Requiem pour les régions

Requiem pour les régions

La radio a une place importante dans mon univers audible. Elle m’accompagne en voiture ou lorsque je suis fourmi ménagère ou abeille cuisinière. La radio m’informe sur ce qui se passe dans le monde (du moins c’est ce que j’en attends), sur ce qui se passe dans mon pays et, le plus important, dans ma région. La radio m’offre souvent le plaisir de découvrir de nouvelles voix, une autre façon de dire, mais aussi la parole qui survit au-delà du temps, la musique de toutes les époques. Hier, la voiture more »

Lire la suite

Limoilou se lâche lousse

Limoilou se lâche lousse

C’est du 20 au 22 juin que Les Productions Limoilou en Vrac organisent cette année l’événement Limoilou en musique. Pour les néophytes dans le domaine de la Capitale, Limoilou est un quartier populaire situé en Basse-Ville de la magnifique Labeaumeland. Longtemps vu comme un quartier pauvre et violent par ma mère (et peut-être la tienne), Limoilou connaît depuis plusieurs années un regain de vie inespéré: jeunes artistes, familles naissantes et commerçants ambitieux de tous horizons choisissent de plus en plus de s’y établir, redonnant le lustre perdu à ce charmant more »

Lire la suite

Au commencement était l’action

Au commencement était l’action

Ces paroles, une amie les avait prononcées alors que nous organisions une marche citoyenne, dont la cause m’échappe. La citation vient de Faust, un personnage rocambolesque imaginé par Goethe, le philosophe allemand. En quête de savoir et de vérité, Faust voulait montrer que le savoir livresque – ou celui du web – n’est rien en comparaison de l’expérience. Chacun peut adhérer à cette philosophie, à sa manière… *** En 2012, une poignée d’étudiants danois discutent autour d’un verre à Bogota (Colombie). Ils parlent de la ville, de son aménagement, de more »

Lire la suite

Ici Radio-Nulle Part

Ici Radio-Nulle Part

Voilà pour le public, qui prendra, comme d’habitude, son amère pilule, et devra se résigner à vivre dans des régions plus éloignées que jamais, où l’on entend les nouvelles sur le trafic de Montréal même si on vit à 1000 km de là. On se rabattra alors sur les radios privées pour entendre parler de chez soi? Mais de quelle culture nous entretiendra-t-on?

Lire la suite

Poni – Poni

Poni – Poni

          Poni – Poni Costume Records / sortie le 20 mai 2014   Superband issu de la scène musicale sous-terraine québécoise, Poni est formé de deux Guenilles (Jonathan Bigras et Simon Gauthier), d’un membre de Deux pouilles en cavale (Nicolas Gosselin) et d’un autre tout droit sorti de Buddy McNeil & The Magic Mirrors (Nicolas Beaudoin). Le quatuor nous avait offert un maxi de trois chansons à pareille date l’an dernier, ces mêmes chansons se retrouvent d’ailleurs sur cet album homonyme. Une année s’est donc écoulée more »

Lire la suite

L’Insulaire et le Naufragé – Théâtre du Faux Coffre

L’Insulaire et le Naufragé – Théâtre du Faux Coffre

Un auteur, à un moment donné, n’a pas eu le choix d’accepter l’Autre. Peut-être que c’est l’amour, ou la cruelle nécessité de gagner sa vie. Ultimement, il faut la parentalité pour les plus reclus. Tous sont comme ça. Certains aiment leur prochain plus que d’autres. Ils l’observent de plus ou moins près. Puis ils en viennent à la conclusion que dans l’occlusion, dans l’exclusion du reste de la masse, ils en savent plus long. L’insulaire vit heureux dans la similitude des jours, sur son île de trois mètres de diamètre. more »

Lire la suite

King Buzzo – This machine kills artists

King Buzzo – This machine kills artists

              King Buzzo – This machine kills artists Ipecac recording / sortie le 3 juin 2014   Roger Osborne (alias King Buzzo/Buzz Osborne) est reconnu par plusieurs comme étant l’un des pères spirituels de la musique grunge, celle qu’on dit « vraie », pas celle de Pearl Jam, mais celle qui tend vers le sludge metal. Membre fondateur et leader de la formation (the) Melvins, le Roi Buzzo éteint ici ses lampes d’ampli Marshall et nous livre un album acoustique à la fois convaincant et étonnant, more »

Lire la suite

D’une « eau »… à une autre.

D’une « eau »… à une autre.

En hommage… aux citoyens qui prennent part à la marche présentement en cours… de Cacouna à Kanehsa:tàke… et par la suite… qui continuera jusqu’à Ottawa (détails plus bas). AINSI qu’au reportage “Science et pouvoir: le bâillon” de l’émission Découverte.   LA MARCHE (détails) : « Une importante mobilisation contre les oléoducs et l’exploitation des hydrocarbures se prépare au Québec. Du 10 mai au 14 juin 2014, des dizaines de personnes marcheront en moyenne 20 km par jour pendant 34 jours, de Cacouna à Kanehsa:tàke. Les marcheurs.euses s’arrêteront chaque soir pour rencontrer les communautés more »

Lire la suite

Tremblay vs Néron : un combat à finir

Tremblay vs Néron : un combat à finir

Je pensais bien en avoir fini depuis longtemps avec Jean Tremblay. J’ai souri quand il a ouvert son compte Facebook, puis pleuré de rire devant la plupart de ses statuts. J’ai soupiré quand il a ouvert son blogue – et non, je n’ai pas encore assez de temps à perdre pour aller le lire. J’ai tressailli quand il a ouvert son compte Instagram. Ne reste plus que Tumblr, pour se réfugier à l’abri du Maire. J’avais déjà émis une théorie boiteuse par rapport au besoin de visibilité de Jean Tremblay. more »

Lire la suite

Les Crapules et Jesuslesfilles au Sous-Bois

Les Crapules et Jesuslesfilles au Sous-Bois

Pendant que Diffusion Saguenay payait sa salle neuve avec des billets trop chers, et que Daniel Desnoyers faisait tourner le même beat qu’il y a 25 ans, Le Sous-Bois offrait à prix populaire, en ce samedi de ville triste et presque morte, une soirée punk. Les Crapules puis Jésuslesfilles ont fait crier les amplis pour le bonheur de ceux qui étaient au bon endroit au bon moment. Réchauffant la salle, Les Crapules ont craché un rock honnête, limité par les temps comptés du batteur et une présence scénique globalement amorphe. more »

Lire la suite