10 choses que le monde «veulent» selon les candidats conservateurs

10 choses que le monde «veulent» selon les candidats conservateurs

Le ciel n’a pas deux soleils, le peuple n’a pas deux souverains Proverbe africain   Je les entends aux nouvelles radio et télé, je les lis dans les journaux. Je prends des notes sur leurs citations tirées sans doute du petit catéchisme du parfait candidat conservateur. Je ne m’étonne plus quelques temps après de les ouïr dire les mêmes choses, répéter les mêmes formules creuses et usées composées par des attachés de presse branchés à l’idéologie du parti de Stephen Harper. Et ils pensent sans doute que la populace, le more »

Lire la suite

10 propositions pour la devise de Saguenay

10 propositions pour la devise de Saguenay

Je me souviens– devise du Québec D’un océan à l’autre– devise du Canada   Or donc, le maire de Saguenay n’arrête pas de se creuser les méninges pour rendre sa ville plus Ville. Il veut lancer ses citoyens d’abord à la recherche de sa devise qui n’existe pas encore après quinze ans d’existence. Il vient tout juste de se rendre compte qu’il nous manque une devise. Mieux vaut tard que jamais. Il n’en manque pas une. Il a le don comme premier magistrat de soulever les questions de fond qui more »

Lire la suite

10 raisons de ne pas aller visiter le centre Videotron

10 raisons de ne pas aller visiter le centre Videotron

La télévision a une sorte de monopole de fait sur la formation des cerveaux D’une partie très importante de la population Pierre Bourdieu   Le maire Labeaume fait le tour de la province pour nous inviter à visiter son centre Videotron qu’il dit être le centre de tout le monde. Il a un peu raison dans la mesure où Le gouvernement québécois y a investi une bonne partie des fonds publics ($180 millions consentis par les Libéraux sous le règne de Jean Charest). Mais ce nouveau colisée Vidéotron (Et non more »

Lire la suite

10 bonnes raisons de voter contre Harper et les conservateurs

10 bonnes raisons de voter contre Harper et les conservateurs

La démagogie électoraliste est le chancre de la démocratie. -Albert Brie, Les meilleurs mots du silencieux, Le Devoir, 2014   Stephen Harper Voici notre Premier ministre Devant sa base électorale Les polices, les créationistes Et le Bonhomme Carnaval Chanson de Mononc’ Serge, 2015   Or donc, les conservateurs et leur premier ministre intouchable, Stephen Harper, veulent se faire réélire une quatrième fois de trop. Comme si on avait oublié ce qu’ils ont fait comme dommage jusqu’ici en général et en particulier à la nation, à notre réputation internationale et à more »

Lire la suite

Dix façons d’économiser à Ville Saguenay

Dix façons d’économiser à Ville Saguenay

Je vais vous expliquer le principe de l’économie : donne-moi ta montre et quand tu as besoin de l’heure, moi je te la dis. Coluche   Le maire de Saguenay veut économiser. C’est sa nouvelle marotte. C’est dans l’air du temps, faut croire. L’arrivée d’une opposition à l’Hôtel de Ville l’empêche de dormir. Il veut tout couper au plus vite. Couper dans le gras qu’il pense notre gras. Et quand le premier magistrat grognon a une idée fixe, ça frôle l’obsession. Faut lui aider pour qu’il passe à travers. C’est more »

Lire la suite

Johnny the menace

Johnny the menace

Les médias servent d’amplificateurs de menaces. – Jacques Attali Pour se sauver il n’y a qu’un moyen, sacrifier sa réputation. – Francis Picabia Ainsi donc le bon maire de Saguenay menace tout le monde de poursuites judiciaires. Encore une fois. Comme toujours. La surprise n’est pas grande. On a l’habitude de le voir agir ainsi. C’est sa marque de commerce. Quasi sa réputation, ici comme à l’étranger, quand les autres qui le voient s’exciter de loin nous demandent pour une Xième fois, «qu’attendez-vous pour vous en débarrasser ? » En effet, more »

Lire la suite

Pourquoi le maire de Saguenay refuse-t-il de débattre ? 10 raisons parmi tant d’autres

Pourquoi le maire de Saguenay refuse-t-il de débattre ? 10 raisons parmi tant d’autres

 De loin, je pris le cortège des camions de pompiers pour la caravane d’un cirque. Quant au chapiteau, là-bas, c’était ma maison en flammes. Le blogue d’Éric Chevillard, 2047   Je me demandais tout bonnement pourquoi ce maire imbu de lui-même à en crever refusait tout débat en campagne électorale, pendant que je regardais à la télé Radio-Canadienne des candidats à la mairie de Montréal répondre avec empressement à toutes les questions venant des journalistes et des citoyens de tous les arrondissements ? Je me demandais pourquoi lui, refusait de jouer more »

Lire la suite

On est tous des …routes 175 à quatre voies

On est tous des …routes 175 à quatre voies

En mai 2004, les Poèmes et les Vues animées produisaient pour une soirée de poésie sur le thème de «la route» , ON EST TOUS DES JEAN TREMBLAY 2. Le vidéo n’a pas beaucoup vieilli, comme on dit. On assiste à l’Hôtel de ville de Chicoutimi à un grand rassemblement de politiciens jovialistes du moment (Paul Martin, Jean Charest, Jean Tremblay) qui se flattent la bedaine en annonçant pour une xième fois la construction de l’autoroute à quatre voies dans le Parc. Coût initial? 525 millions$… Quand on sait maintenant more »

Lire la suite

Un moment d’égarement et d’impatience

Un moment d’égarement et d’impatience

«Action de s’égarer, de perdre son chemin» dit le dictionnaire Littré au mot égarement. Et au mot patience, « vertu qui fait supporter avec modération et sans murmure ce qui tarde». Ce soir-là, j’ai perdu mon chemin, je me suis égaré, plus ou moins volontairement. Dans un lieu qui pourtant me semblait familier. Je m’en excuse. J’ai aussi perdu patience. Ce n’était pas une bonne idée de placer ainsi un appel aussi déplacé. Mais ce n’est pas un appel à la bombe que j’ai fait alors. C’est, je crois de more »

Lire la suite

Le mot dit du maire (11)

Le mot dit du maire (11)

«Pourquoi pas l’autoroute Marina Larouche…»   Le maire de Saguenay se fouille ce temps-ci. Il ne sait plus quoi faire pour qu’on parle encore de lui. Sur le site de la Ville (Le 10 janvier), il lance une pétition en ligne pour rebaptiser le boulevard Talbot au nom de Marina Larouche, sa fidèle conseillère qui prendra sa retraite sous peu. Elle ignorait même le plan du maire avant de l’apprendre Par les médias. On sait ce que pense Jean Tremblay des choses et des noms du passé, il veut tout more »

Lire la suite