FQS contre la Main Verte

FQS contre la Main Verte

Quand j’étais ti-cul et que les plus grands nous rassemblaient, moi et d’autres ti-culs autour d’un bon feu de camp, ils se faisaient un malin plaisir de nous raconter l’histoire de la main verte. Un conte d’horreur qui se déclinait en chuchotant pour se conclure dans un grand cri glacé. Je ne me souviens plus exactement de l’histoire, mais je me rappelle très bien de la peur. J’ai parfois l’impression de me retrouver autour du même feu de camp, et pourquoi pas un bûcher,  quand la distraction me prend (pas more »

Lire la suite

La petite boutique des aurores

La petite boutique des aurores

« Je ne suis pas bon Dans le service après-vente   De toute façon Dans mon commerce Ça n’a aucune importance   Je tiens un comptoir D’articles nostalgiques Qui ne se réparent pas »   -Pierre Lavallée, dans « À vendre »   Je l’ai aperçu d’abord assez distraitement, entre les articles de fumeur et le sucre d’orge, au dépanneur près du terminus. J’allais acheter des cigarettes avant d’entreprendre un autre six heures dans la cuisine d’un restaurant où je perfectionnais le don de lire mon avenir dans l’eau de vaisselle. Il était là debout, more »

Lire la suite

Du bruit dans Landerneau, P.Q.

Du bruit dans Landerneau, P.Q.

« Les voisins en cette nuit d’automne se foutent pas mal des feuilles mortes, qu’elles soient de leur jardin ou de Jacques Prévert. » -André Loiselet dans « Jazz ».   Une lointaine époque, pas bénie mais baptisée en masse. Celle où je lavais au matin les planchers d’un bar de ma ville natale. J’y remplissais aussi les frigidaires en portant une attention scrupuleuse à ma rangée de la veille. Après un bon allongé, on ne m’en passait pas une sur l’inventaire. J’avais alors souvent pour compagnon de changement d’huile un ami oeuvrant pour more »

Lire la suite