Réflexions sommaires sur les conséquences politiques de la COVID-19

Réflexions sommaires sur les conséquences politiques de la COVID-19

Le retour en force de l’État survient alors que, depuis quelques années déjà, l’offensive idéologique du néolibéralisme, qui lui avait permis de s’imposer depuis les années 1980, s’essouffle, affaiblie par les contestations de toutes sortes qui mobilisent les forces vives de la jeunesse, affaiblie aussi par la crise financière de 2008-2009, et surtout par son incapacité manifeste à résoudre les problèmes colossaux qui se posent à l’humanité. De ce point de vue, la pandémie ne constitue en quelque sorte qu’un révélateur de l’impuissance néolibérale, mais plus spectaculaire que tout le reste.

Lire la suite

70 ans et plus?

70 ans et plus?

Quoi faire pour s’en sortir. Chronique 2 du temps incertain Un homme seul est toujours en mauvaise compagnie -Gaston Bachelard Cette citation est tirée de Chroniques de l’homme avant de Philippe Lançon publié il y a quelques mois aux éditions Les échappés. Cet auteur, est chroniqueur au quotidien Libération et à Charlie Hebdo que je fréquente plus souvent qu’à mon tour. Le 7 janvier 2015, il a reçu une balle dans la mâchoire lors de l’attentant terroriste à l’hebdo satirique. Il a d’ailleurs écrit un récit de son séjour à more »

Lire la suite

Quoi faire, quoi faire en isolement?

Quoi faire, quoi faire en isolement?

C’est tentant de s’isoler de tout dans un shack sur les monts Valin ou dans le Haut du Lac. Quand on sait que l’émission télé la plus populaire en ville c’est la conférence de presse quotidienne du premier ministre Legault, qui tente de se souvenir de ce qu’il faut dire en formules claires claires pour avertir le monde en général. C’est pas une farce, répète-t-il. Sans ripolinades toujours, sur un ton officiel. Il fait son possible lui ancien ministre de la Santé… pour garder le plus de monde possible en vie.

Lire la suite

La bénédiction des skidoos

La bénédiction des skidoos

Par les temps qui courent, la motoneige ou si vous préférez le folklore, le skidoo est pointé du doigt. Faut se tourner la langue dix fois dans la bouche avant de se prononcer sur son utilité, sa dangerosité, son influence culturelle, ses grandeurs et misères. Ah oui j’allais oublier le plus important, sa portée économique et touristique dans les contrées périphériques québécoises. Par exemple, au Saguenay et au Lac, questionner le bien-fondé de la fameuse machine c’est presqu’interdit. La critique du skidoo pollueur frôle le crime de lèse-majesté.

Lire la suite