#FreeAlmario

#FreeAlmario

Le sigle #Free Almario concerne l’histoire d’un politicien colombien emprisonné depuis maintenant 32 mois qui est présentement en train de subir son procès et de son fils, artiste dont la pratique est intrinsèquement lièe au sort de son père et qui habite Chicoutimi.

Puisque je suis impliquée dans ce dossier, je ne me sens pas à l’aise d’utiliser la tribune de « Mauvaise herbe » afin de transmettre mon opinion qui serait, bien-sûr biaisée.

Cependant, puisque « Mauvaise herbe » nous permet de faire les choses de manière totalement libre, j’ai décidé de tirer avantage de cette situation et de vous offrir de prendre la parole .  Je vais vous laisser la chance d’écrire l’article en vous posant des questions reliées à cette histoire.

L’article se construira ainsi avec vos réponses / commentaires que vous inscrirez et non par le biais de ma propre réflexion.

 

Aujourd’hui je vous partage ce lien : http://free.almario.ca/fr/luis-fernando-almario/

et je vous pose ces questions (libre à vous d’y répondre ou non) :

Est-ce que, comme la liberté d’expression,  le concept de liberté devrait être associé à la politique?

Si oui, trouvez-vous que notre politique (québecoise, canadienne) jouit pleinement de cette liberté?

Auriez-vous des suggestions de changements à apporter?

 

Merci à vous de participer!

Bien à vous,

Karine Turcot

Commentaires

commentaires

Vous aimerez aussi :