T’as juste à ignorer…

T’as juste à ignorer…

Avez-vous déjà entendu ça? Solution facile? Manière de se débarrasser des problèmes qui nous sont confiés par un proche? Je vois ça comme de la banalisation d’une situation déplaisante. Sans s’en rendre compte, certaines personnes vont dire ça dans l’espoir que ça aide vraiment quelqu’un mais ça n’aide pas la personne qui se plaint à réaliser qu’elle est dans une situation qui mérite d’être prise au sérieux.

Lire la suite

Liberté d’expression: 80 organisations nord-américaines dénoncent Résolu

Liberté d’expression: 80 organisations nord-américaines dénoncent Résolu

Le 15 novembre dernier, une coalition de 80 organisations des États-Unis et du Canada a lancé une publicité condamnant Résolu pour ses attaques à la liberté d’expression. Parmi les ONG membres de la coalition figure Équiterre, la fondation David Suzuki, le centre des droits constitutionnels basé à New York (Center of Constitutional Rights), et des fondations consacrées à la santé comme le Breast cancer fund. La publicité a été publiée en pleine page dans le New York Times.

Lire la suite

Les cris et le silence

Les cris et le silence

    Il y a ces mains qui frappent … et celles qui ne touchent pas. Il y a ces mots qui blessent … et ceux qui n’existent pas. Il y a ces sexes qui nous perforent … et ceux qui nous ignorent. Il y a ces cris, ces hurlement … et ces silences. Les uns et les autres blessent, tuent à petit feu par leur existence en un instant crucial. Par la ruine qu’il font de ce moment… Un moment qui parfois perdure et envenime toute une existence… Une more »

Lire la suite

« De père en pute de fille. » (Partie 2)

« De père en pute de fille. » (Partie 2)

Pour lire la première partie, cliquez ici : première partie de l’article « De père en pute de fille. »   Contrairement à la croyance populaire qui inculque de cacher ses jupons et tares à tous, afin de bien paraître… -le fameux : »Qu’en pensera le voisin!?!- … ce n’est pas faire du mal que de parler. De décrier dis-je!   Taire ce que l’on sait d’une violence selon mon expérience et mon vécu est aussi violent que l’acte de la violence elle-même. Ne pas prendre position, nous implique en tant que complice. more »

Lire la suite

« De père en pute de fille. » (partie 1)

« De père en pute de fille. » (partie 1)

Mon père est un salop. Il aura passé la majeure partie de sa vie à abuser d’un grand nombre de personnes (sexuellement et psychologiquement*) . Moi, sa fille, aurait voulu qu’il soit un père, un ange. J’ai ressenti derrière ses coups, sa douleur. Lorsqu’il me frappait par ses mots, j’entendais son mal, ses pleurs. Je n’ai jamais compris pour autant son choix d’user du langage de la sorte. Il y a tant de façon de s’exprimer, pourquoi vouloir blesser? On exigeait de moi que je sois une bonne fille. De tout mon more »

Lire la suite

L’égalité des chances

L’égalité des chances

Tu t’es levé ce matin Ta mère était encore au lit Clouée par un mal de vivre atroce Que tu t’efforces jour après jour De ne jamais attraper Tu t’es servi à déjeuner, tu t’es lavé et t’es parti Sans dire bonjour De toutes façons Y’avait personne pour t’écouter   À l’école, on t’a grondé « Ta feuille n’est pas signée » « T’as pas fait la bonne dictée » Mais tu n’as pas bronché et t’as rien dit Quand la cloche a annoncé l’heure du midi Le ventre vide, tu t’es dirigé vers more »

Lire la suite

L’intimidation, c’est quoi?

L’intimidation, c’est quoi?

Avant, on disait que les difficultés que les jeunes vivaient au primaire et au secondaire, c’était l’école de la vie. On voulait entendre par là que le monde des adultes est très dur et qu’il vaut mieux se forger une carapace solide pour y résister. Aujourd’hui, on réalise que pour résister dans le monde des adultes en se tenant debout, il faut d’abord avoir une bonne estime de soi et des assises solidement ancrée dans la confiance. Des belles qualités qui sont justement détruites par la violence qu’on peut avoir more »

Lire la suite

Non à la violence, oui aux seins à la vodka?

Non à la violence, oui aux seins à la vodka?

Avant même de visionner le nouveau vidéoclip d’Indochine, je m’insurge à lire les commentaires des indignés. «Oh, c’est choquant, un jeune se fait taper sur la gueule». «On sait bien, Xavier Dolan a intimidé alors il veut montrer à nos enfants comment faire». Hé bien, vous ne valez pas mieux que ces jeunes avec le bandeau aux yeux dans le minimétrage qui ne veulent rien voir. Vous aussi, vous ne voyez rien. Ton fils joue à Call of Duty durant des heures, écoute les nouvelles de 18 h et a accès more »

Lire la suite