Sang d’encre

Sang d’encre

Que celles et ceux qui pensent vivre dans un petite région nordique et tranquille se ravisent. Le Saguenay, comme partout ailleurs, cache bien son petit côté pas rose rose. Pourtant, dans le discours classique de la #matante* de région, ici tout le monde est beau, tout le monde est gentil, tout le monde est blanc. Ainsi, quand on apprend que la petite auberge sur la rue Jacques-Cartier est un lieu de proxénétisme, la #matante ambiante ouvre de grands yeux ronds. Oh My God! Dire que ma fille a son appartement more »

Lire la suite

Changer des choses

Changer des choses

J’ai toujours rêvé de faire partie de la révolution. De toutes les révolutions. J’aime le changement. J’aime casser la routine. J’ai le cœur et l’âme nomades même si en réalité, je bouge rarement de chez moi. Paradoxalement, il y a certains domaines où la routine est bienvenue puisque synonyme d’une plus grande liberté. Je sais pas pour vous, mais chez nous, l’été dure une semaine de trop. Juste assez de trop, pour pousser le plus long soupir de soulagement du monde le matin où enfin la marmaille disparaît au bout more »

Lire la suite

Je m’accuse

Je m’accuse

Suite à la tragédie de Lac-Mégantic, je suis prise d’un immense sentiment de culpabilité. Pas vous? C’est certain que les politiciens de bas étage trouveront le moyen d’en faire un débat gauche-droite. Que d’autres exigeront des enquêtes poussées pour savoir qui n’a pas actionné les freins, bien terminé son quart de travail, oublié de surveiller le chargement ou négligé de stopper le convoi après qu’un incendie fut déclaré à bord dans la ville précédente. Chacun ira de ses conclusions, opinions, frustrations, accusations, et on aura droit au chaos habituel (et more »

Lire la suite

Fais du feu dans la cheminée

Fais du feu dans la cheminée

Fermer les yeux, prendre mon souffle, et foncer. Surtout, surtout, ne pas regarder en arrière. Ne pas penser au mot carrière. Ne pas céder à la peur. Ne pas céder à l’appât du gain. Voilà, c’est dit, je quitte Le Quotidien. Je pose le pied, légèrement hésitante, encore un peu ébranlée par cette décision de renoncer à 40 000$ par année en bas de l’échelle pour des valeurs. Je reviens sur cette bonne vieille plateforme qu’est Mauvaise Herbe. Je reviens chez nous. Au moment où la mauvaise herbe reprend ses more »

Lire la suite

Touche pas à mon utérus!

Touche pas à mon utérus!

Comme beaucoup de femmes, je me sens très interpellée par le retour du débat sur l’avortement sur la place publique. Comme beaucoup de femmes, je suis complètement révoltée par les propos du député conservateur Stephen Woodworth au sujet de  l’avortement. Comme beaucoup de femmes, je me suis déjà fait avorter. J’ai de la difficulté à concevoir qu’en 2012, le gouvernement en place se permette de revoir sa position face à ce phénomène. Est-ce qu’on n’a pas discuté, débattu, légiféré suffisamment sur ce sujet? Est-ce que ma mère n’a pas brûlé more »

Lire la suite

Qui a tué la culture?

Qui a tué la culture?

Les Journées de la Culture existent depuis 1996. S’il peut être intéressant de mettre en valeur notre culture, j’ai l’impression que la manière, cette manière, n’est pas la bonne. Il suffit de regarder la publicité télévisuelle de cette année, qui présente des guerriers armés de pinceaux, palettes, caméras et autres artéfacts, clichés sémantiques de l’art, sur fond de musique dramatique et épique. Puis, le slogan : Participer, c’est défendre toute la culture. J’aimerais savoir… à quel moment de l’histoire notre culture est-elle devenue agonisante? Comment peut-on vouloir la valoriser, et du more »

Lire la suite

La fin(e)

La fin(e)

Plusieurs semblent percevoir l’élection du 4 septembre comme une finalité. La fin de la crise. La paix, enfin. Tout le monde aura pu s’exprimer, la démocratie a parlé. Les résultats, surprenants pour la plupart, semblent à tout le moins décevants pour tout le monde. J’ai ressenti un grand soulagement quand j’ai vu passer une invitation de la CLASSE pour une manifestation le 22 de ce mois de septembre. Une autre pour une grève mondiale pour l’éducation. Une autre pour un rassemblement populaire. Puis une autre pour une célébrer un an more »

Lire la suite

La victoire

La victoire

Je n’ai jamais vu élection aussi palpitante. Ok, je suis pas super vieille, et j’en ai pas vu des dizaines. Mais il me semble que cette élection-ci, dans le contexte politique et social actuel, proposait un challenge intellectuel et émotif des plus intéressants. J’ai été prise pendant plusieurs semaines dans l’enfer de l’indécision. Parce que Jean-Martin Aussant m’allume, comme intellectuel et penseur. Parce que Québec Solidaire parle de véritable progrès social. Parce que le Parti Québécois nous permet de porter une femme au poste de Première ministre. Au lendemain de more »

Lire la suite

Bonjour Routine

Bonjour Routine

Ça y est, mon choix est fait. J’ai vécu les dernières semaines dans l’enfer de l’indécision… ce monde où ton cœur bascule chaque jour entre un parti et l’autre, pour un candidat ou pour un chef, pour le cœur ou pour la tête. Je pense que mon vote est stratégique. Dans l’idée où on gueule depuis des mois pour un changement profond au niveau de la structure même de nos modes de gouvernance, j’ai envie, moi, d’une plus grande solidarité. Voilà, c’est dit. Je ne vote pas pour la MACHINE. more »

Lire la suite

Métier: politicien

Métier: politicien

En période électorale, autant mettre de côté les petites leçons de respect que ta mère t’as apprises, car respect il n’y a plus. Je suis terriblement lasse, d’entendre l’un traiter les autres de caribous, d’entendre l’autre rétorquer sur le sujet de l’intégrité, tous la tête haute, le torse bombé, à jouer tour à tour à c’est pas moi c’est lui. Franchement. Je gère des chicanes d’enfants à longueur de journée chez nous. Quand je m’informe, lis, écoute, mon esprit souhaite tout, tout sauf une autre chicane de picossage sans fondement. more »

Lire la suite