Cartes postales de l’envers

Cartes postales de l’envers

Entre la mer et la toundra, nous avons trouvé du thé du Labrador. Le brûleur de camping et la petite cafetière ont pris du service. Nous l’avons bu à petites gorgées en nous lisant des poèmes de Joséphine Bacon tandis que nos cheveux dansaient, libres, avec le vent.

Lire la suite

90 heures de résistance (fin)

90 heures de résistance (fin)

Un voyage au cœur d’une résistance qui se tricote à travers les comptines des mères, les histoires des pères et les jeux des enfants. Un voyage au cœur d’une mémoire qui cherche ses traces à travers celles des orignaux égarés dans les coupes à blanc. Jour 4 Autrefois, les Atikamekw faisaient commerce avec les Pekuakamilnuatsh (ceux qu’on nomme les Montagnais de Pointe-Bleue) à l’est, les Anishnabekw (ceux qu’on nomme les Algonquins) à l’ouest, les Wabanakis (ceux qu’on nomme Abénakis) au sud. Et, au nord, ils frayaient avec les Eeyou Istshee, more »

Lire la suite

90 heures de résistance (3)

90 heures de résistance (3)

Voyage au cœur d’une résistance qui se tricote à travers les comptines des mères, les histoires des pères et les jeux des enfants. Voyage au cœur d’une mémoire qui cherche ses traces à travers celles des orignaux égarés dans les coupes à blanc.  Jour 3  Au réveil, la neige. Il y aura des traces, nous pourrons plus facilement trouver où mettre les collets. Le matin toute l’histoire de la nuit est écrite dans la neige. Nous n’irons pas chasser la perdrix cependant, les  hommes sont partis avec tous les fusils… more »

Lire la suite

90 heures de résistance (2)

90 heures de résistance (2)

Voyage au cœur d’une résistance qui se tricote à travers les comptines des mères, les histoires des pères et les jeux des enfants. Voyage au cœur d’une mémoire qui cherche ses traces à travers celles des orignaux égarés dans les coupes à blanc. Jour 2 Ce sont bien sûr les pas des petites filles qui m’ont réveillée. Sarah m’a installée dans la « salle de jeux », au sous-sol.  J’ai dormi d’un sommeil de plomb, malgré la fenêtre cassée du soupirail. Mon amie attend l’intervention du conseil de bande qui, lui, attend more »

Lire la suite

90 heures de résistance

90 heures de résistance

Je ne sais pas par où commencer.  Comment rendre compte de ce voyage qui, comme à chaque fois que j’ai visité cet endroit, m’a transformée encore un peu. Voyage initiatique. Voyage au cœur d’une résistance qui se tricote à travers les comptines des mères, les histoires des pères et les jeux des enfants. Voyage au cœur d’une mémoire qui cherche ses traces à travers celles des orignaux égarés dans les coupes à blanc. Sur le chemin du retour, au son du superbe Chasing Lydie de Marie-Jo Thério, je songeais à more »

Lire la suite

Les Sauvages

Les Sauvages

En langue innue, merci se dit « Tshinishkumitin ». Cela se traduit, littéralement, par : « Je te donne une outarde ». Quelle belle marque de reconnaissance que d’offrir un repas à partager. La table est grande. Assoyons-nous ensemble et assez serré pour que les coudes se touchent, ainsi que Félix Leclerc résumait le bonheur.

Lire la suite