Prêcher pour le mal-développement

Prêcher pour le mal-développement

Les arguments en faveur d’un deuxième pont à Saguenay sont, pour l’essentiel, de diminuer le trafic sur le pont Dubuc et de « faire du développement économique ». Or, il faudrait éclairer les quelque 7 000 lanternes de ceux et celles qui ont signé la pétition de Marc Petterson, conseiller municipal, dont celle du maire Jean Tremblay, car ces arguments ne tiennent pas la route et représentent même un risque à long terme. D’abord, plusieurs éléments techniques du projet demeurent flous. Comment relier la route 175 à la route 172 sans entraver les quartiers more »

Lire la suite