain et jusqu’aux prochaines élections) pour déchirer leur chemise sur la place publique, en criant au déni de démocratie face aux toutes premières décisions de Pauline Marois. C’est de bonne guerre, j’imagine, et il faudra s’y habituer, car ils ne lâcheront pas le morceau de sitôt. Jean-Jacques Samson, Richard Martineau, André Pratte, Mario Roy, Alain Dubuc, Lysiane Gagnon, pour ne nommer qu’eux, ont déjà more »

Lire la suite

Tu quoque fili

Tu quoque fili

La Sainte Famille est un réseau de chroniqueurs ayant pour métier de saturer l’espace médiatique québécois avec une idéologie de droite. L’idéologie n’est pas d’abord dans leur pensée de droite, elle est dans leur pensée elle-même. Elle est dans leur manière. À travers le financement de la caisse de dépôt et des subventions massives, La Sainte Famille utilise des fonds publics afin de prôner le rétrécissement de l’État. Cette contradiction est insupportable. La Sainte Famille s’est retirée d’un conseil de presse de toute manière impuissant. Par conséquent, elle n’est soumise more »

Lire la suite

Touche pas à mon utérus!

Touche pas à mon utérus!

Comme beaucoup de femmes, je me sens très interpellée par le retour du débat sur l’avortement sur la place publique. Comme beaucoup de femmes, je suis complètement révoltée par les propos du député conservateur Stephen Woodworth au sujet de  l’avortement. Comme beaucoup de femmes, je me suis déjà fait avorter. J’ai de la difficulté à concevoir qu’en 2012, le gouvernement en place se permette de revoir sa position face à ce phénomène. Est-ce qu’on n’a pas discuté, débattu, légiféré suffisamment sur ce sujet? Est-ce que ma mère n’a pas brûlé more »

Lire la suite

Médiation culturelle – Réponse à Marielle Couture

Médiation culturelle – Réponse à Marielle Couture

Je tiens à aviser le lecteur en toute transparence que je suis à l’emploi de la Ville de Saguenay comme médiatrice culturelle depuis plus de trois ans. Je rédige toutefois ce texte en mon nom personnel, car je crois en la médiation culturelle au-delà de par mon emploi actuel. Je souhaite vous proposer une vision différente de la médiation culturelle à celle que nous a présentée par Marielle Couture dans sa dernière chronique. Je crois qu’il ne faut pas lier la médiation culturelle aussi directement et simplement que le fait Marielle more »

Lire la suite