La région de Charlevoix a besoin du Festif!

La région de Charlevoix a besoin du Festif!

Il est parfois préférable de laisser la poussière (et la fatigue) retomber avant de faire un retour sur un événement de la trempe du Festif! de Baie-St-Paul qui présentait récemment la cinquième édition de sa jeune et prometteuse existence.

Du 25 au 27 juillet derniers, le centre-ville de Baie-St-Paul a donc été pris d’assaut par une horde d’artistes et de festivaliers venus faire le plein de musique et de numéros de cirque dans une ambiance chaleureuse où la fête et le calme s’enchevêtraient au gré des lieux et des heures de la journée.

Fort d’une programmation étonnante et faite sur mesure pour la clientèle visée, le Festif! aura encore une fois réussi à gagner son pari : plaire à ses fidèles disciples tout en charmant encore une fois un public hétérogène qui risquera fort bien de revenir en 2015. Cette année, le Festif aura donc réussi à attirer plus de 17 000 personnes sur son site enchanteur. C’est 3 000 personnes de plus qu’en 2013.

Auront donc défilé sur la scène principale des artistes établis tels que Loco Locass, les Cowboys Fringants, Louis-Jean Cormier et Alpha Blondy, mais également Karim Ouellet, Philippe Brach, Heavy Soundz et quelques artistes locaux qui se sont démarqués d’une façon ou d’une autre au courant de la dernière année (secondaire en spectacle, concours organisé par le Festif, etc.).

À cette programmation principale s’ajoutaient d’autres scènes réservées aux spectacles de fin de soirée qui se sont déroulés à chaque soir dans un rayon de moins de 500 mètres (sous-sol de l’église, salle communautaire, bars, etc.) de la scène principale extérieure. C’est peut-être d’ailleurs sur ce plan que le Festif! a pu encore une fois démontrer à quel point sa programmation était originale, diversifiée et au goût du jour.

Alaclair Ensemble, Dead Obies, Betty Bonifassi, Cou Coupé, Les Breastfeeders, SoCalled, Misteur Valaire, Ponctuation, Québec Redneck Bluegrass Project, les Deuxluxes et quelques autres ont pu permettre aux nombreux festivaliers de pouvoir poursuivre leur célébration jusqu’aux petites heures du matin, et ce, sans débordements.

Photo : Francis Gagnon – LeFestif!
Photo : Francis Gagnon – LeFestif!

Le jour, les gens pouvaient déambuler dans les jolies rues de Baie-St-Paul et goûter à son terroir gastronomique et artistique tout en pouvant assister à de nombreuses prestations musicales de qualité (Hay Babies, Dylan Perron, Francis Faubert, David Marin, Random Recepie) ou foraines, (fanfares, numéros d’acrobaties, amuseur publics, etc.).

Photo : Francis Gagnon – LeFestif!
Photo : Francis Gagnon – LeFestif!

Avec ses décors champêtres, ses boutiques, ses galeries d’arts, ses terrasses grouillantes et ses produits locaux, le Festif! a la chance de disposer d’un terroir fait sur mesure pour la tenue d’un tel festival. Ajoutez à ça un comité organisateur jeune, passionné et dynamique et une équipe de bénévoles souriante et efficace et tous les ingrédients sont réunis pour que le Festif! s’enracine de plus en plus solidement dans la liste des événements estivaux incontournables de la province.

Reste à espérer que la région de Charlevoix au complet s’appropriera ce désormais grand festival et que sa population saura se ranger derrière le comité organisateur lorsque viendra le temps de défendre sa pérennité, car le Festif! insuffle un vent de fraîcheur que la région n’a pas le luxe de renier, et ce vent, que nous l’appelions «Jeunesse», «Culture» ou tout simplement «Plaisir», Charlevoix en a bien besoin ces jours-ci.

Coups de cœur :

– La Fanfare Gipsy Pigs qui a réussi à mettre de la vie tout au long du festival
– La puissance de la voix de Betty Bonifassi
– La découverte du duo Les Deuxluxes
– Les bénévoles du Festif!
– La qualité du son lors du spectacle de Misteur Valaire
– La bière de la MicroBrasserie de Charlevoix à 4,25 $
– La programmation
– Les nouvelles scènes aménagées pour l’édition 2014- L’énergie des Cowboys Fringants
– La chanson Alice de Philippe Brach
– La folie de SoCalled
– La prestation endiablée de Random Recipe en après-midi
– Le jeu de banjo de Dylan Perron
– Le côté déstabilisant de la musique de Cou Coupé
– Le côté « engagé » et rassembleur des propos de Alpha Blondy.

Commentaires

commentaires

Vous aimerez aussi :

One thought on “La région de Charlevoix a besoin du Festif!

  1. Martyne

    Fière de cette très belle equipe….Vive Le Festif..on se voit en 2015.

Pas de commentaires, merci.