Avide de sang, de zombies, d’ambiance d’horreur, de suspense…

Pour une première expérience de festival de court métrage, je crois bien avoir choisi la meilleure façon de me mettre dans le bain. J’ai choisi Oh My Gore! parce qu’on me l’a recommandé. Outre l’animation qui était bizarre, aucunement nécessaire et pas du tout pertinente, la soirée a été extrêmement divertissante. Une dizaine de courts métrages ont été présentés. Quelques-uns ont vraiment marqué mon attention, certains m’ont laissé avec une tonne de questions et certains avec un fou rire.

Le premier a vraiment donné le ton. Hotel, film espagnol de Jose Luis Aleman, m’a laissé pantois. Dans un monde parallèle, ce sont les insectes qui éliminent les humains avec des pièges. Mais on ne l’apprend qu’à la fin. L’ambiance tout au long du film est très prenante et nous laisse sous tension. Le jeu d’acteur est excellent, même s’il n’y a aucune parole.

Autre film qui m’a particulièrement plus, Happy Birthday Mr. Zombie de David Leclercq. Dans un monde apocalyptique, Mr. Zombie revient à sa maison où une surprise l’attend. Ces amis lui ont réservé un party d’anniversaire. Sous un ton humoristique, tout le court métrage se déroule autour de la bougie du gâteau. Solide.

Le court métrage qui m’a fait réfléchir et qui m’a laissé avec des interrogations est celui de Fabrice Mathieu, Mémoires Vives. Derrière certaines longueurs, l’histoire est assez poussée. On y raconte ce qui se passe après la mort. Que devient-on? Où va-t-on? J’ai bien aimé qu’on nous laisse libres de l’interprétation.

Côté effets spéciaux et réalisation, Malody a fait belle impression. Il y a une scène ou tout s’écroule dans le monde du personnage principal et tout le décor se met à tourner, et il tourne littéralement. On voit même, en plan extérieur, comment ils ont fait, pendant que la scène se déroule (vous comprenez?). Bref c’était très impressionnant.

Cette soirée fut un régal. Le rendez-vous des amateurs avides de sang, de zombies, d’ambiance d’horreur, de suspense, mais aussi de comédie trash. L’ambiance du Sous-Bois y était pour beaucoup aussi. Le Festival a très bien débuté. Si j’avais un conseil pour vous, allez voir le Kabaret 3REG dimanche à 21 h au Sous-Bois, encore une fois.

 

Suivez @EmileDube

Commentaires

commentaires

Vous aimerez aussi :

Laisser un commentaire