La cécité de Martineau

La cécité de Martineau

La Sainte Famille est un réseau de chroniqueurs ayant pour métier de saturer l’espace médiatique québécois avec une idéologie de droite. L’idéologie n’est pas d’abord dans leur pensée de droite, elle est dans leur pensée elle-même. Elle est dans leur manière.

À travers le financement de la caisse de dépôt et des subventions massives 1, La Sainte Famille utilise des fonds publics afin de prôner le rétrécissement de l’État. Cette contradiction est insupportable.

La Sainte Famille s’est retirée d’un conseil de presse de toute manière impuissant. Par conséquent, elle n’est soumise à aucune autre régulation publique de son activité que celle qui régit la parole de n’importe quel citoyen. Cela a ouvert la porte à une dégénérescence inquiétante de la qualité de l’information et de l’opinion journalistiques.

Ce réquisitoire est l’initiative d’un groupe de citoyens excédés par la décadence des médias québécois. Il se dédie à une tâche simple : rétorquer. Rétablir les faits.

C’est l’impunité qui a rendu La Sainte Famille si arrogante.

Il faut y mettre un terme.

Lire la suite

Pourquoi on doit se réjouir du résultat des élections

Pourquoi on doit se réjouir du résultat des élections

Traitez-moi d’indécrottable optimiste, ou reprochez-moi de déplacer constamment les poteaux du but, mais je crois qu’il y a tout lieu de se réjouir des résultats des élections de cette semaine. Oui, je sais : Québec Solidaire n’a pas obtenu la balance du pouvoir, le PQ est inconfortablement minoritaire, les Québécois ont élu 50 députés libéraux, et puis il y a eu cet attentat qui, bien davantage encore que des bombes fumigènes dans le métro, mériterait d’être qualifié de terroriste. Oui, je sais : « l’horrible division » du vote de gauche ! Mais 74,61% des more »

Lire la suite

La CAQ, une baudruche gonflée par les médias

La CAQ, une baudruche gonflée par les médias

Au fond, comment se gagnent ou se perdent des élections ? Est-ce au moment des débats télévisés que tout se joue vraiment? En multipliant les promesses que l’on sait d’ores et déjà insoutenables ? Est-ce davantage sur le terrain, en faisant peu ou prou de porte-à-porte et de visites d’entreprises ? Dans les rencontres partisanes, en galvanisant les militants par ses discours ? Ou bien encore, en faisant sortir le vote le jour venu ? Non. Pensez-y bien. Les élections au Québec se gagnent ou se perdent dans et par les médias. Pratiquement tout ce more »

Lire la suite

Ils ne font même plus semblant

Ils ne font même plus semblant

Les trois face-à-face diffusés par TVA auront servi au moins à une chose: rendre manifeste le parti pris idéologique de la boîte et le déficit de crédibilité qui en découle. Je ne parle pas du travail de Pierre Bruneau, tout à fait correct dans les circonstances, ou de celui de Sophie Thibault, qui doit s’accommoder des collaborateurs qu’on lui assigne, non, je pense plutôt au cadre du débat et aux commentateurs chargés d’interpréter les joutes oratoires. Bien sûr, TVA a pris soin d’inviter systématiquement deux représentants de chaque parti pour more »

Lire la suite

Le sacrifice de Gabriel Nadeau-Dubois

Le sacrifice de Gabriel Nadeau-Dubois

Au moment où j’écris ces lignes, Gabriel Nadeau-Dubois n’est plus représentant de la CLASSE, la plupart des Cégeps ont voté pour la reprise des cours et bon nombre de journalistes et savants chroniqueurs claironnent la fin du mouvement étudiant. Pourtant, je ne suis pas inquiet pour la suite des choses. Non pas que je sois devenu indifférent aux enjeux de la lutte étudiante, au contraire, je les ai plus à cœur que jamais, mais la sérénité me gagne en songeant que le piège tendu par Jean Charest est en passe more »

Lire la suite