Lancement Lapin Lièvre

Lancement Lapin Lièvre

Il y aura lancement du nouveau fanzine Lapin Lièvre, une création de Marie-Andrée Gill et Laurence Lemieux, dirigée par Magali Baribeau-Marchand. Ça se passe jeudi le 18 septembre au Sous-Bois et tu trouveras toutes les infos dans ce billet. Laurence en parle aussi sur son blogue, et elle a même fait un concours sur Facebook pour courir la chance de gagner ton exemplaire gratuit. Il est possible de se procurer Les Dalton, ainsi que les publications précédentes de Lapin Lièvre dans tous les points de vente suivants: Chicoutimi Café Cambio more »

Lire la suite

Pour saluer les ex employé-e-s de Walmart

Pour saluer les ex employé-e-s de Walmart

Un capitaliste d’ailleurs ou d’ici ne connaît qu’une vérité : le profit. Le bien être de ses compatriotes passe après. Michel Chartrand   J’ai pensé rendre hommage et saluer bien bas les ex employé-e-s de Walmart à Jonquière qui viennent de remporter une victoire historique devant la Cour Suprême en leur offrant ce poème écrit en 2006 lors d’une soirée de poésie des Poèmes Animés. Il a été publié par la suite dans le recueil Tranchées aux Éditions Trois-Pistoles en 2007. Par la même occasion, je voudrais faire écho à la more »

Lire la suite

Allen Côté : Romancier

Allen Côté : Romancier

La littérature fleurit dans la région, promenez-vous et vous croiserez des auteurs, ne serait-ce que sur Racine où passent chaque jour les gens de La Peuplade. La littérature fleurit et on en parle. Je veux parler d’Allen Coté. Romancier saguenéen, dont il me semble qu’on ne parle pas assez. Allen, vous l’avez sûrement vu à la Tour ou au Cambio ou au Café Croissant. Vous l’avez peut-être vu dans un film d’Alexandre Ruffin. Ou faisant le tour du Lac, l’été, sur son vélo. Peut-être avez-vous envoyé dans les années 1990 more »

Lire la suite

L’égalité des chances

L’égalité des chances

Tu t’es levé ce matin Ta mère était encore au lit Clouée par un mal de vivre atroce Que tu t’efforces jour après jour De ne jamais attraper Tu t’es servi à déjeuner, tu t’es lavé et t’es parti Sans dire bonjour De toutes façons Y’avait personne pour t’écouter   À l’école, on t’a grondé « Ta feuille n’est pas signée » « T’as pas fait la bonne dictée » Mais tu n’as pas bronché et t’as rien dit Quand la cloche a annoncé l’heure du midi Le ventre vide, tu t’es dirigé vers more »

Lire la suite

Caillou contre Postes Canada

Caillou contre Postes Canada

J’ai bien ri quand j’ai lu la chronique de Mylène Moisan, Caillou contre Passe-Partout. Parce que moi aussi, ce Caillou-là, il me tape sur les nerfs et je n’ai vraiment pas le goût que mon enfant le prenne en exemple. J’ai moins ri quand j’ai appris que ce Caillou de 4 ans a été « modifié » pendant que l’illustratrice Hélène Desputeaux poursuivait la maison d’édition parce qu’elle lui avait volé son œuvre (et fait beaucoup d’argent avec, il va sans dire!)… Encore une saga judiciaire à la Claude Robinson more »

Lire la suite

Double-lancement de Pierre Demers

Double-lancement de Pierre Demers

Pierre Demers sort de son mutisme de quelques mois après l’épisode du Théâtre Banque nationale pour présenter deux de ses productions. Demers présentera un recueil de poème : « Gros Bras, poèmes encombrants » ainsi qu’un court métrage : « Pour faveurs obtenues ». C’est à la suite d’une thérapie exigeante, mais concluante aux dires de Demers qu’il est rené de ses cendres. Cette thérapie « interdit de lire Le Réveil, d’ouïr en cachette les radios poubelles, de regarder tant soit peu Ville en action ». Ce court métrage et ce recueil seront lancés en même temps more »

Lire la suite

Le prix du livre

Le prix du livre

L’amour du livre de chez nous On discute beaucoup du prix du livre dernièrement. C’est qu’une commission du gouvernement se penche présentement sur cette question : doit-on règlementer le prix du livre? Tout ce débat est un peu compliqué. La majorité des éditeurs sont pour, certains sont contre. Des librairies le souhaitent ardemment, d’autres s’y opposent vivement. On parle de « prix unique du livre », de concurrence, de Costco, de librairies indépendantes, de lois… Pour les lecteurs, il n’est pas simple de se faire une idée.   Le problème more »

Lire la suite

Diogène l’ancien abandonne son tonneau!

Diogène l’ancien abandonne son tonneau!

Provisoirement du moins. Car le philosophe un peu clochard dont je me plais à être l’avatar dans ces pages sort parfois de sa coquille d’ermite pour faire paraître des œuvres de fiction sous le pseudonyme de Jean-Pierre Vidal. C’est au lancement d’une de ces publications que j’invite toute la communauté de Mauvaise herbe, le mercredi 17 avril, à la Marina de Chicoutimi à 17 h. Croyez-moi, cela vaut le déplacement : vous y verrez en effet non pas un, non pas deux, non pas trois, mais quatre, oui, quatre auteurs ! Et vous more »

Lire la suite

Qui de nous deux, un récit touchant

Qui de nous deux, un récit touchant

Une dizaine d’étudiants, un prof. Table ronde, cercle littéraire. Qui de nous deux, Gilles Archambault. Silence. Un silence pesant, un silence parce qu’il n’y a rien à dire, que le livre parle lui-même, qu’il a tout dit, déjà. Silence, parce qu’il n’y a pas d’histoire à commenter, parce que de repenser à celles racontées dans le livre nous bouleverse encore. Parce qu’il n’y a rien à ajouter. Parce que c’était beau et que ça faisait mal, qu’on y repense et qu’on a mal encore. Sous forme de journal, le récit more »

Lire la suite

Sels de bain et photos virales

Sels de bain et photos virales

« Sels de bain, ça fait référence à la drogue qui a eu un effet viral sur internet et le côté « girly » du mot. » Cette seule phrase de l’auteure, Stéfanie Requin Tremblay, exprime bien ce qu’on retrouve dans la centaine de pages du photoroman Sels de bain : viralité et intimité féminine. Dans ce livre, quelque part entre roman illustré et photos avec légendes, Stéfanie s’inspire d’histoires de Facebook et de Hotmail (pas de Twitter, désolé pour les adeptes, c’est pas assez viral) pour témoigner d’histoires vraies et d’autres inventées. En more »

Lire la suite