Le 150e anniversaire de la Confédération : une occasion de réfléchir au passé et à l’avenir [i]

Le 150e anniversaire de la Confédération :  une occasion de réfléchir au passé et à l’avenir [i]

En somme, l’indépendance du Québec ne se limiterait pas à un simple changement de drapeau, à la protection de la culture ou à l’élimination d’un rapport d’impôt. Mais pour que tout cela se réalise, il faut rompre avec les méthodes politiques des quatre dernières décennies et faire preuve d’audace en faisant confiance à la seule force capable d’accomplir ces changements : le peuple québécois lui-même. Il m’apparaît aujourd’hui que c’est sans doute l’unique façon de sortir du blocage actuel. Les « conditions gagnantes », « l’assurance morale de gagner », ne peuvent fatalement surgir de la société tel un mouvement mécanique. Une telle vision des choses incite à la passivité, à l’attentisme politique. Ce qui fait obstacle à l’indépendance réside bien davantage dans le domaine de la politique et de l’idéologie. Au lieu d’attendre les « conditions gagnantes », il faut prendre l’initiative politique.

Lire la suite