Qui de nous deux, un récit touchant

Qui de nous deux, un récit touchant

Une dizaine d’étudiants, un prof. Table ronde, cercle littéraire. Qui de nous deux, Gilles Archambault. Silence. Un silence pesant, un silence parce qu’il n’y a rien à dire, que le livre parle lui-même, qu’il a tout dit, déjà. Silence, parce qu’il n’y a pas d’histoire à commenter, parce que de repenser à celles racontées dans le livre nous bouleverse encore. Parce qu’il n’y a rien à ajouter. Parce que c’était beau et que ça faisait mal, qu’on y repense et qu’on a mal encore. Sous forme de journal, le récit more »

Lire la suite