D’une « eau »… à une autre.

10687041_10152521541738786_8243174745503791375_n copie

En hommage…

aux citoyens qui prennent part à la marche présentement en cours… de Cacouna à Kanehsa:tàke… et par la suite… qui continuera jusqu’à Ottawa (détails plus bas).

AINSI

qu’au reportage “Science et pouvoir: le bâillon” de l’émission Découverte.

 

LA MARCHE (détails) :

« Une importante mobilisation contre les oléoducs et l’exploitation des hydrocarbures se prépare au Québec.

Du 10 mai au 14 juin 2014, des dizaines de personnes marcheront en moyenne 20 km par jour pendant 34 jours, de Cacouna à Kanehsa:tàke. Les marcheurs.euses s’arrêteront chaque soir pour rencontrer les communautés par le biais de spectacles engagés et de discussions sur ces enjeux qui nous touchent tous et toutes directement.

C’est une marche créative et festive, où les citoyen.ne.s se rencontrent pour mettre un frein aux projets d’oléoducs d’Enbridge et de TransCanada, dans un esprit de solidarité entre les communautés et entre les peuples.

Cette marche veut continuer les efforts de sensibilisation, renforcer les réseaux de mobilisation et de résistance, bref, élargir le mouvement pour qu’on fasse de meilleurs choix énergétiques!

 

10 raisons pour soutenir la marche

1. La compagnie Enbridge est responsable de plus d’une fuite par semaine depuis les 10 dernières années.

2. Enbridge est aussi responsable du plus grand déversement de pétrole en sol nord-américain, à Kalamazoo en 2010.

3. La ligne 9B d’Enbridge menace directement l’eau potable de près de 3 millions de citoyen.ne.s.

4. L’oléoduc Énergie Est de TransCanada transporterait 1,1 million de barils de pétrole par jour : 3 fois la consommation quotidienne du Québec.

5. L’exploitation des sables bitumineux d’Alberta est le plus grand projet industriel de la planète et l’un des plus grands contributeurs aux changements climatiques.

6. La nation crie de Beaver Lake où se passe une partie de l’exploitation des sables bitumineux a recensé plus de 20 000 violations à ses traités territoriaux.

7. Le gouvernement fédéral subventionne l’industrie pétrolière à hauteur de 1,38 milliards de dollars par année.

8. 20 municipalités et 6 MRC ont adopté des résolutions sur les oléoducs. Plus de 100 groupes citoyens de partout au Québec refusent le passage des oléoducs et l’exploitation des hydrocarbures.

9. L’Office Nationale de l’Énergie vient d’approuver le renversement du flux de la ligne 9B d’Enbridge. Ni l’ONÉ ni le gouvernement québécois n’ont écouté les citoyen.ne.s. Il est temps de prendre la parole !

10. On pourra réaliser ce projet seulement avec votre aide! »

 

Informations ci-haut tirées intégralement du site : http://www.peuplespourlaterremere.ca/

 

 

 

Commentaires

commentaires

Vous aimerez aussi :