Nettoyer les écuries d’Augias Tremblay

Nettoyer les écuries d’Augias Tremblay

Augias : Roi d’Élide, dont Héraclès (Hercule) nettoya les écuries en détournant les eaux de l’Alphée. Le Robert de poche, 2009 Dans le fond, malgré tout ce qui va arriver de pire encore, la candidature de l’ancien ministre des anciens combattants à la mairie de Saguenay, Jean-Pierre Blackburn le naïf, a du bon. Il a permis un beau lavage de linge sale en public et la confirmation que le maire sortant-plus-ou-moins a beaucoup de difficultés à lâcher prise. À s’occuper d’autre chose que de sa succession qu’il désirerait tellement à son more »

Lire la suite

Les fondements de la crise politique à Ville de Saguenay

Les fondements de la crise politique à Ville de Saguenay

Devant la possibilité de perdre le pouvoir en novembre prochain, le PCS s’est cherché un chef dans l’espoir de maintenir l’ordre établi. C’est ainsi qu’on a accueilli l’ancien ministre harperien Jean-Pierre Blackburn. On se doutait bien qu’avec un tel conservateur, au propre comme au figuré, la démocratisation des pratiques politiques n’était pas pour demain. D’ailleurs, Blackburn a déclaré en juin dernier que Promotion Saguenay était un « bijou » et qu’il aimerait bien « cloner » Ghislain Harvey.

Lire la suite

Le 150e anniversaire de la Confédération : une occasion de réfléchir au passé et à l’avenir [i]

Le 150e anniversaire de la Confédération :  une occasion de réfléchir au passé et à l’avenir [i]

En somme, l’indépendance du Québec ne se limiterait pas à un simple changement de drapeau, à la protection de la culture ou à l’élimination d’un rapport d’impôt. Mais pour que tout cela se réalise, il faut rompre avec les méthodes politiques des quatre dernières décennies et faire preuve d’audace en faisant confiance à la seule force capable d’accomplir ces changements : le peuple québécois lui-même. Il m’apparaît aujourd’hui que c’est sans doute l’unique façon de sortir du blocage actuel. Les « conditions gagnantes », « l’assurance morale de gagner », ne peuvent fatalement surgir de la société tel un mouvement mécanique. Une telle vision des choses incite à la passivité, à l’attentisme politique. Ce qui fait obstacle à l’indépendance réside bien davantage dans le domaine de la politique et de l’idéologie. Au lieu d’attendre les « conditions gagnantes », il faut prendre l’initiative politique.

Lire la suite

Pour une aile « vieillesse » du PCS

Pour une aile « vieillesse » du PCS

Je peux même le traiter de tit-vieux impétrant le Jean-Pierre car je suis plus tit-vieux que lui et je me sens directement interpellé par cette aile jeunesse du PCS qui nous semble pédaler plus vite que nous les tit-vieux qui dormons au gaz ou sur nos vélos en déboulant la côte de la Réserve. Que diable, il nous faut rapidement réagir et gonfler tout de suite cette aile « vieillesse » du PCS, oui oui, le Parti des citoyens de Saguenay fondé par – mais oui – des ainés de la politique municipale sous la gouverne de vous savez qui, celui qui a pris la décision malgré lui de lâcher les guidons de la ville avant de prendre le clos ou de faire une crevaison définitive emportant avec lui tout son peloton de cyclistes cordés contre son arrière-train.

Lire la suite

Mémoires coupées

Mémoires coupées

Y a-t-il une mémoire du sang? Se peut-il que reste le souvenir, quelque part sous ma peau, de ce que mes ancêtres rouges ont enseigné à mes ancêtres blancs? Et cette Anna Shuah, la première, l’Abénakise, ancêtre de tous les Otis du Québec, de qui je descends aussi par ma mère, m’a-t-elle légué cet amour fou que je porte aux arbres? D’où me vient ce ferme sentiment d’appartenir à la Terre, d’être indissociable d’elle? À chaque retour du beau temps je retrouve le rythme de la cueillette comme un retour à la vérité du vivant. Le temps des têtes de violon est court. Je surveille les bourgeons d’épinette: ils seront prêts bientôt et feront durant l’hiver de bonnes tisanes contre le rhume.

Lire la suite

Un mot d’ordre pour tous les candidats à Saguenay : prendre ses distances de…

Un mot d’ordre pour tous les candidats à Saguenay : prendre ses distances de…

Comment prendre ses distances du régime en place et du maire sortant? Les candidats à la mairie et aussi à l’échevinage devraient, à mon avis, se prononcer sur tous les enjeux majeurs concernant l’avenir de la ville, autant son administration, sa gouvernance que ses projets rassembleurs en infrastructures, en transport, en environnement et en culture.

Lire la suite

Manuel de la parfaite victime

Manuel de la parfaite victime

N’est pas victime qui veut. Les actualités nous le rappellent souvent, les réseaux sociaux aussi. On se prend les commentaires et les chroniques comme autant de coups de pelle en pleine face. Et pas de la petite pelle cheap en plastique, de la grosse pelle sale en métal rouillé. Détrompez-vous si vous pensez trouver dans ce manuel un guide pratique des codes de conduites à adopter pour être une bonne victime. Disons-le nous : la victime parfaite chevauche des vallées à dos de licornes avec le Père Noël et la Fée des Dents. Elle n’existe pas.

Lire la suite

Que vient faire Jean-Pierre Blackburn, l’ex-ministre des Anciens Combattants, dans cette galère?

Que vient faire Jean-Pierre Blackburn, l’ex-ministre des Anciens Combattants, dans cette galère?

Jean-Pierre, je crois que tu as assez donné en politique. Tu ne fais pas partie de la classe de politiciens qui apporteront le changement souhaité à Saguenay. Si on lit à travers les lignes du maire, de ses conseillers majeurs et de tes propos déjà relayés par les médias populistes qui t’appuient pour des raisons opportunistes, tu permettrais – si la population te donne le feu vert – une transition toute en douceur du départ du maire. Ta réputation de ne pas brouiller l’eau – même si elle est chaude – perdure en politique municipale aussi. Tu n’es pas le genre à enquêter sur les 20 ans de régime du maire Tremblay pour y vérifier les dossiers chauds enterrés sous quelques tonnes de fake news. Ce n’est pas Jean-Pierre Blackburn qui va empêcher le maire catho et brasseur de fausses nouvelles de dormir sur ses deux oreilles.

Lire la suite