« Comme des marcassins »

« Comme des marcassins »

Avant-hier de la manière la plus bête qui soit je me suis fait avoir « comme un marcassin* » dirait Astérix. Aujourd’hui, choquée je suis. Contre moi ET mon besoin que la souffrance que je porte s’apaise ET aux conneries que ce besoin semble me pousser à faire. Ce besoin qui devient pressant au point de voiler ma lucidité. Je dois être honnête avec vous. Plus d’une fois j’ai connu cette situation. Par exemple, dans le passé je n’ai pas voulu voir que mon amoureux (de l’époque) était un mythomane, qu’il arnaquait more »

Lire la suite

Duck tape : pour s’attacher

Duck tape : pour s’attacher

  À toi qui est si loin de moi.   Pour aimer, s’attacher, comprendre, et respecter… il faut connaître, créer des liens, accepter de s’attacher, et vouloir aimer. Chercher à annuler la distance… (encourager le rapprochement). La distance est partout dans la différence. La personne qui vit au loin, qui ne parle pas ta langue, qui n’a pas ta couleur de peau, qui n’a pas les mêmes valeurs que toi… L’arbre au fond des bois, la rivière qui ne porte pas de nom, le poisson dont tu n’aimes pas la more »

Lire la suite

Noël total magique

Noël total magique

Dimanche, 15 décembre. C’est jour de tempête sur Québec. Je suis attablée à la Brûlerie Limoilou, mon portable faisant écran aux rares passants qui osent prendre d’assaut les trottoirs enneigés. Le blanc du jour scintille au-delà de la grande baie vitrée. Un paysage hivernal empreint de chuchotements, où les sons paraissent confinés dans un écrin de velours. J’ai appris à aimer l’hiver. Je ne peux y échapper ; aussi bien m’y faire. Je suis devenue experte dans l’art de superposer les couches, j’ai toujours quelques paires de chauffe orteils dans mon more »

Lire la suite

Quand l’amour fout le camp

Quand l’amour fout le camp

C’est dans l’air du temps. Même si le sujet semble élimé, usé : les relations amoureuses s’effritent au même rythme que la mode définit la tendance d’une saison. Autour de moi, très peu de gens survivent à la vie de couple. À l’achat d’une maison. À la venue d’un enfant. À la grisaille de novembre aussi qui parfois, tel un typhon, s’abat sur nos existences tellement confortables, laissant quelques cœurs en miettes au passage. Des êtres qui se retrouvent de nouveau seuls, aigris, désabusés, choqués de ne pas avoir pu, de more »

Lire la suite

Je m’accuse

Je m’accuse

Suite à la tragédie de Lac-Mégantic, je suis prise d’un immense sentiment de culpabilité. Pas vous? C’est certain que les politiciens de bas étage trouveront le moyen d’en faire un débat gauche-droite. Que d’autres exigeront des enquêtes poussées pour savoir qui n’a pas actionné les freins, bien terminé son quart de travail, oublié de surveiller le chargement ou négligé de stopper le convoi après qu’un incendie fut déclaré à bord dans la ville précédente. Chacun ira de ses conclusions, opinions, frustrations, accusations, et on aura droit au chaos habituel (et more »

Lire la suite