Saguenay, Terre Sainte

En mai 2011, lors de la campagne électorale fédérale, je me suis présentée comme candidate dans la circonscription Chicoutimi-Le-Fjord.
Pour le parti Rhinocéros.

Il fait partie de la coutume Rhino d’émettre des promesses électorales loufoques et improbables, à l’image de nos politiciens – ceux qui se prennent au sérieux pour vrai.

Dans la pratique de la pataphysique – qu’on pourrait résumer grossièrement à rechercher des solutions imaginaires pour des problèmes concrets – m’est apparu une illumination. Car au moment où la campagne battait son plein, le bon maire de Saguenay, Jean Tremblay, entamait une nouvelle croisade judiciaire afin de pouvoir continuer de réciter sa sacro-sainte prière lors du conseil de Ville.

J’avais alors promis que si Jean Tremblay gagnait son procès pour la prière, j’entamerais les démarches judiciaires de mon côté pour que Saguenay soit sacrée Terre Sainte. Vous riez? Vous vous dites que j’ai perdu une dalle? Eh bien prenez quand-même ceci en considération. Le Vatican est souverain, et les gens n’y paient ni impôts, ni taxes municipales, en plus de jouir d’une économie florissante et extrêmement rentable.

Jean Tremblay vient de gagner son procès. Je vous entends déjà dire: ouais, mais on vivrait dans une monarchie.
Honnêtement, est-ce que ce serait pire que la situation actuelle? Pensez-y.

Commentaires

commentaires

Vous aimerez aussi :

4 thoughts on “Saguenay, Terre Sainte

  1. Caroline Beaulieu

    Ce serait quand même intéressant, cette requête! Question que tu respectes la promesse même si tu n’as pas été élue 😉

  2. Denis Bouchard

    Les gens qui ne sont pas élus ont plus tendance à respecter leur(s) promesse(s)…

  3. Matthieu Bonnier

    Techniquement, on vit déjà dans une monarchie … constitutionnelle, mais quand même…

  4. Le Canada est déjà sous une monarchie en effet – même si constitutionnelle – et en plus du fait que la reine du pays est aussi celle d’un pays étranger, la constitution prévoit qu’au-dessus d’elle, il y a, devinez qui: Dieu.

Laisser un commentaire