La double vie du maire – 10 hypothèses

L’homme n’est que mensonge

La Bible

 

Ainsi donc l’épouse du maire de Saguenay, Linda Blackburn, vient de le confirmer au Journal de Québec, son amoureux ne se drogue pas et ne se soûle pas comme l’ex maire de Toronto Rob Ford. C’est bien. Mais, on s’en doutait déjà madame…

En 17 ans de règne, je crois que c’est la première fois que cette épouse du maire controversé pour ses propos déplacés intervient sur la scène publique à la défense de la réputation de son conjoint. C’est bien. Elle le défend pour préciser qu’il ne se drogue pas et qu’il ne se soûle pas à tous les soirs. Elle ajoute en plus qu’il n’a pas de «double vie». C’est là que sa sortie nous questionne. Que veut-elle dire exactement par cet avertissement? Quelle rumeur veut-elle étouffer si rumeur il y a?

On s’imagine bien que le maire était au courant de la sortie publique de son épouse bien aimée et qu’il a peut-être encore un peu orchestré tout ça? Pourquoi? Évidemment pour planter la sortie de Sylvain Gaudreault de plus en plus découragé (Lui et d’autres) par les propos déconcertants et déconnectés du maire qui tire sur toutes les cibles pour se faire du capital médiatique encore une fois. Qu’a voulu dire l’épouse du maire qui habituellement n’apparaît qu’à tous les quatre ans lors de la soirée des élections pour sourire à la caméra? Elle qui n’ouvre jamais la bouche pour signaler- entre autres – à son époux de maire qu’il dépasse les bornes plus souvent qu’à son tour et plus que jamais depuis qu’il manoeuvre avec une opposition officielle qui le taraude?

Toutes les hypothèses de «double vie» du maire sont sur ou sous la table. En voici dix pour le moment. La plupart circulent depuis un certain temps.

 

1 – Le maire aurait une double vie. On ignore où? On ignore quand? On ignore avec qui? Même son épouse sent le besoin d’en glisser un mot en affirmant haut et fort que le maire n’a pas de double vie. Mais si par hasard il avait une double vie j’imagine qu’elle serait la dernière à le savoir et à s’en douter.

 

2 – Le maire serait un extraterrestre. C’est la thèse défendue (Et bien documentée ) par le chroniqueur du Soleil Jean-Simon Gagné ( Édition du 13 mars 2015) qui suit à la trace les débordements des maires qui exagèrent comme celui de Québec, de Saguenay et de quelques autres villes.

 

3 – Le maire n’habite pas à Saguenay mais à Québec dans un luxueux condo. Il y séjourne presque qu’à toutes le fins de semaine. D’où ces fréquentes traversées du Parc.

 

4 – Le maire n’aime pas vraiment son poste de maire à plein temps. Il aimerait plutôt diriger une communauté religieuse vouée à la méditation et à l’aide aux plus démunis. Mais aucune communauté religieuse lui a retourné ses appels répétés.

 

5 – Le maire aimerait retourner à la pratique du notariat. Mais comme il a démissionné de la chambre des notaires, il se sent mal à l’aise d’y retourner. Là non plus on ne retourne pas ses appels.

 

6 – Le maire voudrait beaucoup animé un talk-show de fin de soirée. Il a plein d’idées pour faire grimper les cotes d’écoute, plein d’amis à inviter. Mais les postes de télévision hésitent encore avant de lui accorder le feu vert.

 

7 – Le maire est indépendant de fortune. Il rêve de financer une comédie musicale historique sur sa région. Il serait le producteur, metteur en scène et comédien principal. Ça pourrait être la suite de la Fabuleuse. Ça pourrait s’appeller « Gros Jean comme devant ».

 

8 – Le maire veut inviter le pape à Saguenay pour sa réélection en 2017. Il le ferait venir en bateau papal de croisière, messe en plein air sur la Zone portuaire. Fabien Hovington serait déjà sur le dossier. En papemobile le pape irait visiter le zoo de Saint-Félicien et la petite maison blanche.

 

9 – Le maire veut confondre les écolos et les intellectuels qui le détestent tant. Il voudrait interdire l’automobile à Saguenay les jours de verglas et de tempêtes de neige. Il discute de ce projet avec tous les employeurs de sa Ville depuis un certain temps. Il ferait installer cinq vélos Bixi à Chicoutimi. Il ferait distribuer en plus son livre dans tous les dépanneurs de la Ville avec un prix de lancement.

 

10 – Le maire veut faire un film lui-même pour promouvoir sa Ville. Ce serait un film de fiction avec des acteurs hollywoodiens. Il serait tourné en anglais et doublé en français. Le titre : Fifty Shades of Blue. La moité du scénario est déjà écrit, dit-on. Quelques scènes plus ou moins osées seraient tournées au Motel Le Parasol.

 

Pierre Demers, cinéaste et poète rouge d’Arvida

 

 

 

 

 

Commentaires

commentaires

Vous aimerez aussi :