10 propositions pour la devise de Saguenay

10 propositions pour la devise de Saguenay

Je me souviens– devise du Québec

D’un océan à l’autre– devise du Canada

 

Or donc, le maire de Saguenay n’arrête pas de se creuser les méninges pour rendre sa ville plus Ville. Il veut lancer ses citoyens d’abord à la recherche de sa devise qui n’existe pas encore après quinze ans d’existence. Il vient tout juste de se rendre compte qu’il nous manque une devise. Mieux vaut tard que jamais. Il n’en manque pas une. Il a le don comme premier magistrat de soulever les questions de fond qui enflamment ses citoyens. Ce n’est pas un cerveau qu’il a, c’est une machine à fabriquer du vide intégral, de l’inutile, de l’accessoire pour faire oublier tout le reste. Tout ce qui ne tourne pas rond dans cette ville qui se dégrade de jour en jour en projets discutables, en places du citoyens, en croisières internationales, en quartiers périphériques de maisons neuves toutes pareilles le long des autoroutes, en poursuites judiciaires, en retours d’ascenseurs.

Son emballement pour la devise de Saguenay vient de m’atteindre. Voici dix propositions pour lui, que dis-je, pour nous aider à régler cette autre question déterminante pour notre avenir. Comment pouvait-on affronter les changements climatiques, les fluctuations du yuan, la crise du pétrole sans une devise ? Heureusement, notre maire éclairé vient d’y penser.

 

1- Je ne m’en souviens pu

 

2- Saguenay démolit l’avenir

 

3- C’est là qui reste

 

4- Amène ton skidoo

 

5- Au nom du maire et du fric

 

6- Les taxes moins chères qu’ailleurs

 

7- Ici c’est gênant

 

8- L’opposition c’est inutile

 

9- Venez voir notre place

 

10- À une heure trente de Québec

 

Pierre Demers, cinéaste et poète rouge d’Arvida

 

Commentaires

commentaires

Vous aimerez aussi :