Cendrillon est morte: visite à Dismaland de Banksy

Plus d’un mois après son ouverture, Dismaland, le parc d’attractions créé de toutes pièces par l’artiste Banksy, fermera ses portes demain. L’artiste originaire du Royaume-Uni a en effet conçu un « anti-Disney » dans un ancien centre de loisirs à Weston-super-Mare, dans le sud-ouest de l’Angleterre.

La grande roue y tourne à l’envers et trop rapidement pour pouvoir apprécier le paysage et le moment. Les employés sont blasés et désagréables avec les visiteurs. Les classiques de parcs d’attractions sont modifiés et deviennent de l’art engagé. Bref, le deuxième degré et l’ironie bien connus chez Banksy sont au rendez-vous partout à Dismaland. Plusieurs artistes et groupes militants s’y sont aussi déplacés depuis le 22 août, notamment les Pussy Riot et Run the Jewels.

Bien que le nombre et la qualité des photos laissent à désirer (oui j’ai oublié mon appareil photo et oui j’ai manqué de batterie dans mon cellulaire…) Mauvaise Herbe vous offre un aperçu de la plus importante œuvre de Banksy.

 

Dismaland réussit même à rendre l’attente plus désagréable qu’à l’habitude en semant le doute. Dans la fenêtre de la roulotte où les billets sont vendus, on peut lire qu’aucun billets ne sera vendu pour la soirée ce qui sème la confusion dans une file qui s’allonge de minute en minute. Finalement, 150 billets étaient vendus malgré l’affiche.

 

dismaland-4

Au lieu de paysages dignes de contes de fée, Dismaland propose des paysages abandonnés et/ou pollués. Ça a le mérite de ramener les pieds sur terre, plutôt que de tenter de faire oublier les désastres qui ont lieu partout sur la planète.

 

Cendrillon est morte dans son carrosse à l’intérieur de la copie du chateau de Disney qui, lui, se trouve juste à côté d’un lac pollué surveillé de près par une police répressive. La critique de Banksy s’en prend aussi aux médias puisqu’il y a des dizaines de photographes affectés à prendre le cadavre de Cendrillon et de son cheval en photo pendant que la pollution à côté n’attire personne, pas plus que la police.

 

dismaland-5

Un parc d’attractions sans kiosques de jeux impossibles à gagner ne serait pas un parc d’attractions. Le classique du canard a été réinventé à Dismaland. En plus des canards à attraper avec la canne à pêche, il y a des canards morts dans une eau affectée par un déversement de pétrole et, au centre, un canard couvert de pétrole.

En bonus: quand vous avez presque attraper un canard, le personnel le pousse plus loin pour être certain que vous ayez plus de difficultés.

 

Le parc de Banksy se distingue aussi des parcs d’attractions classiques avec ses trois galeries d’art. En voici une où on retrouvait des dizaines d’affiches, de bannières et de tracts engagés.

 

Suivez Francis Therrien sur Instagram, Twitter et Facebook.

Voyez la pub officielle de Dismaland:

Commentaires

commentaires

Vous aimerez aussi :