On a la rue, ils ont La Presse

On a la rue, ils ont La Presse

Quelle ironie! Après avoir exposé, dans une somme considérable d’articles, les dangers pour un état démocratique de laisser la rue lui dicter sa conduite, voilà que La Presse bat les pavés virtuels pour se porter à la défense des riches et faire pression sur le gouvernement. Il faut admirer la force de frappe de ce nouveau mouvement social, que l’on devrait surnommer les carrés d’or en référence à ce qu’ils valorisent par dessus tout: le pouvoir économique. Une petite semaine d’éditoriaux indignés et de chroniques annonçant l’exil imminent des mieux more »

Lire la suite

Ils ne lâcheront pas le morceau

Ils ne lâcheront pas le morceau

Je n’ai pas lu encore les journaux de ce vendredi matin, mais je fais le pari qu’il y aura plusieurs chroniqueurs et éditorialistes aujourd’hui (et demain, après-demain et jusqu’aux prochaines élections) pour déchirer leur chemise sur la place publique, en criant au déni de démocratie face aux toutes premières décisions de Pauline Marois. C’est de bonne guerre, j’imagine, et il faudra s’y habituer, car ils ne lâcheront pas le morceau de sitôt. Jean-Jacques Samson, Richard Martineau, André Pratte, Mario Roy, Alain Dubuc, Lysiane Gagnon, pour ne nommer qu’eux, ont déjà more »

Lire la suite

Pourquoi on doit se réjouir du résultat des élections

Pourquoi on doit se réjouir du résultat des élections

Traitez-moi d’indécrottable optimiste, ou reprochez-moi de déplacer constamment les poteaux du but, mais je crois qu’il y a tout lieu de se réjouir des résultats des élections de cette semaine. Oui, je sais : Québec Solidaire n’a pas obtenu la balance du pouvoir, le PQ est inconfortablement minoritaire, les Québécois ont élu 50 députés libéraux, et puis il y a eu cet attentat qui, bien davantage encore que des bombes fumigènes dans le métro, mériterait d’être qualifié de terroriste. Oui, je sais : « l’horrible division » du vote de gauche ! Mais 74,61% des more »

Lire la suite