Mémoires coupées

Mémoires coupées

Y a-t-il une mémoire du sang? Se peut-il que reste le souvenir, quelque part sous ma peau, de ce que mes ancêtres rouges ont enseigné à mes ancêtres blancs? Et cette Anna Shuah, la première, l’Abénakise, ancêtre de tous les Otis du Québec, de qui je descends aussi par ma mère, m’a-t-elle légué cet amour fou que je porte aux arbres? D’où me vient ce ferme sentiment d’appartenir à la Terre, d’être indissociable d’elle? À chaque retour du beau temps je retrouve le rythme de la cueillette comme un retour à la vérité du vivant. Le temps des têtes de violon est court. Je surveille les bourgeons d’épinette: ils seront prêts bientôt et feront durant l’hiver de bonnes tisanes contre le rhume.

Lire la suite

Inventaire

Inventaire

J’ai fait un inventaire. Un inventaire qui, à mesure que je m’en énumérais les éléments, devenait de plus en plus cuisant. Et je me disais, effarée devant la longue de la liste, qui n’est pourtant pas du tout exhaustive: si je porte tout ça, malgré mon statut d’enfant gâtée, qu’en est-il de celles qui n’ont pas eu la même chance que moi?

Lire la suite

Le droit à l’éducation pour tous?

Le droit à l’éducation pour tous?

À monsieur Martin Coiteux, Président du Conseil du Trésor Le 10 décembre, c’était la journée mondiale des droits de l’homme. L’un des droits fondamentaux reconnus par tous les pays qui adhèrent à la déclaration de l’ONU est le droit à l’éducation. Ce jour-là, la courageuse jeune Malala recevait le prix Nobel de la Paix parce qu’elle défend, envers et contre tout, le droit à l’éducation pour tous. Chez nous, la question ne se pose pas, n’est-ce pas? Tout le monde a droit à l’éducation. Tout le monde est même OBLIGÉ more »

Lire la suite

Ici Radio-Nulle Part

Ici Radio-Nulle Part

Voilà pour le public, qui prendra, comme d’habitude, son amère pilule, et devra se résigner à vivre dans des régions plus éloignées que jamais, où l’on entend les nouvelles sur le trafic de Montréal même si on vit à 1000 km de là. On se rabattra alors sur les radios privées pour entendre parler de chez soi? Mais de quelle culture nous entretiendra-t-on?

Lire la suite

Cartes postales de l’envers

Cartes postales de l’envers

Entre la mer et la toundra, nous avons trouvé du thé du Labrador. Le brûleur de camping et la petite cafetière ont pris du service. Nous l’avons bu à petites gorgées en nous lisant des poèmes de Joséphine Bacon tandis que nos cheveux dansaient, libres, avec le vent.

Lire la suite