#stopcultureduviol

#stopcultureduviol

La culture du viol est dans ma tête, quand je me dis que je suis privilégiée de n’avoir jamais été violée. Que tout ce que j’ai subi, tout au long de ma vie, est le lot normal de la féminité.

La culture du viol, c’est quand tout le monde sait, mais que personne parle.
C’est élever nos filles dans la peur.
C’est élever nos garçons en oubliant de leur dire SANS OUI C’EST NON.

Lire la suite

10 raisons de la visite de l’UPAC à Saguenay

10 raisons de la visite de l’UPAC à Saguenay

Le maire de Saguenay a raison de se plaindre. Les gens de l’UPAC ont manqué de délicatesse. Ils connaissent très mal les us et coutumes d’ici consistant à tenir le maire au courant de tout avant les autres. Quand on enquête sur la corruption et qu’on soupçonne un peu tout le monde dans un appareil municipal d’être corrompu, on se garde une petite gêne.

Lire la suite

Rythmes au mélangeur

Rythmes au mélangeur

Soirée mouillée et plutôt électro au Festival des Rythmes du monde en ce vendredi de fin juillet.   Bonifassi à la racine   L’événement nous a donné la chance de découvrir le nouveau projet de Betty Bonifassi, qu’elle a présenté au début du mois au FIJM sous l’intitulé Chants d’esclaves, Chants d’espoir. Pour l’album prévu en septembre, la chanteuse a rassemblé une collection de ces complaintes issues de l’esclavage, de la fatigue et de la chaleur, mais surtout d’un rythme qui a précédé et inspiré l’ensemble de la musique Noire. more »

Lire la suite

Half Moon Run et Thus:Owls à Chicoutimi

Half Moon Run et Thus:Owls à Chicoutimi

Entrés dans la noirceur, les gars de Half Moon Run ont amorcé le spectacle avec «21 Gun Salute». Des petites lumières multicolores décoraient la scène alors que l’éclairage était faible. Dès l’ouverture de la partie principale du spectacle, la foule était déjà conquise. Que ce soit pendant des chansons présentes sur le dernier album Dark Eyes, ou pendant les deux nouvelles que le groupe a offertes, l’énergie du public était intense. L’ambiance aurait toutefois peut-être été plus folle si la salle du Cabaret de La Saguenéenne avait été pleine. Half more »

Lire la suite

Diogène l’ancien abandonne son tonneau!

Diogène l’ancien abandonne son tonneau!

Provisoirement du moins. Car le philosophe un peu clochard dont je me plais à être l’avatar dans ces pages sort parfois de sa coquille d’ermite pour faire paraître des œuvres de fiction sous le pseudonyme de Jean-Pierre Vidal. C’est au lancement d’une de ces publications que j’invite toute la communauté de Mauvaise herbe, le mercredi 17 avril, à la Marina de Chicoutimi à 17 h. Croyez-moi, cela vaut le déplacement : vous y verrez en effet non pas un, non pas deux, non pas trois, mais quatre, oui, quatre auteurs ! Et vous more »

Lire la suite

Finale de la LISE

Finale de la LISE

[imagebrowser id=4] Les Tremblay ont gagné la finale de la Ligue d’improvisation de Saguenay et des environs, la LISE, pour une deuxième année consécutive. La finale avait lieu mercredi dernier à la Tour à bières de Chicoutimi. Le dernier match de cette saison aura lieu mercredi à 20h: le match des étoiles. Sinon, la LISE sera de retour dès septembre prochain.

Lire la suite

Duchess Says: Rituel

Duchess Says: Rituel

New-York. Détroit. Terrebonne. Chicoutimi. Duchess says est venu rappeler vendredi ce que c’est que d’être en vie à la population saguenéenne. Il n’existe pas tellement de possibilités d’être vivants. De sentir la sueur d’autrui et de se sentir à la maison, entre humains. D’espérer une main sur soi, et de la recevoir, qui vous pousse doucement. De la part de grands yeux bleus qui crient. D’être ensemble en tant qu’animaux. Êtres de sensations, de frottements, de cohabitation, de confrontation. Une énergie appuyée sur une symbiose de basses et de clavier, more »

Lire la suite