« Les grands projets » : lâcher prise, please

« Les grands projets » : lâcher prise, please

« Les grands projets » comme ils disent un peu partout, en sachant fort bien que ce ne sont pas les nôtres, mais ceux que d’autres venus d’ailleurs nous imposent en nous faisant miroiter je ne sais quelle richesse appréhendée commencent à nous casser les couilles.

Lire la suite

On fait soi-même son bonheur. Vraiment?

On fait soi-même son bonheur. Vraiment?

Il y a des choses dans la vie qu’on ne contrôle pas. Les exemples les plus explicites qui me viennent en tête en ce moment sont les oppressions dont on peut faire l’objet de même que l’environnement dans lequel on se trouve. Il y a des choses dont nous ne sommes pas responsables et qui peuvent être une réelle source de malheur.

Lire la suite

Affaiblir l’État fédéral canadien : mon appui au Bloc

Affaiblir l’État fédéral canadien : mon appui au Bloc

Dans la mesure où le mouvement indépendantiste se trouve actuellement dans une position vulnérable, l’élection d’une forte délégation de bloquistes offre une occasion inespérée d’entreprendre sa reconstruction. Ces députés, hommes et femmes, occuperont une partie importante du territoire du Québec et bénéficieront de ressources non négligeables (personnel de recherche, budget, organisation, présence dans les médias, etc.). Cette éventuelle renaissance aura par ailleurs pour effet de secouer l’apathie de l’ensemble du mouvement. L’espoir donne envie de se battre. Depuis quelques jours, j’ai le sentiment que tout peut redevenir possible, à condition de frapper l’État fédéral canadien là où ça fait le plus mal : en plein cœur

Lire la suite

Les sportifs au pouvoir et Réjean Tremblay en prime

Les sportifs au pouvoir et Réjean Tremblay en prime

Comme si les valeurs de protection de la terre, la conscience planétaire de la nouvelle génération glabre et des autres aussi conscientes du réchauffement de la planète étaient, selon lui, quantité négligeable dans le discours public actuel. Ce qui compte à ses yeux et aux yeux de tous ces fanatiques d’une équipe de hockey dont les joueurs payés des fortunes ne me semblent pas à la hauteur de ce qu’ils promettent eux, les coachs, les proprios et la meute journalistique. D’année en année, ils se reconstruisent comme un site internet qui s’efface à chaque fois. Discours tautologique devenu fractale depuis longtemps.

Lire la suite

Qui n’a pas peur de Richard Martel?

Qui n’a pas peur de Richard Martel?

Les conservateurs ont de la suite dans les idées. Ou plutôt, ils ont de la suite dans une idée qui leur tient à cœur, peut-être la seule, pour tenter de gagner la prochaine élection : miser sur des candidat.e.s «populaires», c’est à dire connu.e.s du commun des mortels. Peu importe leur origine, leur vision de la politique et leur expérience de la chose publique.

Lire la suite

Le capital et ses laquais contre le bien commun : bref commentaire sur le projet GNL

Le capital et ses laquais contre le bien commun : bref commentaire sur le projet GNL

Pour paraphraser le mot d’esprit du regretté Coluche sur la différence entre la dictature et la démocratie, on peut comparer la précédente administration municipale avec l’actuelle de la façon suivante : sous Jean Tremblay, c’était « Ta gueule! ». Sous Josée Néron, c’est « Cause toujours. »

Lire la suite

Les gilets verts de Laterrière

Les gilets verts de Laterrière

« Écoeuré de payer » disait le slogan populiste de notre radio poubelle, au lieu de répondre spontanément par « arrête d’acheter, ou de consommer, voyons »… Vous vous tirez dans le pied en vous endettant. Or, je ne crois pas que les citoyens d’abord de Laterrière veulent monter aux barricades pour défaire le système économique en place et dénoncer les injustices sociales qui en découlent. Leur combat, il me semble, se situe au ras du sol ou de la glace.

Lire la suite

Un troisième lien au Saguenay?

Un troisième lien au Saguenay?

Si les automobilistes de Chicoutimi-Nord croient que leur dix minutes de pointe le matin et à la fin de la journée est infernale, je leur propose d’aller vérifier celle de Montréal, de Los Angeles, de Boston, de Paris ou de Londres. Les voyages forment les automobilistes et leur donnent envie de changer de siècle et d’opter pour les transports en commun efficaces.

Lire la suite

Commentaire sur la Lamentation des promoteurs

Commentaire sur la Lamentation des promoteurs

« Hugues Harvey n’en revient pas. » lit-on dans Le Quotidien: « « Soudainement, on arrête d’avoir une vision d’ensemble pour la ville et on y va à la demande. », gémit-il devant la réponse de cette femme qui est mairesse et qui pense qu’elle va le runner. Mais l’absence de vision d’ensemble, les deals à la pièce, les subventions sans critères, c’était pas exactement ça qu’on voyait sous Jean Tremblay? On n’entendait pas beaucoup monsieur Harvey dans ce temps-là. Pourtant il brassait pas mal d’affaires…

Lire la suite

Pas d’élu.es « communistes » au SLSJ

Pas d’élu.es « communistes » au SLSJ

La région semble avoir encore une fois eu envie du pouvoir en votant en grande majorité pour la CAQ, plongeant dans l’univers du « Caquistan » comme ironisait le rédacteur en chef du Devoir, le lendemain des élections. Un univers à soi tout seul, chez-nous pure laine, avec un petit côté pas de place pour l’Autre.

Lire la suite