Lettre à l’enfant d’aujourd’hui

Pour toi qui as 5 ans, 2 ans, ou qui est encore à naître

Pour l’étudiant(e) de 2033.

Tu te souviendras qu’en 2012, des gens se sont tenus debout

Et qu’en 2013, ils se sont assis pour penser à toi.

 

Que tu aies choisi le DEP ou le DEC

Que tu veuilles le BAC ou être maître

Nous voulons que toutes les portes

Te soient ouvertes.

 

Que tu viennes des beautés du grand Nord

Que tu aies poussé avec les bouffées de l’air salin

Ou en plein centre du dynamisme citadin

Tu entres dans des écoles d’égale qualité.

 

Où tu rencontres des profs allumés

Capables de cultiver la curiosité

De la polir et de l’ouvrir

Que tu aies ta voix dans notre société

 

Des gens capables de t’accompagner

Au centre d’une société éduquée

Qui comprend que l’enrichissement financier

N’est pas le seul qui doive compter

 

Une société qui te laisse te tromper

Revenir, recommencer et explorer

Des sujets qui feront de toi un citoyen

Ayant parcouru une variété de chemins

 

Des études qui ne sont ni une punition, ni un sacrifice

Sans la crainte de la pauvreté

Sans le boulet d’une dette élevée

Sans le sentiment de devoir payer pour avoir étudié

 

Le dernier souhait, il est pour moi

Qu’en 2033, je ne sois pas devenu un parent

Reniant les aspirations du rapport Parent

Que je me souvienne que les études sont un droit

 

Signé : L’étudiant(e) de 2013

 

Voici un des textes qui est ressorti de l’École d’hiver Spécial Sommet et dont je suis l’auteure. En me basant sur les 29 énoncés lors de ces rencontres entre 450 jeunes de 18 à 35 ans, et en ayant en mémoire l’inspirante conférence que Guy Rocher nous a offert, j’ai tenté de résumer les aspirations et les désirs de ma génération. Je suis vraiment heureuse d’avoir participé à ce moment préparatoire au Sommet sur l’enseignement supérieur.

 

Discuter, tenter de se comprendre et faire l’effort d’être ensemble, ce n’est jamais vain.

Commentaires

commentaires

Vous aimerez aussi :

Laisser un commentaire