Le gouvernement caquiste: un échec inévitable

Le gouvernement caquiste: un échec inévitable

Peu légitime et unidimensionnel, ce gouvernement échouera aussi sûrement que ceux qui l’ont précédé depuis le tournant du millénaire. Aucune réforme fondamentale ne surviendra dans les rapports économiques, qui se situent au cœur de l’ensemble des rapports sociaux. Alors que le néolibéralisme a littéralement fait faillite avec la crise de 2008-2009, la CAQ veut nous entraîner dans la même direction, à la manière d’une personne qui en assomme une autre pour lui faire retrouver la mémoire.

Lire la suite

Les élections du 1er octobre 2018 : analyse préliminaire

Les élections du 1er octobre 2018 : analyse préliminaire

Ces élections marquent l’histoire à plus d’un titre et il n’existe aucune explication simple. Des processus sociaux sont à l’œuvre depuis longtemps, d’autres facteurs s’y sont superposés plus récemment. Comme toutes les autres, la société québécoise a changé. S’il y en a encore pour penser qu’il suffit d’une simple opération de marketing – comme changer de chef – pour que la situation revienne comme avant n’ont tout simplement rien compris. C’est la même chose pour les partis politiques qui accusent les autres partis d’être responsables de leurs propres déboires. Derrière more »

Lire la suite

Montréal et la périphérisation économique et politique des régions du Québec : quelques remarques

Montréal et la périphérisation économique et politique  des régions du Québec : quelques remarques

D’où vient l’impression que Montréal se détache un peu plus qu’avant du reste du Québec? Les indices sont nombreux et je n’en ferai pas l’inventaire. Une simple carte électorale avec des couleurs reflétant la représentation politique des circonscriptions en témoigne déjà éloquemment. Mais ces différences ne relèvent pas seulement de la question nationale. S’il est vrai que les circonscriptions anglophones et allophones élisent invariablement des Libéraux, les changements politiques récents témoignent des différences croissantes entre les francophones de Montréal et ceux du reste du Québec. C’est cette dimension qui m’apparaît particulièrement importante. Et contrairement à Bock-Côté, je doute qu’il s’agisse d’une simple imitation du reste de la population montréalaise.

Lire la suite

Le NPD et le Québec : réplique à Alexandre Boulerice et critique de la gauche fédéraliste

Le NPD et le Québec : réplique à Alexandre Boulerice et critique de la gauche fédéraliste

Aujourd’hui, en dépit des vœux de la gauche fédéraliste, la faiblesse passagère des forces indépendantistes québécoises ne lui profite aucunement. Les mouvements sociaux voués à la lutte contre les inégalités et l’exploitation ne sont pas plus mobilisés. Ils le sont même beaucoup moins qu’avant. La situation actuelle se caractérise par un blocage majeur. Aussi, si nous voulons cesser de patauger dans les marécages du statu quo, il faut au plus vite opérer la synthèse dialectique de la question nationale et du projet de société dans le cadre de la seule stratégie envisageable dans le contexte actuel : le recours à l’assemblée constituante.

Lire la suite

Les fondements de la crise politique à Ville de Saguenay

Les fondements de la crise politique à Ville de Saguenay

Devant la possibilité de perdre le pouvoir en novembre prochain, le PCS s’est cherché un chef dans l’espoir de maintenir l’ordre établi. C’est ainsi qu’on a accueilli l’ancien ministre harperien Jean-Pierre Blackburn. On se doutait bien qu’avec un tel conservateur, au propre comme au figuré, la démocratisation des pratiques politiques n’était pas pour demain. D’ailleurs, Blackburn a déclaré en juin dernier que Promotion Saguenay était un « bijou » et qu’il aimerait bien « cloner » Ghislain Harvey.

Lire la suite

Le 150e anniversaire de la Confédération : une occasion de réfléchir au passé et à l’avenir [i]

Le 150e anniversaire de la Confédération :  une occasion de réfléchir au passé et à l’avenir [i]

En somme, l’indépendance du Québec ne se limiterait pas à un simple changement de drapeau, à la protection de la culture ou à l’élimination d’un rapport d’impôt. Mais pour que tout cela se réalise, il faut rompre avec les méthodes politiques des quatre dernières décennies et faire preuve d’audace en faisant confiance à la seule force capable d’accomplir ces changements : le peuple québécois lui-même. Il m’apparaît aujourd’hui que c’est sans doute l’unique façon de sortir du blocage actuel. Les « conditions gagnantes », « l’assurance morale de gagner », ne peuvent fatalement surgir de la société tel un mouvement mécanique. Une telle vision des choses incite à la passivité, à l’attentisme politique. Ce qui fait obstacle à l’indépendance réside bien davantage dans le domaine de la politique et de l’idéologie. Au lieu d’attendre les « conditions gagnantes », il faut prendre l’initiative politique.

Lire la suite

Réplique à l’éditorial de Marc St-Hilaire

Réplique à l’éditorial de Marc St-Hilaire

Les allégations et affirmations contenues dans votre éditorial de ce jeudi 9 février tordent les faits d’une manière totalement inacceptable et insultent la grande majorité des personnes qui travaillent à l’UQAC. Vous vous demandez s’il s’agit d’une « guerre de pouvoir ». La guerre de pouvoir est menée par l’administration actuelle de l’Université, qui n’accepte pas le verdict prononcé par toutes les catégories d’employés sur le travail accompli au cours des cinq dernières années.

Lire la suite

La troisième période du mouvement indépendantiste

La troisième période du mouvement indépendantiste

Aujourd’hui, le mouvement indépendantiste, éclaté comme jamais auparavant, cherche une issue pour rassembler ses forces. À mon avis, et nous sommes nombreux dans ce cas, il ne peut y arriver sans se renouveler en profondeur. Tout ne se ramène pas à des « problèmes de communication », à des façons de « faire passer le message » ou au charisme d’un leader. Les techniques de marketing ont leurs limites.

Lire la suite

Le Brexit : un orage dans un ciel bleu ?

Le Brexit : un orage dans un ciel bleu ?

La souffrance est bien réelle et elle ne s’exprime pas toujours dans le respect des normes de la rectitude politique. Quand le FMI, l’Union européenne, le gouvernement des États-Unis, les grands financiers leur disent que les choses iront mal en cas de Brexit, on peut comprendre que la réalité dans laquelle ils se trouvent déjà les rende quasi imperméables au discours de peur. Le pari du changement devient fort tentant. La xénophobie, dans ce contexte, se ramène à un épiphénomène.

Lire la suite

L’islamisme djihadiste et le malaise d’une certaine gauche

L’islamisme djihadiste et le malaise d’une certaine gauche

Le 8 janvier dernier, j’ai publié sur ma page Facebook une manchette rapportant l’exécution d’une femme par son propre fils, combattant de l’État islamique (Daech). Mon commentaire faisait état de la nécessité de comprendre ce phénomène social que constitue l’adhésion de centaines de milliers sinon de quelques millions de personnes, surtout des hommes jeunes, à une idéologie d’une extrême violence condamnant à peu près tout ce qui peut faire plaisir à un humain normalement constitué. Je lançais donc un appel à des amis Facebook en vue d’obtenir des suggestions d’ouvrages more »

Lire la suite