Ornithologie, la nuit: 4e opus de Philippe B.

Ornithologie, la nuit: 4e opus de Philippe B.

Quelques accords de guitare ont suffi pour me plonger dans l’univers onirique – oh combien! – de cet ornithologue capable de nous surprendre encore. Qu’attendre de Philippe B. sinon qu’il soit lui; qu’il soit égal à ses trois opus précédents, Philippe B., Taxidermie et plus encore le fascinant Variations fantômes, qui ont déjà quelque peu épuisé les réserves d’éloges des critiques comme du public? Indéniablement, il y a une grande différence dans la manière d’aborder un album, selon que l’approche se veuille essentiellement ludique et curieuse ou plus analytique en more »

Lire la suite

Festival Jazz et Blues – Kandle embrase le Sous-Bois

Festival Jazz et Blues – Kandle embrase le Sous-Bois

La montréalaise d’adoption Kandle était de passage au Sous-Bois ce jeudi, pour faire entendre son blues-pop à la surprenante maturité. On peut s’étonner que la venue de la jeune chanteuse, officiellement intégrée à la programmation du Festival Jazz et Blues, ait fait l’objet d’aussi peu de promotion. Car fraîchement débarquée d’un passage en Europe où elle n’a pas manqué de faire parler d’elle, et après le lancement récent de son premier album In flames, Kandle Osbourne représentait certainement l’un des atouts majeurs de cette programmation. Néanmoins, cet ange blond en more »

Lire la suite

Composite de Monogrenade: atmosphère lunaire

Composite de Monogrenade: atmosphère lunaire

Le nouvel album de Monogrenade, Composite, s’ouvre doucement au son atmosphérique d’un synthétiseur auquel s’ajoute un piano qui fait la transition entre la première pièce, Portal, et la suivante, Composite. Dans cette pièce éponyme de l’album, comme pour plusieurs autres, la combinaison de violon et de piano est efficace et trace une ligne directrice pour l’opus. Qu’importe la pièce qu’on écoute, on se sent porté par le groupe dans une aventure crépusculaire sous un ciel étoilé. Composite n’est donc pas trop étranger à Tantale, qui avait une ambiance assez similaire. more »

Lire la suite

Un deuxième album pour Antoine Corriveau

Un deuxième album pour Antoine Corriveau

Après avoir fait paraitre son premier album, St-Maurice/Logan, en 2011, Antoine Corriveau prépare le lancement de son deuxième album, Les Ombres longues. Ce prochain disque paraitra le 11 mars prochain. « Je pense que le nouvel album est plus rock. Il a été fait avec les mêmes musiciens avec lesquels j’ai tourné dans les deux, trois dernières années. Tout le monde a apporté sa couleur», explique Antoine Corriveau. Il ajoute toutefois que c’est encore en cours de travail. Cet album a aussi un fil conducteur plus franc puisque le prochain more »

Lire la suite

Half Moon Run et Thus:Owls à Chicoutimi

Half Moon Run et Thus:Owls à Chicoutimi

Entrés dans la noirceur, les gars de Half Moon Run ont amorcé le spectacle avec «21 Gun Salute». Des petites lumières multicolores décoraient la scène alors que l’éclairage était faible. Dès l’ouverture de la partie principale du spectacle, la foule était déjà conquise. Que ce soit pendant des chansons présentes sur le dernier album Dark Eyes, ou pendant les deux nouvelles que le groupe a offertes, l’énergie du public était intense. L’ambiance aurait toutefois peut-être été plus folle si la salle du Cabaret de La Saguenéenne avait été pleine. Half more »

Lire la suite

Un premier album pour Dead Obies

Un premier album pour Dead Obies

Le collectif de rappeurs Dead Obies fait paraitre son premier album officiel chez Bonsound demain, le 12 novembre. Le nouvel opus, intitulé Montréal $ud, est un album aussi pertinent que musicalement accrocheur, intéressant tant du point de vue de la démarche que du son. La démarche : une écriture de textes que certains qualifieront de massacre à la langue française alors que d’autres parleront de représentation de la réalité actuelle de l’environnement des membres du groupe. C’est que les textes allient français, joual, anglais, slang et patois créole. L’un des rappeurs more »

Lire la suite

Le Démantèlement de Sébastien Pilote ou Pour la suite du monde

Le Démantèlement de Sébastien Pilote  ou  Pour la suite du monde

 Je n’ai rien à offrir qu’un amour sans bon sens. Pierre Perrault En désespoir de cause, poèmes de circonstances atténuantes, Parti Pris, 1971   Aime, travaille et souffre. Devise de Jack Kerouac   Belle leçon de cinéma et de morale encore, que nous propose là Sébastien Pilote dans ce Démantèlement tout en sous-entendus, tout en nuances visuelles. Encore une fois comme d’ailleurs son premier long métrage, Le vendeur. On change de milieu social tout simplement, mais le message reste le même : la vie n’épargne personne (en ces temps de profondes more »

Lire la suite

SOLIDS – Blame Confusion

SOLIDS – Blame Confusion

Le duo montréalais Solids lancera Blame Confusion le 8 octobre prochain et entamera par la suite une tournée québécoise, puis mondiale. La formation fera d’ailleurs un arrêt au Sous-Bois de Chicoutimi le 8 novembre. Après trois minialbums, le guitariste Xavier Germain-Poitras et le batteur Louis Guillemette se sont placé une date butoir pour faire paraître un premier disque complet. «On s’est mis de la pression et après ça Blame Confusion est arrivé avec un deadline. On a couru un peu», explique Louis Guillemette en riant. C’est après plusieurs séances de more »

Lire la suite

La culture, mal diffusée?

La culture, mal diffusée?

Le 10 septembre prochain, on apprendra qui sera sélectionné en vue du gala de l’ADISQ. Comme chaque année, les gens qui vont apprendre qui est nominé en lisant le Journal de Québec version Saguenay-Lac-Saint-Jean au Tim Hortons n’auront pas entendu parlé des jeunes musiciens/groupes en lice. Ils vont peut-être être insatisfaits parce que cette année Vincent Vallières ne sera pas en nomination parce qu’il n’a pas sorti d’album, mais est-ce que c’est leur faute? La musique émergente, qu’elle soit québécoise ou non, est-elle bien diffusée? On a assisté à une more »

Lire la suite

Braids fait paraitre Flourish // Perish

Braids fait paraitre Flourish // Perish

En continuité avec le premier album du groupe, Flourish // Perish de Braids est paru hier. Un son atmosphérique, près de la dream-pop, et plus électro que Native Speaker, c’est ce que nous offre la formation désormais montréalaise, mais originaire de Calgary. Braids s’inscrit totalement dans la vague musicale qu’on connait présentement. Le groupe offre l’équivalent du folk dans l’électro. Un peu à la The XX et Thus : Owls, mais en plus énergique ou à la Björk en plus planant. Le mélange des sons synthétisés et organiques crée une ambiance more »

Lire la suite