Half Moon Run et Thus:Owls à Chicoutimi

Entrés dans la noirceur, les gars de Half Moon Run ont amorcé le spectacle avec «21 Gun Salute». Des petites lumières multicolores décoraient la scène alors que l’éclairage était faible. Dès l’ouverture de la partie principale du spectacle, la foule était déjà conquise. Que ce soit pendant des chansons présentes sur le dernier album Dark Eyes, ou pendant les deux nouvelles que le groupe a offertes, l’énergie du public était intense.

L’ambiance aurait toutefois peut-être été plus folle si la salle du Cabaret de La Saguenéenne avait été pleine. Half Moon Run se fait connaitre internationalement présentement et remplit ses salles partout dans le monde. La seule date qui n’est pas sold out : Saguenay. Pourquoi? Probablement, parce que Diffusion Saguenay, ironiquement, fait mal son travail de diffusion.

Malgré tout, pour avoir été dans la foule à l’avant, je peux dire que le vide du fond de la salle ne se sentait pas trop. Les nouvelles chansons sont un peu plus blues, ça peut parfois s’apparenter à du City and Colour, particulièrement la deuxième. La présence d’une violoncelliste et d’une violoniste sur scène pendant cette chanson y ajoutait aussi une touche particulière.

Le public s’est surtout enflammé sur «Call Me in the Afternoon», qui mettait bien la table pour «Full Circle», où tous dansaient et chantaient en chœur. Le chanteur et le guitariste ont aussi aidé à ce que les gens présents dans la salle se dégourdissent. Les deux avaient un plaisir évident à être sur scène, une énergie contagieuse et une complicité palpable.

Le groupe a promis d’être de retour à Saguenay dès que possible avant de quitter la scène.

Thus:Owls

La formation canado-suédoise Thus:Owls a assuré une solide première partie. C’est assez clair qu’avec leur musique atmosphérique les membres du groupe n’allaient pas faire danser le public comme des fous, mais leur musique a été remarquée par plus d’un.

En se promenant dans la salle à la fin du spectacle, la chanteuse a reçu des compliments d’au moins cinq groupes de personnes, et ce n’est que ce que j’ai vu.

Pour les avoir déjà vus en première partie de Patrick Watson, il faut dire que leur performance de ce soir était excellente. L’alignement des chansons était efficace et il était complémenté de nouvelles chansons, plus rocks. Ça a permis de réveiller quelques spectateurs. Même si plusieurs étaient les représentants des humains n’étant pas capables de se la fermer plus que 3 minutes… Dans une salle avec une acoustique à peu près aussi bonne que celui d’une cuisine, on aurait pu s’en passer.

Mais bon, la voix douce de la chanteuse, combinée à la guitare, à la basse, au clavier et aux autres instruments comme un genre de harpe électronique, couvrait celles des spectateurs dérangeants.

La musique des deux groupes étaient en parfaite harmonie avec la température hivernale qu’on connait. Même que ce spectacle aurait été bonifié s’il avait été sur une scène extérieure en hiver. Du moins, il me semble que ça aurait été une expérience mémorable. Est-ce qu’on verra ça pour les prochains albums des deux formations?

 

Suivez @f_therrien

Half Moon Run 1

 

Half Moon Run 2

 

Half Moon Run 3

 

Commentaires

commentaires

Vous aimerez aussi :

One thought on “Half Moon Run et Thus:Owls à Chicoutimi

  1. Ce fut effectivement tout un spectacle!

    Bien dommage qu’ils n’aient pas eu l’accueil qu’ils méritaient dans notre petit coin de pays…

Laisser un commentaire