Pour un mouvement de décolonisation de la rue

Pour un mouvement de décolonisation de la rue

Personnes en situation d’itinérance, personnes marginalisées, sont chassées de leurs rues et de leurs repères pendant que l’on y marchandise le droit des plus riches d’y dormir. Nous sommes collectivement appauvri-e-s par le capitalisme et par les mesures d’austérité, nous perdons notre droit de cité dans nos propres rues. L’espace public devient encore plus ségrégué et hiérarchisé. Democracy has left the building.

Lire la suite