Nous sommes tou(te)s des Barmaids

Nous sommes tou(te)s des Barmaids

Il y a dans cette haine que l’on s’empresse de déverser sur les participantes de Barmaids un aspect profondément paternaliste. N’en a-t-on pas assez de juger les femmes pour ce qu’elles portent (ou ne portent pas, dans ce cas-ci), pour leurs habitudes de vies ou pour leur comportement plus ou moins conforme à l’étiquette féminine? Les filles de Barmaids sont à la fois victimes de pressions sociales qui les poussent à se maquiller ou à s’habiller d’une certaine façon, et shamées de le faire à la manière décomplexée des femmes de tête. Ces femmes sont conscientes de leur pouvoir de séduction et s’en servent, ce qui est effrayant pour ceux qui les regardent, et qui ne cesseront de les remettre à leur place en les insultant (tout en continuant hypocritement de regarder l’émission avec ferveur).

Lire la suite

Culpabilité au cube

Culpabilité au cube

Mais là où Pierre Lavoie se met un pied dans la bouche, c’est quand il parle de « guerre contre l’obésité ». Si je ne doutais pas vraiment de la bonne foi d’un tel exercice au départ, je suis maintenant convaincue que sa prémisse est une dangereuse pente glissante, sur laquelle je ne laisserai pas mes enfants s’engager.

Lire la suite