Gros, moyens et petits bobos cinématographiques

Gros, moyens et petits bobos cinématographiques

(Où ce que vous n’entendrez pas souvent au sujet de l’industrie cinématographique québécoise) Le Québec est un terreau fertile en terme de cinéma et produit à chaque année un nombre impressionnant d’œuvre d’une grande qualité. Pour une province ne comptant que 7 millions d’habitants, le rayonnement à l’étranger des films qui y voient le jour est phénoménal. Des présences annuelles à Cannes, Venise, Sundance et Toronto ainsi que trois nominations consécutives pour l’Oscar du meilleur film étranger en sont la preuve. L’envie de me prononcer sur l’état de l’industrie cinématographique more »

Lire la suite

L’autorité suprême

L’autorité suprême

Lorsque je prends l’autoroute quarante pour me rendre dans les environs de Montréal, je file habituellement jusqu’à ma destination sans arrêter dans les villes environnantes. Dernièrement, j’ai conduit sur cette route avec l’idée de visiter Trois-Rivières, un endroit que je connais peu.  Intéressée par les arts visuels, je m’y suis rendue quelques fois pour profiter du festival de la gravure. Lors de ces visites éclair, je jouissais surtout de mon temps pour courir les expositions.  J’avais donc une image assez floue de ce coin du Québec. C’est ainsi que j’ai more »

Lire la suite

Lettre ouverte à Lewis Gagnon, éditeur de l’Arvidien

Lettre ouverte à Lewis Gagnon, éditeur de l’Arvidien

M. Gagnon, Depuis longtemps j’estime votre travail et suis enchanté de voir chaque publication de l’Arvidien, journal qui selon moi doit exister pour Arvida. Votre travail est inestimable et très pertinent, surtout en ce qui a trait à la dimension historique que vous prenez soin de respecter dans ce « journal des gens d’Arvida ». Mais, à la dernière lecture du volume 5 numéro 3 du mois d’août 2013, mes sentiments ont été tout autres. À de nombreuses reprises, je me suis senti insulté par votre éditorial. Cette lecture m’a profondément fait more »

Lire la suite

Combattre ou lyophiliser sur le trottoir

Combattre ou lyophiliser sur le trottoir

«Chaque lutte syndicale enseigne au travailleur comment se battre, rien n’est jamais complètement perdu» -Madeleine Parent Soleil cuisant ou pluie torrentielle, est aveugle celui ou celle qui ne croise pas les gilets verts de la CSD sur son passage au Saguenay/Lac St-Jean, devenus quasi omniprésents. Personnellement, ce conflit m’a très rapidement touché. 2 mois, c’était déjà trop long. Je ne pouvais juste pas rester les bras croisés. Le soir, en revenant de travailler, j’ai donc tranquillement commencé à aller sur les lignes de piquetage. Encourager «les ami-es de la CSD», more »

Lire la suite

Intérêts à la carte

Intérêts à la carte

Ce matin, La Presse titrait : “40 fois plus de risques par train que par pipeline”. Pourtant, en retour, je pourrais également affirmer qu’il y a 100% moins de chance de catastrophes sans pipeline, ni train, ni paquebot. Ce que je tiens à vous dire, c’est qu’au cours des prochaines semaines, des tonnes de médias et d’acteurs différents tenteront de vous faire gobber des tonnes de trucs, en fonction de leurs intérêts (financiers, corpo, environnementaux ou autres). Il sera important pour vous, citoyens, d’être bien au courant de toutes ces more »

Lire la suite

Vers le 200e , une renaissance attendue

Vers le 200e , une renaissance attendue

Alors que les activités du 175e anniversaire battent leur plein, je me suis penché avec mon esprit critique d’historien et de journaliste sur la représentation que le Saguenay-Lac-St-Jean se faisait de lui-même. Ayant assisté aux fêtes intenses du 150e et à la création de sa Fabuleuse histoire, j’ai eu du mal cette fois à puiser dans ce qu’on nous propose le ressort identitaire d’une fierté bien légitime. Il faut malheureusement constater que ce 175e, malgré un budget imposant de $6 millions, tient mal la comparaison avec le 150e. Manifestement, on more »

Lire la suite

Lettre d’humour

Lettre d’humour

Depuis plusieurs années, je suis un fan de l’humour québécois. Pas comme Huguette, 51 ans, qui, dans sa vie, a acheté un billet pour Louis-José et un pour Matte. L’humour, c’est mon meilleur ami. J’ai tout vécu avec lui. Comme de pas pouvoir entrer dans plusieurs shows sold-out même en ayant une passe ‘’super-vip-shit-allez-tout-voir-pour-un-seul-prix’’ à 80$. L’année d’après, j’ai vu des humoristes faire des concours bidons sur Facebook juste pour pouvoir remplir la salle avec des billets donnés. Je peux nommer les participants des quatre saisons de ‘’En route vers more »

Lire la suite

Patrick Bouchard VU PAR Boran Richard

Patrick Bouchard VU PAR Boran Richard

PATRICK BOUCHARD Né à Saguenay, Patrick Bouchard fait ses études à l’UQAC, où il réalise un premier film, Jean Leviériste (1998). Il remportera en 2002 le jutra du court métrage d’animation avec Les ramoneurs cérébraux. Inspiré d’une chanson des Colocs, Dehors novembre (2005) est aussi primé aux jutra, nominé aux prix genie et présenté en compétition à Annecy. Patrick enchaîne en 2007 avec un troisième film de marionnettes, Révérence et il réalise en 24 heures, Talon d’argile, très court film à l’origine de Bydlo, qu’il termine en 2012. BORAN RICHARD more »

Lire la suite

Sébastien Pilote VU PAR Alain Corneau

Sébastien Pilote VU PAR Alain Corneau

Dans une série de courts portraits vidéo, sept cinéastes, tous Saguenéens d’origine et/ou de cœur, sont invités à porter un regard personnel sur un autre cinéaste dans une carte blanche de deux minutes. Une sorte de rencontre amicale entre deux lentilles familiales. Apprenez à mieux connaitre ceux et celles qui ont marqué le cinéma régional et qui participent activement à son développement. Leurs films voyagent partout dans le monde. Leurs images souvent tournées ici peuvent faire le tour de la planète.   SÉBASTIEN PILOTE Diplômé en arts et réalisateur de more »

Lire la suite

POUR FAVEURS OBTENUES

POUR FAVEURS OBTENUES

Pierre Demers renait de ses cendres. Après une thérapie exigeante, mais concluante (interdit de lire Le Réveil, d’ouïr en cachette les radios poubelles, de regarder tant soit peu Ville en action), il termine présentement le montage de son xième film songé POUR FAVEURS OBTENUES sur la présence de la grâce autour et en nous. Le film sera lancé en première mondiale, le 18 septembre aux Vues animées de Jonquière (Café-théâtre Côté cour), qui elles aussi reprennent du service. Pour voir la bande-annonce de POUR FAVEURS OBTENUES voici son adresse sur more »

Lire la suite