Pour une FFQ intersectionnelle – lettre ouverte

Capture d’écran 2017-03-02 à 10.33.04

Depuis l’Assemblée générale extraordinaire de la Fédération des femmes du Québec (FFQ) du 28 octobre dernier, de nombreux articles et chroniques dans les médias ont tenté de convaincre le grand public que les féministes ne se reconnaissaient plus dans la FFQ, que celle-ci s’était égarée et que ses dernières positions étaient en contradiction avec les principes mêmes du féminisme.

Le principal argument avancé par ces détracteurs est que la FFQ a finalement reconnu l’agentivité, c’est-à-dire la capacité d’agir, des travailleuses du sexe et que nous pouvions leur faire confiance, comme toutes les femmes, pour prendre les meilleures décisions pour elles-mêmes. Le deuxième argument concerne la proposition de solidarité avec les femmes musulmanes, qui soutient leur droit de choisir de porter ce qu’elles veulent. Finalement, on a relevé le fait que la présidente de la Fédération, Gabrielle Bouchard, est une femme trans.

En tant que féministes, nous ne comprenons absolument pas comment ces points pourraient être néfastes. Pour nous, au contraire, ces changements vont dans la bonne direction. Pour la toute première fois, nous commençons à nous reconnaître dans la FFQ.

Clarifions ici certaines choses. L’histoire du féminisme n’est pas sans tache. Certes, les luttes féministes ont permis à certains groupes de femmes de réaliser de nombreux progrès, mais le mouvement n’a pas encore fait ses preuves pour ce qui est de s’assurer que toutes les femmes bénéficient de ces avancées. À de nombreuses reprises, les femmes racisées et/ou femmes trans et/ou travailleuses du sexe (ainsi que toutes les femmes qui ne se gênent pas pour exprimer leur sexualité) ont été humiliées et exclues par le mouvement. Pour nous, c’est complètement inacceptable.

En tant que féministes, nous adhérons à 100% au slogan de la FFQ : « Égalité pour toutes, égalité entre toutes » et nous invitons toutes les membres de la FFQ qui ne sont pas à l’aise avec les dernières propositions – positions ou inclusion de toutes les femmes à la FFQ – à s’interroger sur les motivations qui se cachent derrière ces réserves. Comme féministes, nous nous devons d’examiner en permanence nos analyses et nos pratiques afin de nous assurer que nous nous battons véritablement pour notre libération collective.

Par ailleurs, nous sommes préoccupées par le fait qu’au cours des dernières semaines, nous avons vu de nombreux articles circuler qui ont donné une définition inexacte du concept de l’intersectionnalité. Nous l’avons vu qualifié d’individualisme, ce qui, en fait, ne pourrait pas être plus éloigné de la vérité. S’il s’agit d’un terme nouveau pour vous, laissez-nous dissiper toute confusion. L’intersectionnalité est un concept mis de l’avant par la professeure afro-américaine Kimberlé Crenshaw, qui a créé ce terme afin de reconnaître la relation entre les multiples identités que portent les femmes, et les différentes oppressions auxquelles elles font face quotidiennement. En aucun cas une approche intersectionnelle ne sape notre lutte collective pour la justice et l’égalité.

Nous voulons également que ce soit parfaitement clair : les femmes trans, les femmes autochtones, les femmes racisées, les femmes musulmanes, les travailleuses du sexe… font entièrement partie de notre mouvement. De plus, nous assurer que toutes les femmes soient incluses et que leurs expériences soient valorisées, respectées et prises en compte dans nos revendications collectives n’exclut aucunement celles qui parmi nous ne partagent pas ces identités.

Les déclarations anti-travailleuses du sexe, transphobes et islamophobes que nous avons vues sont déshumanisantes. Il est pour nous primordial de reconnaître que la déshumanisation est une étape préliminaire à la violence physique et qu’elle a de graves conséquences, telles que la tuerie à la mosquée de Québec, les meurtres et les disparitions des filles, femmes et personnes bispirituelles autochtones, ainsi que la violence faite aux travailleuses du sexe et aux femmes trans. Et bien que nous pensions que cela devrait être absolument évident, il semble nécessaire de répéter que tout discours ou toute action encourageant la violence à l’égard des femmes n’est pas féministe.

En terminant, nous souhaitons réitérer notre soutien à la nouvelle position adoptée à la FFQ en faveur des travailleuses du sexe. Plus que jamais nous devons nous unir afin de lutter de façon efficace contre le patriarcat et nous questionner sur ce qui nous divise. Il est temps de réfléchir autrement afin d’adopter d’autres pratiques et stratégies qui incluent toutes les femmes dans le mouvement. La position de la Fédération tant décriée dans les médias promeut en réalité la reconnaissance des droits humains de toutes les femmes dans les décisions qu’elles prennent dans leur vie. Elle assure que toutes soient entendues et soutenues. Nous déplorons que les positions antagonistes au sujet du travail du sexe invisibilisent et stigmatisent un trop grand nombre de femmes.

Nous désirons enfin saluer le courage et le leadership de Gabrielle Bouchard dans son rôle de présidente. Il est évident qu’il reste encore beaucoup de travail à faire, mais nous sommes prêtes. Nous attendons avec impatience l’AGA du printemps, lors de laquelle nous espérons que les membres seront enfin prêtes à exprimer leur solidarité avec les femmes musulmanes, les femmes autochtones et toutes les femmes qui sont souvent laissées de côté par le féminisme paternaliste.

Signataires organisationnels :

  1. Centre de lutte contre l’oppression des genres
  2. Projet Iskweu du Foyer pour femmes autochtones de Montréal
  3. Euphorie dans le genre
  4. Women’s Studies Student Association (Concordia)
  5. Regroupement Naissance-Renaissance
  6. Centre communautaire des femmes Sud Asiatiques
  7. Le groupe de recherche d’intérêt public du Québec (GRIP) à Concordia
  8. Résistance et pleine conscience
  9. Centre des femmes de Laval
  10. Je suis indestructible
  11. Passages
  12. L’Intersection
  13. COBP – Collectif opposé à la brutalité policière
  14. Action des femmes handicapées (Montréal)
  15. Stella, l’amie de Maimie
  16. Bibliothèque DIRA
  17. Centre de recherche et d’échange communautaire-universitaire à Concordia (CRÉCU     Concordia)
  18. Cinema Politica
  19. Concordia Student Union
  20. Solidarité sans frontières
  21. Concordia Arts and Science Federation of Associations
  22. Troupe de théâtre Main dans la Main
  23. Feminist Media Studio
  24. Projet accompagnement solidarité Colombie
  25. Les folies passagères
  26. Fine Arts Student Alliance (Concordia)
  27. La Mandragore, bibliothèque féministe queer
  28. Comité féministe en éducation de l’UQAM
  29. L’Association pour la promotion de la santé des personnes utilisatrices de drogues (AQPSUD)
  30. Fondation Filles d’action
  31. Clinique Droits Devant

Signataires individuelles :

  1. Christina Xydous
  2. Gersande La Flèche
  3. Sophie Mederi
  4. Freda Guttman
  5. Ariane Zita
  6. Sarah Labarre
  7. Isabelle Boisclair
  8. Catherine Bloom
  9. Lana Galbraith
  10. Marie-Christine Lemieux-Couture
  11. Marie-Anne Casselot
  12. Nadia Duguay
  13. Alexandra Rose Laberge
  14. Janelle LeBlanc
  15. Jenna Rose
  16. Frédérique Lespérance
  17. Marileine Baribeau
  18. Florence Ashley
  19. Milena Gioia
  20. Tanya St-Jean
  21. Anna Kruzynski
  22. Mary Ellen Davis
  23. Noémie Gilbert
  24. Marie-Élaine LaRochelle
  25. Jenn Clamen
  26. Lucy Anacleto
  27. Rachel Hyppolite
  28. Janik Bastien Charlebois
  29. Angela Gabereau
  30. Mélodie Nelson
  31. Geneviève C. Ferron
  32. Valeria Kirichenko
  33. Virginie Jourdain
  34. Nina Slykhuis-Landry
  35. Nengeh Maria Mensah
  36. Bryanna Serré
  37. Anne Goldenberg
  38. Liz Singh
  39. Marie-Claude Garneau
  40. Nicole Nepton
  41. Zoë Vessia
  42. Elisabeth Dubois
  43. Keara Yim
  44. Toula Drimonis
  45. Alysia Melnychuk
  46. Julie Marceau
  47. Catherine Plouffe Jetté
  48. Coline Bellefleur
  49. Veronic Pageau
  50. Patricia Viannay
  51. Maude Doré-Caillouette
  52. Sarah-Jade Bernier
  53. Katherine Soad Bellini
  54. Amy Bergeron
  55. Véronique Fortin
  56. Karina Chagnon
  57. Kaylan Michael
  58. Amélie Charbonneau
  59. Louise Toupin
  60. Terry Kyle
  61. Marion Miller
  62. Ashley Fortier
  63. Pascale Brunet
  64. Dolores Chew
  65. Stéphanie Dufresne
  66. Julie Michaud
  67. Raphaëlle Vallières
  68. Myriam Ennajimi
  69. Marilou Craft
  70. Maiya Jordan
  71. Chris Fel
  72. Julie Bruneau
  73. Lucile Kieffer
  74. Hélène Beaupré
  75. Sandrine Belley
  76. Arij Riahi
  77. Sophie Villeneuve
  78. Svetla Turnin
  79. Lucy Boily
  80. Audrey Limoges
  81. Jayna Patel
  82. Charline Rigault
  83. Jennifer Sidney
  84. Sissi de la Côte
  85. Tess Liem
  86. Éden Landry
  87. Simone Lucas
  88. Daphné Long
  89. Cassie Smith
  90. Alexandra Pierre
  91. Jenny Cartwright
  92. Émilie Savoie
  93. Chenda-Rasmei Sim
  94. Mary Foster
  95. Krista Lynes
  96. Noor Kishta
  97. Adrianna Diaz
  98. Maria Elena Stoodley
  99. Gabrielle Laliberté
  100. Julie Boivin
  101. Adèle Clapperton-Richard
  102. Laurence Lainesse
  103. Anastasia Voutou
  104. Raphaële Sévigny
  105. Adriana Daniels
  106. Charlotte Forbes
  107. Sophie Tétrault-Martel
  108. Crystal Marchand
  109. Juanita Marchand Knight
  110. Hania Souleiman
  111. Emilie Deschenes
  112. Anais Cadieux Van Vliet
  113. Sandra Wesley
  114. Élyanne Coursol-Dion
  115. Kenza Chahlouni
  116. Maude Bergeron
  117. Veronica Crespo
  118. Micheline Dumont
  119. Mélissa Lessard
  120. Emma Tilquin
  121. Marie-Gabrielle Blais
  122. Ève Jolicoeur
  123. Marie Josèphe Pigeon  
  124. Lysandre Murphy-Gauthier
  125. Anouk Costet-Antunes
  126. Marya Zarif  
  127. Maïka Sondarjee
  128. Nora Butler Burke
  129. Osanne Frémond-Guilbault
  130. Claude-Catherine Lemoine
  131. Marie-Claude Pastorel
  132. Elza Mardirossian
  133. Claudine Paillé
  134. Nathalie Cohen
  135. France Lavigne
  136. Eve Torres
  137. Nathalie Montero Zubieta
  138. Véro Leduc
  139. Clarissa Pontes
  140. Geneviève Lemieux
  141. Karine M. Jean-François
  142. Olivia Vu
  143. Emily Laliberté
  144. Camille Leblanc-Lemarbre
  145. Marie-Eve Veilleux
  146. Annette Bakos
  147. Rose Maundcote
  148. Marie Eve Simard
  149. Camille Toffoli
  150. Josianne Milliard
  151. Tatiana Gomez
  152. Stéphanie Barahona
  153. Leyla Sutherland
  154. Maria Arcobelli Sacco
  155. Éliane Bonin
  156. Émilie Lecavalier
  157. Marielle Jennifer Couture

    Nous ajoutons Mauvaise Herbe à ces voix.

Commentaires

commentaires

Vous aimerez aussi :

Laisser un commentaire