12 raisons de voter contre Jean Tremblay

La démocratie, c’est d’abord de se faire élire…

Jean Tremblay, Le Réveil, 15 octobre 2010

 

Il y a mille raisons de voter contre Jean Tremblay comme maire de Ville Saguenay aux prochaines élections municipales du 3 novembre. À la limite, 10 000. Lui qui dit que «la démocratie consiste à se faire élire à tous les quatre ans», entre autres. En voici douze, comme les stations du chemin de croix, douze comme les apôtres (Ils étaient 19 à Saguenay), comme les douze mois de l’année qu’on l’endure à dire n’importe quoi pour garder son trône au chaud, pour nous faire croire qu’il travaille pour nous. Douze raisons de l’envoyer promener au loin lui qui dit aussi qu’il refuse que les élus soient limités à deux ou trois mandats tout simplement parce « qu’il ne se voit pas à rien faire chez-lui si on lui enlève sa job de maire de sa ville…». Moi, quelqu’un qui pense que sa job ou sa mission politique est sa raison d’être sur cette terre, son seul plaisir avouable, je lui dis tout simplement à ce quelqu’un-là, «t’é pas sorti du bois».

Ça doit être franchement pénible à vivre chez-lui, en fait. Ce gars-là a urgemment besoin d’amis et d’un conseiller culturel pour meubler ses moments creux. À la limite, un coach de survie ou un directeur spirituel.

Voici donc douze raisons bien comptées de ne pas voter pour Jean Tremblay aux prochaines élections municipales. Au-delà de ces raisons, il n’existe plus rien d’autre à part le néant de ce politicien qui n’a plus aucune crédibilité si ce n’est auprès de ceux et celles qu’il rémunère pour le maintenir en vie politique. Pour lui faire croire qu’il nous est indispensable.

 

1-Refus de débattre

En campagne électorale et d’ailleurs tout le reste de ses années passées à la mairie, ce maire refuse de débattre avec ses «citoyens d’abord » comme il les appelle. Lui qui a transformé les réunions du conseil municipal en séances de photos pour admirateurs subventionnés par la Ville. Il refait une autre campagne avec ce slogan – «le citoyen d’abord»- de plus en plus vidé de sens devenu celui de sa Ville. En refusant ainsi de débattre avec les citoyens sur la place publique, en refusant les discussions et les remises en cause de ses adversaires, ce maire conspue l’idée qu’on se fait tous de la démocratie. Je ne vote pas pour un maire anti démocrate.

2-Promotion Saguenay

C’est le talon d’Achille du maire. Par là que toutes les manigances du maire passent. Les siennes et celles de son bras droit, Ghislain Harvey, conseiller politique du maire, non élu, qui manipule ces manigances et les 19 conseillers du maire depuis le début.

Promotion Saguenay est le guichet automatique du régime financé totalement par les fonds publics. Quand la loi des Cités et Villes ne permet pas telle manigance, cet organisme la contourne. Le rapport récent du Ministère des affaires municipales l’a très bien souligné récemment. Je ne vote pas pour un maire qui a créé une structure parallèle à la Ville pour éviter de rendre des comptes à la population tout en soignant ses amis. Une preuve parmi d’autres de son louvoiement.

3-Djemila Benhabib

Vous vous souvenez de l’épisode Djemila Benhabib lors de la dernière campagne électorale provinciale ? Le maire a tenu des propos racistes à l’endroit de cette candidate péquiste à Trois-Rivières et il n’a jamais voulu l’admettre. Qui plus est, ses conseillers l’ont tous cautionné sans exception prouvant par là qu’ils sont à sa merci. Tous les élus et les chroniqueurs politiques québécois l’ont dénoncé. Je ne vote pas pour un maire raciste.

4-Mépris des intellectuels

Le maire déteste les intellectuels, tous ceux en somme qui refusent les arguments fondés sur les préjugés et les raisonnements simplistes, binaires. Il leur préfère les démagogues comme lui, les journalistes et chroniqueurs de son bord. En traitant Gérard Bouchard de l’UQAC, éminent sociologue et essayiste réputé, «d’intellectuel qui a été à l’école trop longtemps», il plaide en faveur de l’ignorance. Comme d’ailleurs les médias populistes (Radio X, Journal de Québec, le Réveil) qui lui donnent du temps d’antenne pour consolider ses préjugés comme les leurs. Je ne vote pas contre les intellectuels. J’en suis un. Prof, écrivain, cinéaste et lecteur de livres imprimés sur papier.

5- 12 ans et plus, c’est assez

Jean Tremblay était maire de Chicoutimi en 1997 et depuis 2001, il est le maire de la ville fusionnée malgré elle. C’est assez. Il a donné. Nous aussi. Il a fait ses preuves. Il ne changera jamais. C’est un démagogue accompli. On connait sa vision ubaniste au service des promoteurs d’abord. Je ne vote pas pour un démagogue qui voudrait que «le meilleur reste à venir». Pour moi, le pire est devant lui.

6-La prière à l’Hôtel de Ville

Sa croisade pour défendre contre vent et marée et surtout le bon sens la prière à l’Hôtel de Ville nous a démontré que ce politicien ne veut rien savoir. Il n’a pas encore saisi – et il ne le saisira jamais – que la religion n’est pas du domaine politique. Il a profité de cette croisade rendue en Cours suprême pour entretenir la confusion la plus bête sur la laïcité de l’État. Et maintenant, après avoir mis le feu dans la cabane, il se tait. Pourquoi ? Je ne vote pas pour un maire qui se prend pour un curé et raisonne comme tel.

7-Les croisières

Le dossier des croisières à La Baie, sans doute, après Promotion Saguenay, un autre talon d’Achille du maire. D’ailleurs c’est un maire aux multiples talons…Il voudrait nous faire croire que l’avenir régional passe par son quai d’escale de bateaux touristiques chargés de croisiéristes fortunés. Un peu comme lui. Un loisir polluant et qui ne sera jamais rentable pour nous. Je ne vote pas pour un maire qui veut me forcer à aller voir des dizaines de bateaux de croisière à La Baie. Il y a des limites à nous prendre pour des porteurs d’eau.

8-Le patrimoine urbain

Depuis son arrivée à la tête de Ville Saguenay, Jean Tremblay s’est fait un devoir de tout démolir pour construire du neuf. Il a fait fi du patrimoine urbain des anciennes municipalités qui pour lui n’a jamais existé. Il a démoli généreusement les centres – villes pour y laisser des terrains vagues, des futurs stationnements et des bureaux touristiques déserts. Je ne vote pas pour un maire qui se crisse du passé architectural de la ville et développe des quartiers de maisons drabes en périphérie, dans une ville où le transport en commun est le plus anémique du Québec.

9-Places du citoyen

L’idée saugrenue et pharaonique de doter les arrondissements de Place du citoyen pour qu’on se rappelle que c’est lui qui les a érigées avec nos fonds publics m’exaspère. Ce maire se prend pour un grand bâtisseur alors qu’il n’est qu’on petit notaire de région périphérique qui a mal tourné. Se prenant pour un grand développeur lui et son entourage de démolisseurs et de poseurs d’asphalte. Je ne vote pas pour le penseur des places du citoyen.

10-Absence de consultation

Ce maire refuse toute forme de consultation. Il décide tout ce qui lui passe par la tête, ne consulte jamais personne sur ses projets et nous laisse croire que ses 19 conseillers sont au courant de tout alors qu’on sait pertinemment que c’est faux. Non seulement il refuse de consulter les citoyens sur ses projets farfelus et dispendieux, mais en campagne électorale, il ne propose rien si ce ne sont ses dizaines de chantiers en marche. Je ne vote pas pour un maire qui se balance de l’avis de ses citoyens en tout temps.

11-Absence de transparence

Le maire de Saguenay s’est doté d’une salle de presse, d’une équipe de relationnistes pour éviter de répondre aux demandes des journalistes et les contourner. Quand ils le talonnent de trop près, il les menace de poursuites comme il le fait avec ses adversaires naturels. Il pratique une politique éhontée du secret bien gardé. Se permet de changer d’avis au besoin selon l’humeur et les conseils de ses conseillers politiques et de ses avocats. Il ne dit jamais la vérité. C’est un politicien à la langue fourchue de naissance. Ses réponses sont toujours évasives. Seuls ses complices des médias populistes le croient. Je ne vote pas pour un maire à la langue fourchue.

12-Inculte

Je crois que c’est le pire défaut de ce politicien. Il méprise les artistes pour la simple raison que cet univers – là, de l’imaginaire, de l’intellect n’existe pas chez lui. Il n’est pas à sa portée. Il ne l’a jamais fréquenté, il fuit les artistes de peur de s’embraser en leur présence. C’est un pragmatique à l’excès. Son sens de l’humour est nul. Il préfère faire passer sa ville pour un relais de skidoos, un festival de bûcherons, un rendez-vous de jeux du Québec plutôt qu’un repère d’artistes multi – disciplinaires, d’écrivains et de cinéastes hors du commun. Politiquement, c’est plus payant pour lui selon ses conseillers. Je ne vote pas pour un maire inculte qui a avoué ne lire que des livres en anglais sur son ebook. Quelqu’un qui se croit indispensable et qui est devenu au fil des ans dangereux pour la survie de notre démocratie municipale et de notre morale (politique).

Pierre Demers, cinéaste et poète d’Arvida

Commentaires

commentaires

Vous aimerez aussi :

36 thoughts on “12 raisons de voter contre Jean Tremblay

  1. Anonyme

    T’as oublié la mise à mort du Théatre du Saguenay et le dossier de la salle de spectacle, qui a eux seuls ont de quoi mettre le feu au …

  2. Suzanne Tremblay

    Merci M. Demers, vos propos sont agréables à lire car ils présentent ce qu’on se dit en famille et en rencontres sociales ou amicales. Nos discussions sont pourtant fondés sur des expériences et faits vécu au quotidien; jamais dans les médias (jaunes) régionaux ces faits ou paroles sont rapportés avec rigueurs et analyse. Le contrôle de la presse est une des plus grandes catastrophes de ce monde, il maintien les peuples dans l’ignorance favorisant la démagogie et le sensationnalisme. Voilà ce à quoi ma ville « Chicoutimi » et ma région « Saguenay-Lac-Saint-Jean » sont soumis. Un jour….éducation vs information et information vs éducation. Suzanne Tremblay

  3. gabriel

    ordinaire.. tu devrais aller faire un tour dans sa maison tu perdrais tes beaux prejugés boiteux.. cest bien beau apostropher le maire, mais de la a dire que M.Tremblay est inculte? c’est peut etre pas un poete d’arvida, ya peut etre pas fait de court metrage dont personne a jamais entendu parler.. non c’est pas un osti de litteraire qui pense que parce quil sait ecrire et quil peut reciter Sophocle ca fait de lui une personne avec un jugement superieur.. le maire a des defaults mais ton texte est vraiment « demagogue »… mais cest vrai, j’oubliais, tu as lu plus de livres que lui, tu dois en savoir plus sur la vie… tu aurais du faire un texte 12 raisons de voter pour toi…
    De toute facon, jsuis juste un lecteur de region peripherique, sans etudes et sans jugement… un parfait electeur pour Jean ca…

  4. citoyen orphelin

    t’as oublié toutes les actions qui ont été intenté contre lui ou la ville pour des mauvaises décisions où décisions partisanes qui ont coûté des millions aux citoyens, lui pas un sous noir…..

  5. Guylaine Rivard

    Pierre j’admire ton engagement politique et ton courage de dire. Je partage aussi plusieurs réserves et inquiétudes face à notre politique municipale. Cependant, j’avoue me sentir un peu mal à l’aise avec le caractère personnel et le ton catégorique de tes énoncés. Comme si toutes personnes ne partageant pas tes opinions étaient des traites. Comme s’il n’y avait que deux clans. Celui de Pierre et celui de Jean. Mais il y a Jacques aussi et Marie. Autour de moi, plusieurs personnes sont de fervents défenseurs de Jean Tremblay et il me serait difficile de les juger, même si je ne partage pas les mêmes opinions qu’eux. Je ne suis pas pour la brutalité verbale et ne ferai jamais partie de ceux qui contribuent à nourrir la grogne envers les intellectuels et les artistes. Guylaine Rivard

  6. David Ménard

    Il y aurait pas moyen d’arrêter de faire du Jean Tremblay justement, et simplement le dénigrer.

    À quand un article « Douze raison de votre POUR Paul Grimard »

    1. Daniel Lavertu

      Bonne idée, c’est bien plus positif.

  7. Linda Dufour

    Peut-être qu’on comprend mal son slogan ( le citoyen d’abord ) ! En effet, je crois que le seul citoyen auquel il pense est lui-même.

  8. je rajoute une autre raison. Refus de participer à la CRÉ. Un des trop rares bons legs du gouvernement Charest

  9. Jacques Lavoie

    Comme quoi, jamais 12 sans 13! Et cela, sans mentionner la mort du Carnaval Souvenir, qui a perpétué l’oubli de nos traditions bien à nous et qui représente désormais notre état d’amnésie perpétuelle.

    1. Nic

      Ha!!! Pierre Demers….tellement …. Tellement ……il ne pense pas comme nous, alors crucifions!!!!vive le plateau, les zartistes et la poésie !!! Au pire , on placera un appel a la bombe le 3 novembre….tsé comme dans le temps mon Pete!!!!!!! Ha!!!! Quand on est au dessus de tous!!!!!

  10. Jeffrey

    Heureusement vs etes pas beaucoup à penser comme ca voir l’avancement d’une ville comme un recule c pas fort!je pense fortement que votre discours est seulement une preuve de jalousie !

  11. Roberto

    Vous avez le meilleur maire et vous doutez encore que vous faut- il

    1. Daniel Lavertu

      Comme les 15 pour cent qui voterait encore aujourd’hui pour l’ancien mari de L’aval, Gilles vaillancourt. Quand on ne veut pas voir, on ne voit pas.

  12. Max

    Chialer pour chialer, la plupart des raisons mentionnées sont plutôt des insultes personnelles. Breff, j’ai toujours l’intention de voter Tremblay, ce n’est pas que je suis entièrement d’accord avec ce qu’il fait. C’est plutôt que j’ai beaucoup plus confiance en lui qu’en monsieur Grimard. Je crois que malgré l’expérience qu’à cet homme, il serait absurde de le voir diriger une ville.

    Enfin breff, je ne veux pas relancer le débat, c’est mon opinion c’est tout.
    J’ai beaucoup de respect pour celle de monsieur Demers également.

  13. l.gagnon

    De la part d’un homme d’affaires qui connait un vrai succès.

    Le pire c’est qu’il nous endette pour des générations à venir.
    Incluant toutes les obligations futures ou garanties par la ville, notre dette est présentement près du demi milliard.
    Parlant de taxes, les miennes commerciales ont augmentées de 49% depuis 6 ans.
    Il se vante que nous payons moins de taxes que dans les autres villes comparables.
    Il compare des pommes avec des oranges.
    La vérité est que si Laval, Gatineau, Sherbrooke, Trois-Rivières, etc. avaient dans leurs murs 3 usines d’aluminium parmi les plus importantes au monde, une usine à papier, 6 pouvoirs électriques, le réseau électrique de Jonquière entièrement payé, lequel rapporte des millions par année, elles n’auraient pas avoir de dette qui augmente sans cesse.

    Son argument que nous devrions nous réjouir de voir la valeur de nos propriétés augmenter régulièrement prouve son incompétence comme financier. En plus il montre la faiblesse de son jugement pour gérer une ville.
    Monsieur le maire, vendez maintenant votre maison à gros prix. et avec un gros profit.
    A moins que vous décidiez de vivre dans une tente, vous n’aurez pas le moyen d’en acheter une autre, car la valeur a aussi augmentée. C’est une expérience amère que plusieurs canadiens ont véçue en Floride.
    Vous serez plus riche seulement après votre mort.

    Que chaque croisiériste dépense 100.00$, que chaque membre d’équipage dépense 50.00$ dans la région lors de la venue d’un bateau est totalement farfelu.
    A date, lui le maire a presque fait le tour du monde en avion à nos frais. Il aurait dû le faire en bateau de croisière, il verrait que son argument est même ridicule.

  14. Écoeuré de payer

    Tant qu’a y être allons-y pour 14, en limitant l’augmentation annuel de la taxe municipale pour se prévaloir de l’appuie de toute les personnes soit retraité ou d’âge d’or a chaque élection. Et que 5 ans plus tard se faire rattraper par une augmentation exhaustive d’évaluation foncière et d’une taxe qui nous est finalement et largement majoré a notre insu. Notre bon maire qu’ils disaient …??!

  15. Frederic

    Malheureusement, ce discours est fourbe et rempli de facilités et de raccourcis intellectuels d’une malhonnêteté crasse.

    Le maire Tremblay, bien qu’il soit embarrassant de par quelques sorties maladroites, est un gestionnaire hors-paires.

    Juste comparer les frais de restauration du CGV, sans emprunt, à celui de Centre Mario-Tremblay d’Alma, est un exemple de ce que nous, citoyens, voulons comme maire de Saguenay.

    Je n’ai rien à foutre qu’il se regarde, seul le soir chez lui, dans ses émissions « auto-produites » pathétiques… tant qu’il gère nos intérêts de la façon dont il le fait.

    Votre discours tient de la redondance, d’un manque d’objectivité indécent et d’une satisfaction personnelle évidente.

    Bref, peut-être une meilleure idée qu’une alerte à la bombe un soir de première, mais sans plus de crédibilité.

    1. Daniel Lavertu

      Non, la ville n’est pas bien gérée et lorsque les états financiers de promotion saguenay seront enfin dévoilés vous le comprendrez et ça ne fera plaisir à personne.

  16. Maurice

    D’accors! Surtout sur le fait qu’il refuse de débattre avec son adversaire, celui qui reproche à Jean Tremblay de « mal encourager l’économie régionale », quand il va faire imprimer ses pancartes électorales à LAVAL, là où le compte de taxe municipale moyen est de 2700$. Un peu de chiffres à ce magnifique poème ne ferais pas de tort. Saguenay fait 1280 km2, la plus grande ville du Québec en terme de superficie et est le 7ième ville la plus populeuse. Pas mal d’avoir 600$ de moins en taxe que MTL et QC

  17. Chantale Bergeron

    Quand il dit le citoyen d’abord, moi je suis une citoyenne qui a eu de gros problèmes avec des voisins, il c’est foutu de moi et quand le sergent de police venais me voir il me disais que le maire Tremblay ne voulais plus que je lui envoie des email, qui lui expliquais ce que je vivais. Je continuais quand même et j’ai été obligé de déménager tout comme tous le reste des autres locataires avant moi. Il nous traite comme des riens de riens. Il se crisse de nous (excuser l’expression).

  18. Anonyme

    Sans oublier que nos rues, boulevards et autoroutes sont dans un état pitoyable, que les quartiers blancs sont dangereux l’hiver, et que l’argent qui a été mis de côté avec ses « économies » a été flambé je-ne-sais-où… Non merci Jean Tremblay

  19. Louise

    On est rendu à 14, j’aurais aimée que tu parles de son église sur le blv St. Jean batiste et de sa Johanne stigmatisée qui parle avec dieu.

  20. Anonyme

    Vous avez oublié le traitement immonde fait aux entrepreneurs en leur nuisant et en refusant de leur payer ce qui est dû, les nombreuses poursuites perdues en ce sens après avoir trainés des années ces pourvoyeurs d’emploi! Très bon texte bien écrit merci!

  21. Emile

    12 excellents arguments! Très bien composé et décrits! Ce texte devrait être publié dans le journal ce qui abaisserait le taux de satifaction!

  22. Valérie B

    Même si je suis d’accord avec le fait que Jean Tremblay ne devrait pas être réélu, je pense que si vous vouliez faire différent de M. Tremblay que vous décrivez comme « démagogue », il aurait fallu donner des arguments solides, des chiffres, des faits, et non pas des phrases qui dénigrent l’autre (« Ce maire se prend pour un grand bâtisseur alors qu’il n’est qu’on petit notaire de région périphérique qui a mal tourné »). Mais quand même, ça résume quand même bien ses frasques des dernières années…

  23. Andrée Bouchard

    Comment allez-vous convaincre les gens de ne pas voter pour lui????

  24. Alain

    Il place ses amis à la tête des différents carnavals, activités musical (Jonquière en musique) et autres qui s’empressent de les endettés pour plus tard annoncé leur fermeture en raison des coûts trop élevé de ces activité qui autrefois étaient rentable.

    1. Marielle Couture

      Oui, malheureusement, vu la quantité d’événements culturels auxquels c’est arrivé, on commence à croire à un mauvais scénario de film…

  25. Eric

    Loin de moi l’idée de défendre Saint Tremblay ou radio x, mais par souci d’impartialité, j’aimerais apporter les précisions suivantes :

    Pour le point 2, une petite partie des fonds de promotion saguenay permet de revenus autogénérés (on ne saura probablement jamais quel %)

    Pour le point 4, RadioX l’ont laissé tomber et critiquent vivement ti jean depuis qu’il a refusé de répondre à leur question sur qui va financer les frais reliés au procès en cour suprême.relativement à la prière au conseil de ville.

    1. Marielle Couture

      Promotion Saguenay génère un revenue entre 10 et 14 millions par année, dont environ 1 million provient de financement autonome. Le reste vient de Ville Saguenay.

  26. Jacques Lavoie

    On peut aussi mentionner le fait que Diffusion Saguenay a retiré depuis 2010 tous les contrats de billetterie à l’entreprise de Chicoutimi Reservatech.net pour les donner au réseau Ovation de Drummundville.

  27. Si vous voulez vraiment envoyer Ville Saguenay dans le trouble voté Grimard……..un groupe rempli……de rien….une bande de pleureux qui sont même pas capable de sortir une bonne idée

  28. Daniel Lavertu

    Il est très malsain en démocratie de voir une personne réélue sans cesse durant 10, 20 où 25 ans. Quelques rares politiciens son équitable, moralement et éthiquement dans leurs comportements. Malheureusement la grande majorité développe des « trip » de pouvoir et devienne autocratique imbus d’eux- mêmes. Ici, en plus on a pris le contrôle intégral des conseillers municipaux, qui se font vertement rabroués lorsqu ‘il osent émettre un commentaire divergent, telle Marina Larouche, qui une seule fois en 16 ans, à osé émettre une petite opinion. Vivement Que Sylvain Gaudreault respecte son engagement de limiter les mandats successifs des maires.

  29. Julie Bernier

    Merci d’oser être vrai M.Demers. À force de lire des textes où les gens marchent continuellement sur des oeufs, on vient à avoir le coco brouillé. Avoir le courage de ses opinions en relatant des faits véridiques, ce n’est pas manquer de respect.

  30. machin chouette

    ALLONS DONT…
    LE MAIRE TREMBLAY EST LE MEILLEUR DICTATEUR
    ET J’AI VOTÉ POUR LUI…………

    Vous faire faire la prière N’EST-CE PAS VOUS FAIRE METTRE BIEN À GENOUX ???
    À genoux devant DIEU
    ET VUE QUE DIEU N’EXISTE PAS (….)
    Bien, toutes les prières ET TOUS LE CULTE est pour JEAN TREMBLAY
    LE SUPER DICTATEUR DE VILLE SAGUENAY

Laisser un commentaire