Les restes du 22 mars

Les restes du 22 mars

Il y a un an presque jour pour jour, des milliers de personnes marchaient dans les rues de Montréal pour une des plus grandes, sinon la plus grande, manifestation de l’histoire du Québec contre la hausse des frais de scolarité de 1625 $. Contrairement à aujourd’hui, il faisait chaud. Il n’y avait pas seulement la température qui était chaude, il y avait aussi un climat social plus chaud, plus tendu. Aujourd’hui, il fait froid et le seul vent qu’il y a, c’est un vent froid, pas un vent de changement. Le more »

Lire la suite