Le mot dit du maire (8)

Le mot dit du maire (8)

«Ils me font passer pour quelqu’un de raciste» Le surlendemain d’un Bye Bye radio-canadien qui le pourfend de belle façon sur ses propos plutôt racistes à propos de la candidate péquiste dans Trois-Rivières, Djemila Benhabib, le maire de Saguenay en rajoute dans La Presse du 3 janvier. Il met la faute de lui-même sur le dos des scripteurs de l’émission «qui voulaient le faire passer pour quelqu’un de raciste». Au lieu d’aller se cacher dans la foule du show almatois du 175e anniversaire de la région la veille du Nouvel more »

Lire la suite