J’ai serré la main de l’impuissance

J’ai serré la main de l’impuissance

J’étais donc encore animé d’un fort sentiment de naïveté et de pensée magique. Ce genre de positivisme effréné qui te permet de croire que toi, tu ne laisseras plus jamais de telles atrocités se produire de ton vivant. Ce genre de naïveté qui t’incite à croire que toi, si un autre génocide se dessinait à l’horizon, tu serais le premier à faire pression sur ton gouvernement afin qu’il intervienne au plus sacrant. Pire, j’avais la tête gonflée par cette confiance typiquement juvénile qui me poussait à croire que moi, avoir été un citoyen responsable et éveillé en 1994, j’aurais pris l’avion et me serais présenté à Kigali afin de m’attacher symboliquement à un arbre pour convaincre Tutsis et Hutus d’enterrer la hache de guerre.

Lire la suite

Vous allez me rendre fou

Vous allez me rendre fou

C’est ce que j’ai souvent envie de vous crier ces jours-ci, lorsque je vous écoute, lorsque je vous lis, lorsque je me surprends à prêter l’oreille aux propos extrêmes que vous échangez comme s’il s’agissait de température, de popote ou de hockey.  Vous, mes contemporains, mes collègues de bureau, mes confrères du jeudi, mes cousines éloignées, mes amis du dimanche, mes camarades d’université, mes contacts virtuels, mes voisins immédiats, mes ennemis les médias… «On devrait aider les gens d’ici avant de tendre la main aux terroristes». «On devrait stériliser les more »

Lire la suite

LE FESTIF! : AU SOMMET DE SON ART

LE FESTIF! : AU SOMMET DE SON ART

Ceux qui ont assisté à l’évolution du Festif! de Baie-St-Paul au fil des années et qui l’ont vu grandir comme s’il s’agissait de leur bébé vous le diront : cette sixième édition vient non seulement de prouver que le Festif! a atteint sa pleine maturité, elle vient probablement du même coup de démontrer qu’il s’agit peut-être de l’événement musical le plus intéressant de tout l’Est du Québec. Pourquoi aimons-nous le Festif? Sa programmation Baie-St-Paul jouit naturellement d’un décor et d’un centre-ville faits sur mesure pour ce type de festival (proximité des more »

Lire la suite

Grossière indécence ou évasion fécale?

Grossière indécence ou évasion fécale?

Il est de bon ton de parler de liberté d’expression ces jours-ci. Les paroles et les mots dérangent souvent plus que les actions, semble-t-il. Parlez-en à Christian Bégin qui a soulevé les passions lors d’un discours dans lequel il décriait les mesures d’austérité imposées par le PLQ tout en suggérant à ses défenseurs de « manger de la marde ». Les mots choisis ont volé la vedette aux idées. On a alors accusé le comédien d’avoir tenu des propos irrespectueux, voire indécents et grossiers. Mais qu’est-ce que l’indécence? Qu’est-ce que more »

Lire la suite

La région de Charlevoix a besoin du Festif!

La région de Charlevoix a besoin du Festif!

Il est parfois préférable de laisser la poussière (et la fatigue) retomber avant de faire un retour sur un événement de la trempe du Festif! de Baie-St-Paul qui présentait récemment la cinquième édition de sa jeune et prometteuse existence. Du 25 au 27 juillet derniers, le centre-ville de Baie-St-Paul a donc été pris d’assaut par une horde d’artistes et de festivaliers venus faire le plein de musique et de numéros de cirque dans une ambiance chaleureuse où la fête et le calme s’enchevêtraient au gré des lieux et des heures more »

Lire la suite

Une histoire de héros

Une histoire de héros

Quelques semaines avant les Fêtes, fiston devait subir une opération somme toute mineure à un pied, mais qui nécessitait tout de même une hospitalisation, une anesthésie générale et une bonne dose de morphine au réveil. De long en large, infirmière, anesthésiste, orthésiste et chirurgienne orthopédiste du CHUL nous ont bien expliqué ce qui allait arriver avant, pendant et après cette opération. La date avait été fixée depuis des mois. Fiston avait eu le temps de se faire à l’idée et nous aussi, car si l’opération était mineure, la convalescence l’était more »

Lire la suite

Comme des poissons dans l’eau

Comme des poissons dans l’eau

J’me suis acheté des poissons rouges l’autre jour. Un coup d’tête… Le gars du petshop m’a garanti que c’était pas d’entretien. Au début j’tais tout énervé : « Aie, ça va être cool ». Bof ! Un m’ment donné, ça reste toujours ben rien qu’des poissons rouges qui tournent en rond dans leur bocal, qui attendent qu’on les nourrisse, qui font semblant d’dormir. On finit par comprendre que le gars qui a dit : « Heureux comme un poisson dans l’eau » faisait sûr’ ment pas allusion à ce genre de poissons. Sauf que pour 5 $, t’aurais more »

Lire la suite

L’égalité des chances

L’égalité des chances

Tu t’es levé ce matin Ta mère était encore au lit Clouée par un mal de vivre atroce Que tu t’efforces jour après jour De ne jamais attraper Tu t’es servi à déjeuner, tu t’es lavé et t’es parti Sans dire bonjour De toutes façons Y’avait personne pour t’écouter   À l’école, on t’a grondé « Ta feuille n’est pas signée » « T’as pas fait la bonne dictée » Mais tu n’as pas bronché et t’as rien dit Quand la cloche a annoncé l’heure du midi Le ventre vide, tu t’es dirigé vers more »

Lire la suite

Ce soir de décembre où je pensais être devenu trisomique

Ce soir de décembre où je pensais être devenu trisomique

Dehors, il neigeait à gros flocons. Décembre ne savait pas encore comment s’habiller. À l’intérieur, il faisait chaud et bizarrement, selon mon souvenir, il faisait jaune. Un jaune provenant des toutes ces lumières ouvertes, de cette tapisserie d’époque, des meubles en bois au verni couleur miel. Bref, si les paysages extérieurs se détaillaient en noir et en blanc, l’intérieur de notre petit bungalow, lui, ressemblait plutôt à un soleil exalté. J’ai le souvenir précis que ma mère appréciait me savoir dehors lorsqu’elle projetait de ramasser la cabane et de faire more »

Lire la suite

LE FESTIF! DANS LA COUR DES GRANDS

LE FESTIF! DANS LA COUR DES GRANDS

Avec le Festif, la ville de Baie-St-Paul et la région de Charlevoix peuvent se vanter de posséder un des plus sympathiques festivals de la province et ce n’est qu’un début, car l’évènement en était seulement à sa quatrième édition cette année. Le Festif porte bien son nom.  De vendredi à dimanche dernier, les rues et établissements du centre-ville de Baie-St-Paul ont été pris d’assaut par une horde de joyeux festivaliers venus faire la fête avec les musiciens, acrobates, jongleurs et autres amuseurs publics à qui on avait confié la tâche more »

Lire la suite