La honte…

Hier, neuf pays ont voté contre le statut d’État observateur de la Palestine à l’Organisation des Nations unies (ONU). Évidemment, il fallait que Harper nous fasse honte et vote contre.

Le ministre des Affaires étrangères, John Baird, explique que ce choix du gouvernement conservateur a été fait parce que reconnaitre un État palestinien n’aiderait pas à régler le conflit israélo-arabe. Un argument tout simplement fallacieux. Comment le fait de placer deux nations quasi sur le même pied d’égalité pourrait-il envenimer un conflit? Elles pourront désormais négocier de bonne foi puisqu’elles ont une reconnaissance internationale semblable.

Grâce au vote d’hier, la Palestine pourra désormais s’adresser au Tribunal pénal international pour, entre autres, contester juridiquement l’occupation et la colonisation israéliennes. Cette reconnaissance va peut-être aussi convaincre une majorité de Palestiniens que la diplomatie de l’Autorité palestinienne représentée par Mahmoud Abbas est une meilleure voie de sortie que les armes du Hamas. Cela pourrait donc aussi contribuer à un climat plus sain entre Israël et la Palestine.

Ce choix était donc plus idéologique que logique. Peut-être est-ce qu’on ne voulait que copier les États-Unis, comme à l’habitude?

Après avoir vu « notre » maire en cour avec nos fonds pour protéger une prière que nous ne voulons pas, nous voyons « notre » gouvernement canadien voter contre la reconnaissance d’un État palestinien. Qui représentent ces politiciens? Est-ce qu’ils nous représentent, ou ils se représentent?

Commentaires

commentaires

Vous aimerez aussi :

5 thoughts on “La honte…

  1. Québec Palestine même combat pour l’indépendance. Honte à Harper d’avoir voté contre la reconnaissance d’un peuple qui a droit à son autodétermination, comme tout autre peuple.

    Vive la Palestine libre.
    Vive le Québec libéré du Canada harpérien.

  2. François Drolet

    Ce qui est encore plus ignoble, c’est que ceux qui ont votés contre ne se rallient pas à la résolution adoptée par l’ONU.
    Eh Harper ! La démocratie tu ne te rappelles plus ce que c’est ? Dans un vote majoritaire, la minorité à l’obligation d’accepter les décisions choisies par la majorité votante. Le Canada est vraiment dirigé par une bande de bornés d’extrême droite. Si le Canada réduit son soutien financier à la Palestine, moi j’arrête de payer des impôt à cette bande de crétins. Je verserai l’équivalent au gouvernement du Québec, à mon vrai pays!

  3. eanj

    Avec son attitude Harper et son gouvernement me font (et c est drole pour moi de le dire ) regretter Jean Chretien , il avait au moins une attitude plus souveraine au nom du Canada , dison plus détaché des decisions Americaines

  4. Jean-Philippe B.

    Et on finira par mieux avaler Justin Trudeau ou un NPD light… eh merde!

    On est un pays en guerre depuis notre participation en Afghanistan, ne nous surprenons pas si le Canada devienne lui aussi victime de terrorisme sur son territoire. C’est l’hégémonie de la haine guerrière qui vient de nous emporter!

  5. Catherine Bouchard

    Je salue votre talent à couvrir un sujet si vaste, profond, et complexe de manière si efficace et concise. Je crois que notre bon papa Harper n’a tout simplement pas le choix, pour rester l’allier des U.S.A. (on a beau l’haïr, les bonnes relations avec un si important voisin sont malheureusement capitales) de se ranger à leur opinion. Je crois aussi que l’État Israélien et le Pouvoir américain sont en très intime symbiose et qu’il y a bien du fric et des armes en jeu. Ils ne se les mettront jamais à dos quoi qu’il fassent. J’ai peut-être lu trop de Robert Ludlum, mais c’est mon opinion. Je suis désolée et frustrée par ce qui arrive, mais honnêtement, croyez-vous que ce serait le meilleur pour le Canada de s’imposer contre la parole des États-unis en pleine crise économique mondiale? C,est hyper non idéaliste comme argument, mais j’essaie juste de comprendre. Je ne me résigne pas à penser que notre premier ministre soit intrinsèquement insensible aux carnages. Je suis un peu naïve et je veux espérer croire qu’il fait de son mieux. Mais idéologiquement, je préfère beaucoup entendre un discours tel que le votre. Bravo et Merci.

Laisser un commentaire