« Comme des marcassins »

« Comme des marcassins »

Avant-hier de la manière la plus bête qui soit je me suis fait avoir « comme un marcassin* » dirait Astérix. Aujourd’hui, choquée je suis. Contre moi ET mon besoin que la souffrance que je porte s’apaise ET aux conneries que ce besoin semble me pousser à faire. Ce besoin qui devient pressant au point de voiler ma lucidité. Je dois être honnête avec vous. Plus d’une fois j’ai connu cette situation. Par exemple, dans le passé je n’ai pas voulu voir que mon amoureux (de l’époque) était un mythomane, qu’il arnaquait more »

Lire la suite