« Comme des marcassins »

« Comme des marcassins »

Avant-hier de la manière la plus bête qui soit je me suis fait avoir « comme un marcassin* » dirait Astérix. Aujourd’hui, choquée je suis. Contre moi ET mon besoin que la souffrance que je porte s’apaise ET aux conneries que ce besoin semble me pousser à faire. Ce besoin qui devient pressant au point de voiler ma lucidité. Je dois être honnête avec vous. Plus d’une fois j’ai connu cette situation. Par exemple, dans le passé je n’ai pas voulu voir que mon amoureux (de l’époque) était un mythomane, qu’il arnaquait more »

Lire la suite

Québecor et l’information spectacle, au service de la désinformation

Québecor et l’information spectacle, au service de la désinformation

« L’essentiel [dans notre société du spectacle], c’est que l’information soit organisée selon les mêmes procédés de suspense et d’émotion croissants qui prévalent au théâtre » Patrick Lamarque dans Les désordres du sens   Avec sa quête de plus de « j’aime », de partages et de clics sur Facebook, Le Journal de Montréal (JdeM) fait toujours plus dans la sensation. C’est ce qui rapporte en revenus publicitaires sur Internet et, quoiqu’on en dise, les médias de Québecor ne sont ni à gauche, ni à droite, ils sont à l’argent. Cette semaine la more »

Lire la suite

Le mépris

Le mépris

La Sainte Famille est un réseau de chroniqueurs ayant pour métier de saturer l’espace médiatique québécois avec une idéologie de droite. L’idéologie n’est pas d’abord dans leur pensée de droite, elle est dans leur pensée elle-même. Elle est dans leur manière. À travers le financement de la caisse de dépôt et des subventions massives, La Sainte Famille utilise des fonds publics afin de prôner le rétrécissement de l’État. Cette contradiction est insupportable. La Sainte Famille s’est retirée d’un conseil de presse de toute manière impuissant. Par conséquent, elle n’est soumise more »

Lire la suite

Comprendre Martineau (2)

Comprendre Martineau (2)

La Sainte Famille est un réseau de chroniqueurs ayant pour métier de saturer l’espace médiatique québécois avec une idéologie de droite. L’idéologie n’est pas d’abord dans leur pensée de droite, elle est dans leur pensée elle-même. Elle est dans leur manière. À travers le financement de la caisse de dépôt et des subventions massives, La Sainte Famille utilise des fonds publics afin de prôner le rétrécissement de l’État. Cette contradiction est insupportable. La Sainte Famille s’est retirée d’un conseil de presse de toute manière impuissant. Par conséquent, elle n’est soumise more »

Lire la suite

Comprendre Martineau (1)

Comprendre Martineau (1)

La Sainte Famille est un réseau de chroniqueurs ayant pour métier de saturer l’espace médiatique québécois avec une idéologie de droite. L’idéologie n’est pas d’abord dans leur pensée de droite, elle est dans leur pensée elle-même. Elle est dans leur manière. À travers le financement de la caisse de dépôt et des subventions massives, La Sainte Famille utilise des fonds publics afin de prôner le rétrécissement de l’État. Cette contradiction est insupportable. La Sainte Famille s’est retirée d’un conseil de presse de toute manière impuissant. Par conséquent, elle n’est soumise more »

Lire la suite

On a la rue, ils ont La Presse

On a la rue, ils ont La Presse

Quelle ironie! Après avoir exposé, dans une somme considérable d’articles, les dangers pour un état démocratique de laisser la rue lui dicter sa conduite, voilà que La Presse bat les pavés virtuels pour se porter à la défense des riches et faire pression sur le gouvernement. Il faut admirer la force de frappe de ce nouveau mouvement social, que l’on devrait surnommer les carrés d’or en référence à ce qu’ils valorisent par dessus tout: le pouvoir économique. Une petite semaine d’éditoriaux indignés et de chroniques annonçant l’exil imminent des mieux more »

Lire la suite

Ils ne lâcheront pas le morceau

Ils ne lâcheront pas le morceau

Je n’ai pas lu encore les journaux de ce vendredi matin, mais je fais le pari qu’il y aura plusieurs chroniqueurs et éditorialistes aujourd’hui (et demain, après-demain et jusqu’aux prochaines élections) pour déchirer leur chemise sur la place publique, en criant au déni de démocratie face aux toutes premières décisions de Pauline Marois. C’est de bonne guerre, j’imagine, et il faudra s’y habituer, car ils ne lâcheront pas le morceau de sitôt. Jean-Jacques Samson, Richard Martineau, André Pratte, Mario Roy, Alain Dubuc, Lysiane Gagnon, pour ne nommer qu’eux, ont déjà more »

Lire la suite

Tu quoque fili

Tu quoque fili

La Sainte Famille est un réseau de chroniqueurs ayant pour métier de saturer l’espace médiatique québécois avec une idéologie de droite. L’idéologie n’est pas d’abord dans leur pensée de droite, elle est dans leur pensée elle-même. Elle est dans leur manière. À travers le financement de la caisse de dépôt et des subventions massives, La Sainte Famille utilise des fonds publics afin de prôner le rétrécissement de l’État. Cette contradiction est insupportable. La Sainte Famille s’est retirée d’un conseil de presse de toute manière impuissant. Par conséquent, elle n’est soumise more »

Lire la suite

La cécité de Martineau

La cécité de Martineau

La Sainte Famille est un réseau de chroniqueurs ayant pour métier de saturer l’espace médiatique québécois avec une idéologie de droite. L’idéologie n’est pas d’abord dans leur pensée de droite, elle est dans leur pensée elle-même. Elle est dans leur manière.

À travers le financement de la caisse de dépôt et des subventions massives 1, La Sainte Famille utilise des fonds publics afin de prôner le rétrécissement de l’État. Cette contradiction est insupportable.

La Sainte Famille s’est retirée d’un conseil de presse de toute manière impuissant. Par conséquent, elle n’est soumise à aucune autre régulation publique de son activité que celle qui régit la parole de n’importe quel citoyen. Cela a ouvert la porte à une dégénérescence inquiétante de la qualité de l’information et de l’opinion journalistiques.

Ce réquisitoire est l’initiative d’un groupe de citoyens excédés par la décadence des médias québécois. Il se dédie à une tâche simple : rétorquer. Rétablir les faits.

C’est l’impunité qui a rendu La Sainte Famille si arrogante.

Il faut y mettre un terme.

Lire la suite

Pourquoi on doit se réjouir du résultat des élections

Pourquoi on doit se réjouir du résultat des élections

Traitez-moi d’indécrottable optimiste, ou reprochez-moi de déplacer constamment les poteaux du but, mais je crois qu’il y a tout lieu de se réjouir des résultats des élections de cette semaine. Oui, je sais : Québec Solidaire n’a pas obtenu la balance du pouvoir, le PQ est inconfortablement minoritaire, les Québécois ont élu 50 députés libéraux, et puis il y a eu cet attentat qui, bien davantage encore que des bombes fumigènes dans le métro, mériterait d’être qualifié de terroriste. Oui, je sais : « l’horrible division » du vote de gauche ! Mais 74,61% des more »

Lire la suite