« Les grands projets » : lâcher prise, please

« Les grands projets » : lâcher prise, please

« Les grands projets » comme ils disent un peu partout, en sachant fort bien que ce ne sont pas les nôtres, mais ceux que d’autres venus d’ailleurs nous imposent en nous faisant miroiter je ne sais quelle richesse appréhendée commencent à nous casser les couilles.

Lire la suite

Les sportifs au pouvoir et Réjean Tremblay en prime

Les sportifs au pouvoir et Réjean Tremblay en prime

Comme si les valeurs de protection de la terre, la conscience planétaire de la nouvelle génération glabre et des autres aussi conscientes du réchauffement de la planète étaient, selon lui, quantité négligeable dans le discours public actuel. Ce qui compte à ses yeux et aux yeux de tous ces fanatiques d’une équipe de hockey dont les joueurs payés des fortunes ne me semblent pas à la hauteur de ce qu’ils promettent eux, les coachs, les proprios et la meute journalistique. D’année en année, ils se reconstruisent comme un site internet qui s’efface à chaque fois. Discours tautologique devenu fractale depuis longtemps.

Lire la suite

Qui n’a pas peur de Richard Martel?

Qui n’a pas peur de Richard Martel?

Les conservateurs ont de la suite dans les idées. Ou plutôt, ils ont de la suite dans une idée qui leur tient à cœur, peut-être la seule, pour tenter de gagner la prochaine élection : miser sur des candidat.e.s «populaires», c’est à dire connu.e.s du commun des mortels. Peu importe leur origine, leur vision de la politique et leur expérience de la chose publique.

Lire la suite

10 solutions pour réanimer Le Quotidien

10 solutions pour réanimer Le Quotidien

Pour sauver le Quotidien, il faudra mettre la main à la pâte comme dirait notre bon premier ministre qui nul doute doit lire ses nouvelles sur son téléphone intelligent fourni par l’Assemblée nationale. Pour sauver le Quotidien, il faudrait plus que la volonté des journalistes et du milieu des médias. Il faudrait l’envie de s’exprimer envers et contre tout.

Lire la suite

GNL Québec, quand notre région a tout à perdre

GNL Québec, quand notre région a tout à perdre

Ce n’est pas personnel, c’est uniquement les affaires Michael Corleone, Le Parrain Le projet Énergie Saguenay de GNL Québec divise et provoque une foule de réactions on ne peut plus contradictoires et illusoires. Tout le monde s’en mêle et surtout les hommes et les femmes d’affaires qui le considèrent comme leur affaire personnelle. C’est beau de les entendre et les lire nous avertir des enjeux en cause et de l’importance de ne pas rater les bateaux chargés de fuel albertain. Comme si l’avenir immédiat et futur (tiens, un oxymore comme more »

Lire la suite

10 choses qu’il faut savoir sur « le vrai monde »

10 choses qu’il faut savoir sur « le vrai monde »

« Le vrai monde » n’existe pas. C’est une créature de l’esprit, des donneurs d’opinions, des porteurs de leçons, des politiciens surtout et avant tout de ceux qui se tortillent dans leurs mensonges. C’est comme « la majorité silencieuse », elle n’existe qu’à l’état de veille, dans le ciel des fixes, des lieux communs, des préjugés et des prétextes de ceux qui sont mal pris pour excuser leurs décisions hâtives. En fait, « le vrai monde » c’est du « faux monde » imaginé de toutes pièces par les fabricants d’opinions publiques.

Lire la suite

Les deux solitudes :

Les deux solitudes :

Le Lac, le Saguenay  Si j‘obéissais à mon premier mouvement, je passerais mes journées à écrire des lettres d’injures et d’adieu. –Cioran, Aveux et anathèmes, 1987 J’habite le Saguenay, plus précisément Arvida. Mais je suis Jonquiérois dans l’âme depuis toujours. Pour moi, la fusion municipale n’a jamais existé sinon au profit de Chicoutimi… Je n’ai jamais habité au Lac. Je ne connais pas vraiment le Lac. Pour moi, comme sans doute beaucoup d’autres Saguenéen·es, le Lac est ailleurs, pour certain·es comme pour moi une autre région. J’ai des ami·es au more »

Lire la suite

Le commando du maire

Le commando du maire

C’est tout de même du fric public qui sert à enrichir des médias qui pour la plupart ne nous appartiennent pas et n’ont qu’une seule mission véritable : enrichir leurs propriétaires et ceux qui y travaillent. En plus, ces chiffres confirment que Promotion Saguenay sous le régime Tremblay servait, entre autres, à doubler la mise quand les amis du régime avaient plus faim qu’à l’habitude. Petite façon plus ou moins déguisée de beurrer davantage ceux qui maintenaient Ti-Jean en place.

Lire la suite

Les gilets verts de Laterrière

Les gilets verts de Laterrière

« Écoeuré de payer » disait le slogan populiste de notre radio poubelle, au lieu de répondre spontanément par « arrête d’acheter, ou de consommer, voyons »… Vous vous tirez dans le pied en vous endettant. Or, je ne crois pas que les citoyens d’abord de Laterrière veulent monter aux barricades pour défaire le système économique en place et dénoncer les injustices sociales qui en découlent. Leur combat, il me semble, se situe au ras du sol ou de la glace.

Lire la suite