Ce soir de décembre où je pensais être devenu trisomique

Ce soir de décembre où je pensais être devenu trisomique

Dehors, il neigeait à gros flocons. Décembre ne savait pas encore comment s’habiller. À l’intérieur, il faisait chaud et bizarrement, selon mon souvenir, il faisait jaune. Un jaune provenant des toutes ces lumières ouvertes, de cette tapisserie d’époque, des meubles en bois au verni couleur miel. Bref, si les paysages extérieurs se détaillaient en noir et en blanc, l’intérieur de notre petit bungalow, lui, ressemblait plutôt à un soleil exalté. J’ai le souvenir précis que ma mère appréciait me savoir dehors lorsqu’elle projetait de ramasser la cabane et de faire more »

Lire la suite