Sauver la poésie aussi, le 17

Sauver la poésie aussi, le 17

Comble d’ignorance des activités culturelles d’ici de la part des organisateurs-tristes Des Fêtes du 175e. En somme, la cerise qui fait déborder le sundae. Ce soir-là du 17 août aussi se tient à l’Île du Repos («C’est où ça ?» comme dirait un animateur de Radio X qui découvre la région…) la traditionnelle soirée de poésie des «Amants de la parole» sur le thème de l’émergence d’un royaume… Belle occasion de remettre à sa place le flop bien prévisible des fêtes du 175e et la culture officielle de notre belle région more »

Lire la suite

Sauver le party

Sauver le party

L’organisation des Fêtes du 175e déçoit. Beaucoup. Partout. S’il est une chose que l’administration de Saguenay ne semble pas vouloir intégrer, c’est la mise en valeur de son potentiel culturel. Après la grogne suscitée dans le milieu culturel par l’utilisation de tous les événements à la sauce 175e, la diffusion d’une publicité télévisuelle à l’échelle provinciale suscite un lynchage en règle sur les réseaux sociaux. Comme si ce n’était pas assez, la programmation annoncée pour la soirée du 17 août – la grande soirée à 700 000$ – ajoute à more »

Lire la suite

Vers le 200e , une renaissance attendue

Vers le 200e , une renaissance attendue

Alors que les activités du 175e anniversaire battent leur plein, je me suis penché avec mon esprit critique d’historien et de journaliste sur la représentation que le Saguenay-Lac-St-Jean se faisait de lui-même. Ayant assisté aux fêtes intenses du 150e et à la création de sa Fabuleuse histoire, j’ai eu du mal cette fois à puiser dans ce qu’on nous propose le ressort identitaire d’une fierté bien légitime. Il faut malheureusement constater que ce 175e, malgré un budget imposant de $6 millions, tient mal la comparaison avec le 150e. Manifestement, on more »

Lire la suite