L’envie de prier n’a rien à voir avec la foi

L’envie de prier n’a rien à voir avec la foi

« …au lieu de le frapper jusqu’à ce qu’il crève, je m’étais occupé de lui comme d’habitude, sans le haïr, sans en avoir honte, sans cesser de l’aimer. Je lui donnais à manger tout ce qu’il voulait et autant qu’il voulait. J’avais coupé ses cheveux et sa barbe, rasé son crâne. Je me surprenais à reconnaitre dans ce Christ de viande, dans ce visage bouffi et mis à nu, le mal que j’avais introduit dans la maison, nourri et protégé, le mal que j’avais pris pour de la souffrance. » more »

Lire la suite